Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 août 2009 2 25 /08 /août /2009 19:32
Mes lectures d'aujourd'hui m'ont fait découvrir le problème soulevé par le PS et la CNIL à propos de l'augmentation des caméras de surveillance.  Leur nombre doit en effet tripler.
Pour le remplaçant de Julien Dray, c'est apporter une mauvaise réponse que d'augmenter le nombre de caméras sur la voie publique. Selon lui, il n'y a rien de scientifiquement prouvé quant à l'efficacité de la vidéosurveillance dans la lutte contre la délinquance. Alors que les tenants du projet assurent tout le contraire. Deux avis divergents du plus haut intérêt, non ? Surtout qu'un rapport de l'inhes (Institut national des hautes études de sécurité) a conclu en 2008 que ce système de vidéoprotection était obsolète.
Et l'on apprend que des caméras ont été installées en toute illégalité. Du coup, le nombre reste indéterminé, contrairement aux affirmations du ministère de l'Intérieur.

Histoire de rire un peu face à tout ce micmac : le fait que le Figaro dispose d'un rapport confidentiel (tiens donc !) qui conclut que les caméras installées sur la voie publique sont dissuasives.

Partager cet article

Repost 0
Published by Fred de Roux - dans phénomène de société
commenter cet article

commentaires

kinou31-36 26/08/2009 16:52

Je ne suis pas convaincue non plus que les caméras dissuadent d'éventuels méfaits. Et puis, il y a toujours des angles morts qui permettent de se laisser aller. En tout cas, j'ai dû me balader dans des villes qui en avait et, je n'y ai jamais prêté attention. Je ne peux pas regarder les vitrines et en l'air en même temps. lol !!!

Fred de Roux 26/08/2009 19:23


Bonsoir Kinou,

Nous avons donc le même avis. Ce n'est pas dissuasif et il y a les angles morts. Et comme tu le dis, on ne peut pas regarder en l'air pour admirer un monument et détecter des caméras puisqu'on
n'est pas là pour ça.


kaléi 26/08/2009 12:40

Heu... cet article m'hérisse la crinière... Car quoi que l'on dise, les caméras fleuriront, nous nous habituerons, et nous serons contraints et forcés de vivre dans cet environnement de surveillance... Certain diront "oui mais si tu n'as rien à te repprocher... en quoi cela te gêne??? " pfffbizzz kaléi

Fred de Roux 26/08/2009 19:16



On vit déjà sous surveillance. Un peu plus, un peu moins, ne changera pas grand chose. Sauf que le système n'est pas aussi infaillible qu'on veut le faire croire. Jusqu'à maintenant, non
seulement la vidéo surveillance n'a pas fait refluer la petite délinquance, mais elle n'a pas permis non plus d'arrêter de gros criminels. (A moins qu'on ne nous ait caché bien des choses...)
Les méthodes à l'ancienne sont toujours d'actualité (planques, enquêtes, croisement de données,...) car elles font toujours leurs preuves. Les caméras peuvent (ou pourraient) être un plus mais ne
remplaceront jamais les gendarmes, les enquêteurs, les détectives, les journalistes (eh oui !), etc.



Tagazou 26/08/2009 07:13

Il n'y a pas moins de caméras dans les villes socialistes. C'est un débat de tartuffes, tout le monde veut plus de sécurité, une caméra c'est moins cher qu'un flic et ça a la même efficacité! 

Fred de Roux 26/08/2009 19:05



Eh bien, il paraît que ça ne donne pas les résultats escomptés. Mais on fait comme si et on veut donc en rajouter.
Il ne faut pas croire que des caméras coûtent moins cher que des hommes puisqu'il faut encore des hommes pour visionner ce qu'elles enregistrent. De toute façon, la technologie ne remplacera
jamais l'homme. On ferait mieux d'envisager d'autres solutions que de surveiller  - pour ne pas dire espionner - monsieur tout le monde. La répression n'a jamais fait baisser la délinquance.
La surveillance non plus.



Lucien Aymard 25/08/2009 23:09

Bonsoir Fred,J'ai parlé de ce fait et me suis attaqué au directeur adjoint du Figaro qui a publié un torchon sous forme d'éditorial dans ce rouleau de papier même pas hygiénique.AmicalementBéa et Lucien

Fred de Roux 25/08/2009 23:29



Bonsoir Lucien,

Il n'y a qu'un journal pour abonder dans le sens exact de la pensée royale. C'est des coups d'encensoir systématiques. Normal : il bénéficie des sondages réglés par le palais. Alors il cultive
son bienfaiteur, juste retour des choses. Et ça, pour moi, ce n'est pas l'expression d'une idéologie politique, mais  celle de l'esclavage moderne (puisque, paraît-il, il a été aboli).

Bonne fin de soirée



Renard 25/08/2009 22:15

Le système est installé depuis quelques années en Grande-bretagne, c'est ainsi qu'un londonien passe environ 300 fois par jour devant une caméra, et ils ont découvert que la criminalité n'avait pas baissé de façon significative pour autant..

Fred de Roux 25/08/2009 23:26



oui, je sais cela. Mais si nous sommes au courant de l'inutilité de cette surveillance, ceux qui gouvernent sont persuadés du contraire (ou tout du moins, font semblant de l'être). Sans doute
encore une histoire de gros sous derrière tout ça...
Là encore le système est malade et on apporte les seules réponses (qui coûtent cher) à éviter car inefficaces. Mais ça donne bonne conscience.



Présentation

  • : Le Mousquetaire des Mots
  • Le Mousquetaire des Mots
  • : Regard critique sur les mouvements du monde et impressions qui en découlent.
  • Contact

Recherche