Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 septembre 2009 5 11 /09 /septembre /2009 21:00
Eh oui, je reviens. Je romps enfin le silence dans lequel je suis depuis quelques jours, faute de temps. C'est la fin de semaine, j'ai donc du temps à consacrer à ce qu'il se passe. Je vais donc délirer une nouvelle fois. Et pour ce faire, je vais évoquer rapidement quelques événements. Quelques nouvelles en vrac, comme j'ai pris l'habitude de vous asperger.

D'abord, la taxe carbone : le roi a clos le bec de son grand chambellan qui s'était un peu trop avancé. Ben quoi, il n'y avait pas lèse-majesté, mais il s'était un peu trop mis en avant. Alors, il s'est fait réprimander à la face de tout le royaume. Le roi a repris les rênes en main. On sait désormais à quelle sauce on sera taxé. C'est nettement plus important qu'on ne l'aurait imaginé. Mais figurez-vous qu'on fait toujours figure de mauvais élève face à l'Europe. On est en-deça de ce qui se fait ailleurs. Et depuis plus longtemps qu'on ne l'imaginait. Chez nous, on est frileux. C'est carrément un tic national : on ne va tout de même pas froisser notre orgueil national.
Donc, nous voilà avec une nouvelle taxe qui ne favorise pas la masse salariale même si on lui reverse une partie de ce qu'elle règlera. Encore une pirouette pour ne pas froisser l'électorat : il y a des élections l'an prochain, vous ne l'ignorez pas. Donc, sa majesté a opté pour une taxe remboursable. Idiot, mais vrai. Le non sens a remplacé depuis longtemps le bon sens. On paye et on nous rend une partie de ce nouvel impôt. Si ce n'est pas absurde, c'est que je n'ai rien compris.

Une copine qui refusait de voter, notamment aux élections européennes de juin dernier, revient sur sa décision : elle s'engage à voter l'an prochain. Que voulez-vous : elle a pris conscience que son absence autour des urnes pouvait avoir des effets dévastateurs sur sa région (PACA). Alors, si vous êtes comme elle dans ce coin du sud du royaume, prenez rendez-vous avec les urnes pour éviter que le roi ne fasse un nouveau massacre électoral ! Remuez-vous, que diable, il en va de la démocratie et de la diversité !

Plus loin de nous, un homme entend instaurer une couverture sociale pour les plus démunis. Oui, vous avez compris : il s'agit de l'Amérique. C'est un exemple à suivre puisque chez nous on est en train de démolir ce que l'après-guerre avait construit. De l'autre côté de l'Atlantique, on a l'intention que chaque individu puisse se soigner et rester digne alors qu'ici, on dérembourse de plus en plus et on instaure une société à deux vitesses, voire davantage.

Vous êtes de quel côté ? Vous votez pour qui, pour quoi ? Entendez-vous rester indifférent  et subir ? Ou avez-vous la volonté de préserver l'avenir ?


Partager cet article

Repost 0
Published by Fred de Roux - dans critique
commenter cet article

commentaires

christopheCTL 19/09/2009 21:23

Que l'ont soit dans le coin Sud ou Est comme moi il faut vote pour que le roi reconquiere le moins de regions possible

Fred de Roux 20/09/2009 00:02



Bonsoir Christophe,

D'une manière générale, il faut voter, c'est le seul lien, actuellement, qui nus relie encore à la démocratie.

Merci de ta visite. A bientôt      Fred



TendrePoison 16/09/2009 13:13

Qu'il cocoricote, c'est tout ce qu'il sait faire, et ça fait juste monter l'énervement général et le mépris. Ses réformes, il a été élu par une clique pour les faire, il les fera coute que coute, il n'a même pas le choix. C'est une fuite en avant. Il fait juste un peu de com superficielle pour faire passer le suppo !
Non, je n'ai pas la solution miracle dans la manche... je sens juste quelque chose qui grandit et qui va probablement finir par exploser, je ne sais ni quand, ni comment... mais ça me fait assez peur....
Bonne journée à toi aussi, je viens de rallumer le chauffage :)

Fred de Roux 16/09/2009 13:33



Je repousse le lancement de la chaudière. Que veux-tu ? Taxe carbone rajoutée à la facture, je sens que je ne vais pas faire autre chose que de me cailler en hiver.



TendrePoison 16/09/2009 11:59

Bonjour Fred,
Au risque de choquer peut-être (il est politiquement correct de dire que l'on vote, que c'est primordial, qu'on s'est battu pour ce droit etc etc, ce qui est vrai !), je vais essayer d'être honnête dans ce que je ressens. Voter est important certes. J'ajouterais, c'est important dans un système démocratique. En ce qui me concerne, je ne vais voter que quand je n'ai pas le sentiment d'une grosse farce débile ou d'une parodie de démocratie, j'y vais (et parfois j'y vais oui!) quand je sens un enjeu véritable, un basculement possible avec mes petites antennes. Dans le cas contraire, les bulletins blancs ne sont pas comptabilisés, l'abstention si, et elle a du sens. Elle signifie pour moi, non un désintérêt ou un désengagement, mais que nous n'en sommes plus au stade où les urnes peuvent nous sauver. Pour les européénnes je suis restée chez moi car le peuple venait de dire NON au traité européen par referendum (pour moi, c'est ça la vraie démocratie et là j'avais voté) et il se l'est pris quand même dans les gencives le "mini" traité de notre mini president. Alors qu'est-ce que cela veut dire ? Que l'on vote maintenant pour permettre de fonctionner à une Europe que nous venons de refuser ?? Hop, la preuve que le suppo est bien passé; Pour moi, nous sommes dans un régime qui n'a plus d'une démocratie que les apparences (et encore, les décomplexés s'assument ouvertement maintenant) alors que les institutions démocratiques ne fonctionnent pas et que les dénis de démocratie sont permanents, alors je ne souhaite plus actuellement cautionner ça en jouant la comédie d'un fonctionnement démocratique. J'ai perdu le sens, malheureusement et ça c'est tueur. Le bon citoyen a voté, il est content, il pense avoir fait son devoir et les apparences sont sauves, et pendant ce temps, on le pille, on le roule dans la farine, voilà ce que je ressens en ce moment. Quand je regarde ce que notre système fait émerger comme candidats au pouvoir, j'en dégueule, vraiment. De petits arrivistes roublards. Peut-être que ce sentiment évoluera, mais en ce moment, il est très présent. N'oublions pas que Bush a été élu la première fois sur une fraude électorale, d'une manière totalement contestée et contestable. Une fois au pouvoir, c'était trop tard, il y est resté parce que tout était noyauté. Le monde a basculé lors de sa première élection et nous connaissons la suite. Ici (comme ailleurs), les sondages sont manipulés à outrance au point que deux journaux peuvent pondre le même jour des chiffres contradictoires sur la même question. Et les élections ? J'irai voter en 2012 et si Sarkozy est réélu, pour moi, ce sera la certitude que la démocratie en France est à reconstruire complètement. Les français, à mon avis, ont aujourd'hui autant envie de sarko president que les Gabonnais d'une resucée de Bongo.

Fred de Roux 16/09/2009 12:39



Bonjour Tendre Poison,

Au moins, tu es claire. Et j'applaudis à cette franchise qu'on rencontre trop peu souvent. Perso, j'irai voter l'an prochain. Chacun a le droit de s'exprimer à sa manière. L'abstention ? Le
résultat est que Monsieur caracole à 28% sur 40% délecteurs. Et il cocoricote et prétend qu'on l'a mis en tête afin de poursuivre ses réformes. Il est donc conforté dans ses positions. Tant mieux
pour lui, dommage pour les autres.
Je partage ton avis sur les petits nouveaux aux dents longues. Ils se positionnent en contredisant ceux en place et ils ne veulent que prendre leur place. Voilà où ça mène la politique : à la
lutte du pouvoir pour le pouvoir. Et ça, ce n'est franchement pas démocratique. C'est nier les fondements de la République et plus d'un doit se retourner dans sa tombe. A juste titre. A quoi bon
qu'ils aient, ceux qui nous ont précédés, lutté pour un modèle social puisque leurs successeurs ont pris le pli inverse ? Pas de programme ? Oui, effectivement, pas de programme, pas de chef de
file crédible. Rien que des guerres intestines pour s'imposer avec une image érodée par l'ambition. C'est bien ce qu'il ressort de tout cela.
Alors, en 2012, si la passivité des uns et des autres (notamment ceux qui s'abstiendront dans l'intervalle) n'est pas secouée, s'ils ne sortent pas de leur léthargie, si ceux qui prétendent
gouverner sont toujours aussi mauvais, oui, le roi sera encore pour 5 ans à la tête du royaume. C'en sera fini définitivement et du modèle français, et de la démocratie. Il ne restera rien, rien
de rien. Rien qu'un grand vide parce que l'atonie généralisée l'aura décidé. C'est franchement piteux.
Il faudrait réviser la constitution et instituer une alternance. Il y aurait des garde-fous puisque tour à tour, les partis en présence seraient contrôlés par leurs adversaires. Une utopie ? Sans
doute. Mais comment remédier à ce mal qui ronge notre société ? Si tu la connais, donne-moi la réponse que j'attends, j'ouvre tout grand mes oreilles.

Bonne journée malgré le temps d'automne qui s'est installé au-dessus de nos têtes

Fred



philippe 15/09/2009 20:52

bonne revenue alors, c'est vrai que cela prend du temps, mais c'est toujours bien de penser aussi un peu à soi.

Fred de Roux 16/09/2009 06:41



Bonjour Philippe,

Oui, pour penser à soi, il faut du temps... Pour revenir également. J'ai bien du mal à raccrocher les wagons, à retrouver un rythme...
En fait, je manque de temps ou alors je ne sais plus m'organiser...



sixtine 15/09/2009 13:23

Bonjour, Fred !Pour moi, la France est un pays riche et un pays de " riches " !Juste derrière l'Allemagne pour l'achat de camping-cars... environ 22 000 par an et quand on connaît le prix moyen ( le prix d'une maison ! ) on est effaré !Donc, notre beau pays veut sauvegarder ses acquis ! Peux-t-on le lui reprocher ?Deux mondes s'affrontent : plus que gauche/ droite, c'est riche/pauvre... et je parie d'ores et déjà sur l'issue du combat... !Amitiés.

Fred de Roux 15/09/2009 19:13


Bonsoir Sixtine,

La France est encore un pays riche, mais le nombre de riches est moindre que le nombre de ceux qui ont juste de quoi vivre. Cette frange de la population favorisée dépense comme elle l'entend
tandis que les autres peinent à vivre décemment (c'est de plus en plus vrai).
Je refuse de renoncer au changement. Je refuse de perdre espoir en des lendemains où la démocratie sera éternellement défunte. Et le peuple écrasé. La véritable richesse d'un peuple, c'est le
peuple qui la construit par son travail.

Bonne fin de journée et ne te laisse pas envahir par le stress ou la désespérance. Tant qu'on vit, on peut agir.


Pat59 14/09/2009 22:53

Bonsoir Fred,Moi aussi je peine pour le moment, enfin ça revient quand même.Avec moi, tu prêches un con-pas-vaincu sur la nécessité de voter, ne pas le faire c'est subir sans avoir essayé de changer de guignols.Merci de ton retourAmitiésPat

Fred de Roux 15/09/2009 19:09


Bonsoir Pat,

La vie nous malmène sans que nous y puissions quoi que ce soit. Il faut faire avec et tenter de rester la tpete au-dehors de l'eau.

J'espère faire quelques articles d'ici la fin de la semaine.

Bonne fin de journée               


sylvie boussand 14/09/2009 20:14

Comme toi, ne pas les réélire !Je garde toujours en travers de la gorge les excuses des bobos en 2002, qui attendaient le 2è tour pour aller voter !

Fred de Roux 16/09/2009 06:46



Bonjour Sylvie,

J'ai beaucoup de doublons ces derniers temps... Cela me permet de te saluer de grand matin. Et avec le sourire : le silence est intense, vraiment aucun bruit, tout est parfait. Un beau début pour
une nouvelle journée...



sylvie boussand 14/09/2009 20:14

Comme toi, ne pas les réélire !Je garde toujours en travers de la gorge les excuses des bobos en 2002, qui attendaient le 2è tour pour aller voter !

Fred de Roux 15/09/2009 19:06



Bonjour Sylvie,

J'ai encore du mal o m'investir ezt dans les articles et dans les commentaires. Je ne découvre que maintenant ton second envoi.
2002, ça fait déjà 7 ans. Aujourd'hui, il reste deux ans et demi avant la prochaine élection nationale. C'est long et à la fois très court. C'est presque demain. Si les bobos se contentent de
voter du bout des lèvres, si ceux qui supportent le plus la crise refusent de se bouger, alors là, oui, c'est le merdier généralisé et on repart pour 5 trop longues années avec en prime, un
successeur de la même trempe (ils sont nombreux à se sentir investis, même s'ils n'en n'ont pas la carrure).
C'est une guéguerre de chiffonniers tous plus sales les uns que les autres. Le sort national ne les intéresse pas, quoi qu'ils affirment. Seul l'attrait du pouvoir suprême les attire. Laisser son
empreinte dans l'histoire, comme si l'histoire avait cure de cela.
La seule vérité, c'est l'ensemble de la nation et son destin doit primer sur toute ambition personnelle. Connais-tu un politique qui sache mettre de côté sa gloire personnelle et pense réellement
aux destinées du peuple dans son entier ? Moi pas ! Les guerres intestines dans les partis sont là pour montrer que le destin de la masse n'intéresse personne. La démocratie est en train de
s'effondrer, faute d'une idée saine.
J'espère vivre assez longtemps pour rencontrer enfin celui qui saura dépasser tous les clivages et rassembler tout un peuple. Je ne crois pas aux solutions médianes.

J'espère que je pourrai encore rêver d'un avenir pour nos enfants qui ne soit pas un avenir misérable. Mais je ne me berce pas d'illusions.

Bonne fin de journée



Sylvie Boussand 14/09/2009 13:04

Juste une suggestion : si on taxe l'énergie fossile, donc l'énergie des vieilles choses qui sont là depuis longtemps, quand est-ce que l'on "taxe" les politicards de tous bords qui squattent la vie politique française avec beaucoup d'énergie, sinon de convictions ?On ne peut pas les taxer ? Bon, alors on les vire !

Fred de Roux 14/09/2009 18:05



Bonjour Sylvie,

On ne taxe jamais les grands de ce monde, on leur verse des émoluments en rapport avec leur fonction.
Pour les virer, il faut des erreurs impardonnables, ou bien une révolution, ou bien un putsh militaire... Dernière possibilité, la plus propre, et la seule légitime (du moins en apparence), ce
sont les élections.
Et toi, tu vois quoi d'autre ?

Bonne fin de journée                 Fred



geo 13/09/2009 17:49

Vous êtes de quel côté ? si je te le dis je vais me faire assassiner....Vous votez pour qui, ah!! excellente question...je vote à droite...pour quoi? j'ai horreur de l'hypocrisieEntendez-vous rester indifférent  et subir ? là c'est la question piège..agir bien sur bien que je l'aie fait par le passé le résultat n'est pas au rendez vous...quoique tu fasses...le résultat sera toujours le même..les révolutions passent les gens changent..mais le problème reste le même...il a simplement changé de camp...désolé mais c'est ainsi...qu'a changé la révolution Française, russe,mexicaine, bolivienne, vénézuélienne.....RIEN...tout n'est qu'illusion!!Ou avez-vous la volonté de préserver l'avenir ? qu'entends tu par là..on ne préserve pas ce qui n'est pas...voyons..maintenant vouloir préserver les acquis du présent pour un avenir encore meilleur!!! bien sur..mais est ce possible..pour cela il faut pouvoir maitriser le chemin qui mène à l'avenir.....Bon sérieusement arrêtons de faire des comparaisons ridicule...vouloir comparez la Suède et la France...Suede.. --habitants : 9.103.551...--superficie : 449.964 km²France--habitants : 64.102.000... --superficie : 675.417 km² (DOM-TOM inclus)alors est ce comparable? bien sur que non...sache quand même que lors de la création de cette taxe (taxe environnementale) en Suède, l'impact social n'a pas été pris en compte..d'où une taxe très élevée...27 euros en 1991....qui a régulièrement été augmentée et elle pèse lourd dans le budget d'un Suédois (il n'y a pas de redistribution comme le prévoit la France...)bref...cette taxe carbone aura l'avantage d'appauvrir certain....je te signale que lors des présidentielles, le pacte Hulot prévoyait une taxe d'un mini de 30€..que la gauche a signé...alors que maintenant elle s'insurge... (sérieux dites vous?)Plus délicat pour l'avenir..."notre système social.."il y a un proverbe qui dit que "tant va la cruche a l'eau qu'a la fin elle se brise"...Le système mis en place par nos pairs était presque parfait...mais profondément inégalitaire..mais bref il fonctionnait pas trop mal tant qu'il était indépendant...oui monsieur quand l'état ne mettait pas son nez dedans....et c'est qui qu'a modifié le système...hein? c'est qui!!!Aujourd'hui il est à bout de souffle et vous...gens de l'autre bord ne voulez pas le voir, ne voulez pas l'admettre...et vous...utilisateurs en voulez encore plus de ce système...Quand vous rendrez vous compte que ce principe a du plomb dans l'aile....aller je cesse ..tu vois Fred, ce qui m'agace dans la politique de gauche...elle lutte "CONTRE"....et non pas "POUR"....elle n'a aucun projet viable, aucune solution raisonnable et raisonnée....bien sur certain dise taxons les riches....mais y a t'il des riches en France....Taxons les grandes entreprises...mais savent ils ceux qui crient cela haut et forts que les bénéfices de ces grandes entreprises n'est pas fait par des travailleurs français...oseriez vous, vous les champions de l'équité, volez le fruit du travail des autres...Non Fred...je voterai a gauche le jour où un programme parlera de travail, de recherche, d'éducation, .....parlera de COMPÉTITION qui le vecteur même du dynamisme de la vie...Je voterai a gauche quand on prendra en compte LES VRAIS PROBLÈMES...et non pas les polémiques de bistrots du genre de celle qui se développe avec hortefeu...je voterai a gauche quand la gauche parlera d'équité, et non plus d'égalité, quand la gauche parlera d'intégration de l'émigrant dans le pays qui l'accueil et non pas d'intég

Fred de Roux 16/09/2009 11:08


Bonjour Géo,

Une fois de plus, j'avais répondu mais mon message a été zappé. Il faut donc que je reprenne ma réflexion avant de lancer un commentaire.
Ca faisait beaucoup de question et les réponses ont été franches.
Pour moi, on ne peut qu'être déçu par les politiques quels qu'ils soient. Ce qu'il faut, ce n'est pas opter pour un pis-aller ou voter contre ses convictions. Si on a en profondeur le sentiment
qu'en agissant plutôt comme ceci que cela, cela reste le choix de chacun et ne mérite pas de réponse négative.
Dans l'abolu tu as raison de prétendre qu'on ne peut comparer que deux choses similaires. Mais seulement dans l'absolu. En fait, si on y regarde de plus près, tous les mouvements, les taxes, les
lois,...  se ressemblent et se rejoignent. Le côté franchouillard râleur de naissance n'est pas un mythe, on proteste toujours contre tout parce que ça dérange nos habitudes. Certains sujets
sont plus sérieux que d'autres, alors tentons de nous accorder sur l'essentiel, c'est ainsi que les choses changeront. Il ne s'agit pas non plus de tout accepter la bouche ouverte.
Je te répondrai sur le reste : c'est encore trop flou pour que je jette en pâture mes réflexions sans y avoir apporté toute ma concentration.

Bonne journée et encore toutes mes excuses pour ce loupé de validation

Fred


philippe 13/09/2009 11:45

Oui le parradoxe avec les USA, Obama, veut que 47 millions d'américains qui n'avaient pas de couverture sociale en aient une, en france on cherche à libéraliser la santé !!!!!

Fred de Roux 13/09/2009 12:45



Bonjour Philippe,

Deux chefs, deux pointures opposées. La dimension sociale de l'un contredit la dimension fric de l'autre.
Drôle de monde, non ?



Hécate 12/09/2009 21:44

Chaque jour devient plus morose socialement,et je m'étonne quand je sors en ville de la futilité des propos échangés.Dans un grand magasin,j'ai surpris une conversation entre une cliente et la caissière:-vous avez ressenti cet effet de crise dont on nous assomme aux infos sur vos ventes?Ebahissement de la caissière: -nullement.Jamais nous n'avons vendu autant.A savoir ,que ce magazin en question a éliminé les marques d'un prix moyen,ou presque pour augmenter celles dont l'étiquette double le prix de l'article!!!...C'est ,sans commentaire ,je pense. Mais que penser de la naîveté de la caissière,une simple salariée? Qu'elle ne s'aperçoit de rien?...Bizrare...vous avez dit bizarre...                                                                              Bonsoir Fred

Fred de Roux 12/09/2009 22:38



Bonsoir Hécate, effectivement, c'est assez bizarre qu'une caissière n'ait rien remarqué quant à la valse des étiquettes. Pourtant, elle encaisse bien ce qu'achètent les clients... Peut-être
est-elle aveuglée par les touches de sa caisse ou alors, elle n'en a rien à faire. Elle ne se complique pas la vie, sans doute. Et son salaire ne doit pas lui permettre d'acquérir ce qui se vend
dans son magasin.
Futilité dis-tu ? Sans aucun doute. mais quand tout est contrariant, on préfère généralement penser à autre chose. Et on s'abrutit volontiers, histoire de n'être pas trop démoralisé. C'est
d'ailleurs sur cela que comptent les gouvernants.

Bon, ça changera bien un jour ou l'autre. En attendant, restons nous-mêmes et persévérons dans la voie que nous avons choisie.

Bonne fin de soirée. Amicalement                 Fred



showshoes 12/09/2009 21:18

Si si Lionne64, il faut voter (à gauche) de préférence. Mais il faut voter aux régionales. Il faut redonner du souffle à la gauche... Sans ça, en 2012, c'est plié. C'est très important de voter, c'est la seule façon qu'on est de marquer son opposition. Ouf, Fred le roux est revenu... Je désespérais de pouvoir te lire... Bonne fin de we.

Fred de Roux 12/09/2009 22:32



Bonsoir Showshoes,

Eh oui, je suis de retour. Encore un peu faible puisque je tiens autant à lire les articles des autres que d'en écrire moi-même. pas facile de jongler entre les deux : j'ai beaucoup de retard. Je
vais tenter de centrer mes efforts afin d'obtenir le meilleur mais rien ne m'assure que ce sera le cas.

A très bientôt sur ton blog et le mienet très bonne fin de soirée                  Fred



Pascale 12/09/2009 21:09

Inutile de dire pour qui je voterai... LOL... Nath a raison : l'essentiel est de s'exprimer dans les urnes.

Fred de Roux 12/09/2009 22:30



Bonsoir Pascale,

Du moment qu'on vote selon ses convictions profondes... il n'y a rien à dire. En revanche, refuser de se rendre aux urnes est un acte impardonnable : c'est faire le jeu de ceux qui veulent tout
pour eux sans tenir compte des besoins des autres.

Merci de ta visite et à bientôt           Fred



lionne64 12/09/2009 17:33

Il est bien ton article!! Je vais y réfléchir pour mon vote mais je ne crois pas que çà change grand chose et puis je ne suis pas motivée... pour voter il faut que je m'inscrive sur les liste avant fin décembre cause déménagement!!Quand aux augmentations diverses et variées c'est tout le temps et tous les ans la même chansons... Droite-gauche ou gauche-droite c'est pareil!! Kiss et bon WE l'ami

Fred de Roux 12/09/2009 19:44


Dis-moi, ça ne partait pas ton commentaire que je le trouve deux fois à une minute d'intervalle ?


lionne64 12/09/2009 17:32

Il est bien ton article!! Je vais y réfléchir pour mon vote mais je ne crois pas que çà change grand chose et puis je ne suis pas motivée... pour voter il faut que je m'inscrive sur les liste avant fin décembre cause déménagement!!Quand aux augmentations diverses et variées c'est tout le temps et tous les ans la même chansons... Droite-gauche ou gauche-droite c'est pareil!! Kiss et bon WE l'ami

Fred de Roux 12/09/2009 19:43



Bonjour Lionne,

Tu déménages ? Eh oui, il faut se réinscrire. Pourtant, de nos jours, avec l'informatique, il serait si simple de transférer de mairie à mairie... (tiens, ça, ce serait une réforme qui vaudrait
le coup).
Une voix peut faire la différence : 1+1+1+1+1+1+1+1+1+1+1+1+1+1+1+1+1+1+1,+1, .............etc. Ca se multiplie à l'infini et ça donne des résultats. Je ne rate aucune élection, même quand la
trombine* des candidats ne me revient pas... Question de principe.
*(trombine peut se traduire par visage, programme ou tout autre vocable susceptible d'interpréter ma pensée). Tant que le gâtisme n'aura pas détruit mes
neurones, je compte voter et encore voter. Pour ne plus me voir foncer vers l'isoloir, en sortir comme une trombe et déraper jusqu'à l'urne en exhibant ma pièce d'identité pour y glisser mon
bulletin, il faudra que je sucre les fraises par la racine.
Le vote ? un petit morceau de démocratie que je tiens fermement du dentier et que je ne lâcherai pas.

Bonne fin de journée Lionne et à bientôt                   Fred



kinou31-36 12/09/2009 14:56

Bonjour. Je vote car nous avons cette chance de pouvoir nous exprimer. Malheureusement, je suis parfois obligée de supporter celui pour qui je n'ai pas glisser mon bulletin dans l'urne. C'est ça la démocratie !!! Alors, j'irai encore et encore voter...toujours du même coté car je ne suis pas une girouette et je reste fidèle à mes idées !!! Bon week-end. @+

Fred de Roux 12/09/2009 15:53



Bravo Kinou, savoir rester fidèle à ses convictions, c'est la meilleure attitude à adopter. Tu n'es pas la seule à ne pas avoir obtenu celui ou celle pour qui tu as voté. C'est effectivement cela
la démocratie. Il faut donc savoir l'accepter. Et donc, voter et encore voter chaque fois que l'occasion se présente.

Bonne fin de journée                    Fred



kalei 12/09/2009 13:02

Bonjour Fred,Heureuse de te retrouver... Et mon problème aujourd'hui, en lisant tes mots, c'est que je ne sais absolument pas pour qui voter aux prochaines elections... Arfff... Ca fait fumer ce qu'il me reste de neuronnes!!Bizzzzz

Fred de Roux 12/09/2009 15:51



Bonjour Kaléi,

Il faudra voter avec bon sens. A toi de peser le pour et le contre : les propositions du petit nouveau qui veut s'emparer du pouvoir, le bilan de celui qui va peut-être partir. De mon point de
vue, il n'y a pas photo. Si tu choisis le facho de service, tu trinqueras, si tu gardes le balourd qui a oeuvré précédemment, tu as de fortes chances de ne pas t'en porter plus mal.
Fais fumer tes neurones, tu as quelques mois devant toi pour réfléchir à fond la caisse et don opter pour ce que tu jugeras le mieux.

Bonne fin de journée                Fred



râleuse ex02468 12/09/2009 11:11

pas beaucoup fred sont prêt a descendre dans la rue ,j'écoutais france inter , et un syndicaliste (fo) disait que les salariés des entreprises soit disant en difficulté, préfère un chèque pour partir plutôt que de se battre pour garder l'emploi!!!!!savent ils les malheureux, que ce chèque s'épuisera vite et qu'ils auront le bec dans l'eau?????il y a un manque chronique d'éducation syndicale et politique,on oublie l'histoire de nos luttes .. et tu as raison mitterand a commencé les autres continuent, alors que faire ??oui les hommes de terrain sont là mais le sommet ne les écoute pas ; il y a un décalage, et je pense qu'un jour il y aura friction entre les bases et les sommets, d'ou tremblement de terre, et alors là on ne maitrisera plus rien et de nouveau les forces réactionnaires en feront leurs choux gras, comme 68, ou la peur a fait voter pompidou, et on prend les mêmes et on recommence !! jusqu'a quand pourra -t-on berner les peuples ????? allez bon WE

Fred de Roux 12/09/2009 15:48



Jusqu'à quand et jusqu'où seront-ils bernés ? Ca, ma foi, c'est une question qui vaut son pesant d'or, mais je n'ai qu'une portion de réponse qui est celle-ci : tant que ceux qui sont opprimés
peuvent encore manger à leur faim, ils ne bougeront pas. Chez nous, on n'est pas si malheureux que ça (mais ça commence). Sans doute faudra-t-il boire la coupe jusqu'à la lie pour qu'un sursaut
s'empare des peuples.

Bon week-end à toi       Fred



zodo 12/09/2009 10:17

cette nouvelle taxe anti-pollution va diminuer les quantés de fuel et pétrole en reserve ? tous les Français vont payer les 17 euros, pour pouvoir comprendre ,l'opportunité de la taxe , meci pour votre analyse. bonne journée Fred

Fred de Roux 12/09/2009 15:32


Bonjour Zodo,


Logiquement, il paraît que ce type de taxe est incitatif pour le changement de comportement. L'exemple serait la Suède qui nous a précédés vers la fin des années 90. Apparemment, l'abandon des
chauffages polluants permettrait d'économiser les énergies fossiles et réduire la quantité de CO2. Je n'ai trouvé nulle trace de ces analyses. Et c'est regrettable : j'aime comprendre et
vérifier.

Merci de votre visite (je vous rends la pareille dans les secondes qui suivent)       Fred



râleuse ex02468 12/09/2009 02:01

,vois tu fred , en lisant tes articles 'merci d'être revenu!!)j'écoute un chanteur qui s'appelle serge utgé-royo,son disque 'chansons d'hier soir' on ne le trouve pas dans youtube ou deezer, mais si tu peux achète le .il y a une chanson qui s'appelle 'sur la commune"elle dit en refrain ...tous les copains de la commune ne sont pas mort sans rien laisser....ils doivent nous garder rancune de laisser crever leur passé , ils doivent nous garder rancune de ne pas mieux en profiter etc....quand je l'écoute j'en pleurerais de voir qu'on n'est même pas fichu d'avoir leur courage.Ou sont nos syndicats?que font ils ? qui défendent ils ?ou est la lutte de classe , car elle est loin d'être dépassée,et oui , il faut voter, mais pour qui a gauche , soit ils se déchirent soit ils trichent comme les autres:oui je sais pour le candidat de gauche le mieux placé !!! mais considères tu les socialistes comme encore de gauche ????si personne ne se ressaisit dans cette gauche, on va a la catastrophe, et on mettra des années a s'en remettre,je suis pourtant d'un naturel optimiste mais là , trop c'est trop ; et personne dans les rues ,oui les médiats sont muselés mais quand même!!!!!la taxe carbone , mais on nous prend pour des cons , on va nous ponctionner et nous la redonner , on pourrait en rire si ce n'était aussi dramatique !!!! bon je vais aller dormir tien bonne nuit  

Fred de Roux 12/09/2009 08:01



Bonjour Râleuse,

Que de questions ! On peut se demander effectivement s'il y a une alternative. La gauche, depuis les années 80, n'est plus la gauche des 40, celle qui s'est battue pour construire un modèle
social qui prenait tout le monde en compte. Les acquis ne sont plus qu'un souvenir flou. Nous avons profité sans le savoir du meilleur de ces luttes âpres, pied à pied ,qui ont permis que les
plus démunis le soient un peu moins. Fini le temps des Abbés PIERRE et de ces chiffonniers abandonnés de tous et recueillis par un seul homme, honteux de la misère qu'il voyait, désireux de voir
la solidarité remplacer l'égoïsme.
La politique actuelle est l'héritière des renoncements de la gauche mitterandienne. C'est elle en effet qui a poussé les moins riches à investir en bourse. C'est elle qui a mis en avant
l'enrichissement facile par l'investissement financier. Certes elle a créé les35h, mais très vite elle a adopté une attitude de droite. Parce que le fric mène le monde par le bout du nez et que
personne ne résiste à l'attrait de l'argent. Elle a participé à la mondialisation et l'a précipitée en renonçant aux valeurs fondamentales du socialisme.
Le pouvoir est corrupteur et ceux qui le détiennent sont loin d'être des pauvres. Ils viennent quasiment tous de miieux favorisés et tous ont les dents longues. C'est le "pousse-toi de là que je
m'y mette".
Les seuls à s'investir réellement sont les élus de base, ceux des petits bleds. Idem au niveau des syndicats. Pour t'en convaincre, il te suffit de te reporter quelques mois en arrière avec ces
manifs tous les deux mois alors qu'il aurait fallu instaurer des bloquages d'au moins une semaine.
Tout est détricoté à grande vitesse alors qu'il a fallu plusieurs décennies pour construire ce qu'on appelle le modèle français. Et dire qu'un Obama veut une couverture sociale pour tous...
Le pays des droits de l'homme devient insidieusement le pays des non-droits. C'est dans la droite ligne de ce qu'il était : la France a été la première nation à "institutionnaliser " l'esclavage
(meubles et immeubles, les esclaves étant considérés comme des "meubles).
Il faudrait un sursaut général. Mais combien osent encore espérer un changement de cap ? Combien sont prêts à lutter ?






Renard 11/09/2009 23:00

Ce qui arrive dans notre pays, est dramatique, vous entendez... DRAMATIQUE...Et je suis une optimiste de nature, mais quand je vois à quel point de silence nous en sommes, que dis-je silence..... c'est couardise que je veux dire.Il faut maintenant aller consulter les médias étrangers pour avoir le point exact de ce qui se passe en France, nos médias sont muets... ont'ils une menace sur leur vie ou celle de leur famille pour être muets à ce point, je ne veux pas penser que tous approuvent ce qui se passe... Les impôts au joli nom de taxes pleuvent, les riches ne savent même plus combien ils possèdent, et tranquillement, le peu qui restait aux pauvres ou aux presque pauvres, on l'enlève à la louche.Et PERSONNE ne bronche...Qu'attendons nous, que les lois liberticides prévues en cas de pandémie (qui sera proclamée dès que là haut, ils sentiront que le peuple en a marre et veut bouger) nous ligotent et baillonnent toute tentative de réaction? Je suis atterrée... 

Fred de Roux 11/09/2009 23:22



Bonsoir Renard,

Et il y a de quoi ressentir une frousse jusqu'aux bouts des doigts de pied. Lois liberticides, certes, et sur fond de pandémie (à laquelle je ne crois pas) menaçant nos libertés pour cause de
politique politicienne... et d'attrait pour l'rgent qui peut en être tiré.
Un monde bien moche qu'il faudrait peut-être attaquer pour qu'il mute enfin en quelque chose de respirable pour chacun et pas seulement pour quelques uns.
Tu est atterrée, et cela se comprend : il y a tant de vilenie cachée dans les mots de réconfort qu'on se demande si on n'est pas en train de devenir neu-neu. Le souci des gouvernants n'est pas
notre santé, ben non, mais notre disparition même si, comme le disait Tibi, c'est nous les petites mains qui faisons la richesse du royaume. Je n'ai comme armes que les mots. Que puis-je faire
d'autre que de les enchaîner pour qu'ils rameutent ceux qui en ont ras le bol d'être perpétuellement manipulés et grugés ?



Lucien Aymard 11/09/2009 22:45

Bonsoir,Cher Fred, tu nous vois ravis de ton retour. A quelque part, tes analyses fines mais apaisantes nous manquaient et on constate avec bonheur que rien n'a changé (chez toi s'entend). Il est bien connu que notre monarque talonné nous fait marcher sur la tête mais pourquoi s'en priverait-il dès lors que personne n'ergote ?AmicalementBéa et Lucien

Fred de Roux 11/09/2009 23:16



Bonosir Lucien, bonsoir Béa,

Il était temps que j'émerge de ma léthargie. Le monde avance trop vite alors on ne peut s'attarder sur soi-même (quoique... parfois...). J'espère que ce retour sera fructueux et que je saurai
suivre au plus près les événements qui font que notre vie à tous peut en être bouleversée.

Bonne fin de journée, bonne fin de semaine.

AMICALEMENT               fRED



Nath 11/09/2009 22:45

Simplement, l'important est de se déplacer de voter, peu importante la couleur du bulletin!

Fred de Roux 11/09/2009 23:14



Certes, mais il faut quand même savoir choisir le bulletin (et là, ce n'est pas qu'une question de couleur...)



Présentation

  • : Le Mousquetaire des Mots
  • Le Mousquetaire des Mots
  • : Regard critique sur les mouvements du monde et impressions qui en découlent.
  • Contact

Recherche