Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 décembre 2012 1 31 /12 /décembre /2012 23:02

Bon an, mal an, l'année se termine et ouvre la voie à une autre. Comment sera 2013 ? On en a déjà une petite idée puisque cette fâcheuse dette doit être remboursée, que les augmentations (sauf des salaires et des retraites) se profilent à l'horizon de notre porte-monnaie (si certains disposent de portefeuilles bien garnis, qu'ils se lèvent et le disent : la majeure partie de la population, fourmilière laborieuse et courageuse serait bien en mal de boursicoter et par là d'encaisser des dividendes), que le monde va mal (et pas qu'en Europe), bref, sans être d'un pessimisme absolu, je dois reconnaître que ce qui nous attend n'a rien d'enthousiasmant.

Cependant il est un domaine où tout se passe bien, celui du rêve. Alors rêvons que tout cela est derrière nous, que la vie redevient normale. Le rêve ça ne coûte pas cher et, dieu merci, impossible de le taxer. Quelle liberté ! Enfin quelque chose de gratuit ! Gratuit et personnel ! Le pied !  Oui rêvons, pour ne pas pleurer inutilement, geindre à répétition, ou nous morfondre dans notre coin ! Continuons à partager ce que nous avons en commun et surtout cette liberté de croire à ce que l'on veut sans que quiconque vienne y fourrer son nez ! Rêvons sans nostalgie et avec exubérance ! Après tout, demain est toujours différent d'aujourd'hui. Laissons vagabonder nos idées farfelues, laissons tomber les ambitions qui nous rongent le sang et vivons aussi bien qu'il nous sera possible.

 

A tous, Bonne Année 2013

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Mousquetaire des Mots - dans TRADITION
commenter cet article

commentaires

Blanche de Marse 30/03/2013 13:35


Trois mois plus tard nous avons déjà eu un large aperçu de ce qui nous attends dans le futur , alors oui , rêver pour se délasser , la musique y aide beaucoup - je remarque que tu publies
pas mal ces derniers temps mais tu ne réponds pratiquement plus - c'est ennuyeux - je comprends que tu prennes modèle sur cette histoire délicieuse  " Monsieur le Préfet au champs "  et
ce n'est pas moi qui te critiquerai , prendre le large dans sa tête est une excellente thérapie par les temps qui courent et qui sont plutôt sinistres - Bien amicalement à toi 

Le Mousquetaire des Mots 31/03/2013 21:10



Bonjour Blanche,


Eh oui, je ne réponds plus guère, mais tout simplement parce que je manque de temps. Et puis, prendre la clé des champs, ce n'est pas mal du tout. Je
scrute la vie comme d'habitude et ce n'est pas parce que je n'ai rien à dire que j'écris peu, en tout cas, pas régulièrement. Il y a une grande part de lassitude. Sans doute ai-je trop donné ces
dernières années et peut-être suis-je à bout de souffle. J'essaie quand même d'aller ici et là glaner chez les blogueurs, mais là encore, je suis d'une inconstance crasse. C'est vrai que je n'ai
guère de temps libre. Et travaillant toute la journée sur PC, je n'éprouve pas le désir de connecter le mien quand je suis de retour. Mais je progresse un peu puisque ce soir, je te
réponds.


Nous entamons demain le 4ème mois de cette année. Déjà ! Je dois salement vieillir car je ne vois plus le temps passer et j'ai même le sentiment que ce
temps m'échappe, n'est pas le mien, qu'il bouffe le peu de loisir dont je dispose.


Bon, je vais tenter de me reprendre. Bien amicalement à toi en espérant que le temps ext moins pourri que chez moi.



Florentin 05/01/2013 13:22


Et on vient d'emprunter encore 7 milliards d'€uros ! Le puits était profond, il devient sans fond.  Que faire ? Nous n'avons pas les leviers. Ce qui ne nous interdit pas, loin de là, de nous
remuer le cul. Si nous ne pressons pas, nous serons pressés ! En attendant, cultivons nos petits bonheurs, ceux de tous les jours. Je te renouvelle mes voeux: que 2013 t"apporte le meilleur
possible. Bon week-end. Florentin.

Le Mousquetaire des Mots 20/01/2013 14:28



Bonjour Florentin,


Ce n'est plus un puits sans fond, mais un abîme insondable. A force d'emprunter le pays s'enfonce dans un labyrinthe dont il ne trouve pas la sortie. Et
pourtant, ô comble de l'ironie, on emprunte à taux négatif. Parce qu'on nous promet l'austériité (bonjour les dégâts !). A force de se prêter au jeu malsain des marchés,
on finira bien par se retrouver plus qu'au fond du trou. Pour l'instant, on ne tronque pas les salaires ou les retraites, mais jusqu'à quand ?



TRUBLION 02/01/2013 17:45


tu as raison, c' est une bonne chose qu' on ne puisse toucher au rêve, et donc à l' espoir !


Mais bon, nous aimerions tous, que la réalité ressemble à nos rêves.


Je te souhaite bonne santé et bon moral

Le Mousquetaire des Mots 03/01/2013 19:47



Bonsoir Trublion,


Très belle ta glycine. Merci de ce cadeau que j'apprécie car il me rappelle bien des souvenirs.


Oui le rêve, c'est l'espoir qui reste en nous. Dieu merci, on a au moins encore cela. C'est sans doute grâce à ce havre inviolable que nous nous en
sortirons. Mais en attendant le moment où cela arrivera, il semble que nous devions plus d'une couleuvre... mais bon, l'espoir fait vivre, alors vivons au jour le jour et la nuit
rêvons.


A bientôt



sixtine 02/01/2013 13:55


Meilleurs voeux ami Fred et merci pour les tiens !


PC réparé, je vais peut-être pouvoir reprendre quelques articles de temps à autre ...


Et revenir te lire de temps en temps.


Pour revenir à ton texte, oui, le rêve ou la pensée vagabonde sont excellents pour combattre la morosité de l'existence ! Alors, n'hésitons pas !


Amicalement. Sixtine

Le Mousquetaire des Mots 03/01/2013 19:51



Bonsoir Sixtine,


Mon PC fonctionne plutôt (pour l'instant) sans doute parce qu'il a fait abstinence pendant de longs mois. T'avais-je dit que j'achetais de plus en plus
souvent Courrier International. Il y a toujours matière à réflexion et puis, un point de vue extérieur à l'hexagone ne peut nuire à la réflexion. Certes, je ne l'utilise pas pour des articles,
mais cela viendra peut-être un jour, qui peut savoir ?


J'espère qu'avec ton PC réparé, on te revera bientôt sur la toile. Amicalement à toi chère SIxtine



felix 02/01/2013 12:45


merci pour cette reference de bouquin   je dois aller a la fnac pour acheter des bouquins, je prendrai celui là en plus .


Merci encore


 

Le Mousquetaire des Mots 03/01/2013 19:53



De rien, Félix. J'aime partager mes lectures, sinon, à quoi bon lire si c'est tout garder pour soi. Dans ce bouquin, il y a à boire et à manger. Il y a
ce qui accroche et ce qui éloigne. A chacun de faire sien ce qui lui convient. Bonne lecture (si tu le trouves : il date de 2001, autrement dit, c'est remonter à Mathusalem tant depuis quelques
décennies, la mode varie d'un jour à l'autre (et pas forcément pour le meilleur).


Bonne fin de journée.



felix 02/01/2013 11:38


A moi de te souhaiter une bonne annee , mais chez toi cette fois ci .


Le reve auquel tu fais allusion est en effet gratuit . L'acte gratuit n'existant plus dans notre societé c'est vrai qu'on peut apprecier.


Le positivisme est egalement une bonne approche mais il ne doit pas effacer notre regard critique, specialement dans le domaine politique ( je preche un convaincu je pense )


 

Le Mousquetaire des Mots 02/01/2013 12:27



Oui Félix, pas besoin de me convaincre de garder un oeil critique : je n'écris guère, mais je regarde tout et n'en pense pas moins. Et critique, je le
suis. Plus que de raison. Cependant, je ne parviens pas vraiment à me convaindre de revenir plus souvent. Tout semble si dilué et compact à la fois... Je lis beaucoup, presque trop. mais au moins
cela me fait-il découvrir des livres irremplaçables. Au hasard de mes chineries. Et j'ai découvert un dictionnaire d'un genre nouveau, celui d'Albert Memmi "Dictionnaire critique à l'usage des
incrédules). Un vieux truc (tout se démode si vite) datant de 2001. Un ouvrage irremplaçable pour qui réfléchit à tout et tout le temps. C'est rafraichissant, intellectuellement parlant. Si tu as
l'occasion de le trouver, n'hésite pas : les idées développées, fruit d'une certaine expérieuce et riches de réflexion, méritent le détour. Merci de ton passage et à bientôt



Jean-François Vionnet 01/01/2013 16:55


Bonne année et bonne santé. Que tes rêves deviennent un peu réalité.

Le Mousquetaire des Mots 01/01/2013 18:39



Bonjour Jean-François,


Merci de ce voeu que tu manifestes à mon endroit. Si seulement un seul de mes rêves étati réalisable, je crois que je cesserais instantanément de rêver.
Ot, j'aime rêver. Et puis les rêves les plus puissants sont ceux qui restent à l'état de rêves. Alors... Je continuerai à rêver jusqu'au bout. Ce qui ne m'empêche nulement d'être
réaliste.


Tous mes voeux pour toi également et que se réalise ce que tu n'évoques jamais mais que tu chéris au fond de toi. Amicalement



Pat59 01/01/2013 09:21


BONNE ANNEE 2013 A TOUTES ET TOUS


"si certains disposent de portefeuilles bien garnis, qu'ils
se lèvent et le disent"


Heu... ceux qui se sont levé et l'ont dit... ils ont dit... on se barre en Belgique 


Là est le vrai courage des lâches

Le Mousquetaire des Mots 01/01/2013 10:53



Bonjour Pat,


Serais-tu matinal ? Et déjà sur ton PC ? J'apprécie ta venue et ton commentaire : je suis assez lâche pour ne pas lâcher des mots qui qualifient sur le
fond. As-tu remarqué que le substantif (mot usuel et qualificatif) et le verbe ont une identité tant visuelle que verbale ? Amusant, non, cette spécificité de notre langue que ces homophonies,
fort déroutantes pour des étrangers. Je goûte particulièrement ces bizarreries langagières qui permettent en peu de mots d'exprimer la pensée sans l'exprimer ouvertement. Ben oui, j'aime les
détours, les circonvolutions, les méandres de notre prose. Mon goût pour les mots ne s'est jamais démenti, et pourtant, j'écris de moins en moins. Donc, pour cette nouvelle année, je me souhaite
un emploi des mots de manière fréquente et non plus épisodique (mais tiendrai-je parole ?). A toi, évidemment, je souhaite de longues et patientes journées fort animées si tu vois ce que je veux
dire. Et encore plus évidemment, une réussite totale dans ton activité et donc le succès au-delà de ton entourage proche.


Bonne journée à toi et les tiens dans ton fief belge. Amicalement



Présentation

  • : Le Mousquetaire des Mots
  • Le Mousquetaire des Mots
  • : Regard critique sur les mouvements du monde et impressions qui en découlent.
  • Contact

Recherche