Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 août 2009 1 24 /08 /août /2009 10:34
Dans la série "En vrac", je citerai :
- Les coups fourrés que se font entre eux les partis, prêts à "sacrifier" la droite ligne de leur pensée directrice plutôt que de s'aplatir aux prochaines élections. D'où la stratégie des alliances...
- Un référendum à propos de la privatisation de la Poste soutenu par José Bové, euro-député qui aurait lieu début octobre.
- La cote d'amour du roi aurait grignoté 3 points, mais les mécontents restent majoritaires.
- L'Europe n'a pas encore de stratégie commune vis-à-vis des impôts et taxes, ce que réclament certains européens.
- Afin d'harmoniser notre droit avec le droit européen, il est question d'exiger des avocats qu'ils dénoncent leurs clients s'ils les soupçonnent de fraude.
- Les vacances du roi auront été brèves mais dictées par son malaise. Le président Obama fait mieux en matière de brièveté fériée : 8 jours seulement.
- Messieurs les banquiers, tenez-vous prêts à essuyer les foudres du roi : vous avez trop tiré sur la corde et il entend vous réprimander. Il paraît d'ailleurs que vous seriez prêts à plus de transparence dans vos agissements. Trembleriez-vous donc ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Fred de Roux
commenter cet article

commentaires

Pat59 25/08/2009 12:19

Bonjour Fred,Ton lot de "nouvelles" sont excellentes, sauf que je n'ai pas envie de rire.Nous entrons de plein pied dans l'ère Vichy, déllation à toutes heures, maintenant son "bavard" il ne faudra plus compter sur lui, car la vocation de celui-ci sera de dénoncer le client, ça c'est pour la fraude, malheur à vous si l'intime conviction de celui-ci n'est pas bonne ou refusez les honoraires exhorbitant qu'il va vous réclamer !Les banquiers vont faire un peu de lèche mais mis à part cela, les bonus ils vont se les prendres quand même.Tout est à l'avenant...AmitiésPat

Fred de Roux 25/08/2009 18:22



Salut Pat,

Ouh je te sens grognon aujourd'hui, voire en pétard. Et au fond, plutôt désespéré de constater que tout va de mal en pis et de pis en mal. C'est vrai que ce n'est pas la joie, mais il nous faut
faire avec, pendant encore un certain temps. Sauf à se révolter, que peut-on faire ? Tu te vois sortir de la malle du grand-père, le fusil ou la hache ?
Bon, on a affaire à des faux-culs. On le sait. On le dit et le répète, mais ce n'est pas ce qui est entendu par le haut du pavé : le roi a remonté sa cote de 3 points (mais il n'est pas encore à
50%). Patientons encore, il n'y a pas d'autre alternative dans l'immédiat.

Bonne fin de journée      Fred



Fleche 25/08/2009 12:16

Je ne pense pas un instant que les banquiers aient "peur" de N. Sarkozy. Il s'agirait plutôt d'une rencontre pour afficher une transparence qui n'aura que l'aspect.Il y a longtemps que le monde de la finance a pris le pouvoir n'en déplaise à nos politiques, ce ne sont pas eux qui gouvernent vraiment.

Fred de Roux 25/08/2009 18:17



Hélas, trois fois hélas (et même davantage, tant c'est un constat regrettable car trop véridique). Se donner l'air de morigéner son monde, ça pose son homme. mais on sait très bien qu'il existe
une complicité silencieuse et surtout obligée entre eux. Alors, écoutons, mais ne croyons rien de ce qu'ils se racontent. Le monde est mené par l'argent. C'est aussi vieux que l'existence de la
monnaie.



Jean Georges 25/08/2009 00:09

Salut LucienL'article des echos est sûrement le clou de la semaine Umpiste, pourtant aprés Chatel et son intermarché et Fion et ses algues tueuses le challenge n'était pas facile. Mais Lefèvre a su le relever, il faut bien dire que de telles affirmations envoyées aussi fort à un journal économique aussi représentatif de la liberté de la presse, on ne peut que s'esbaudir et bien sûr applaudir.Bonne nuit JG.

Fred de Roux 25/08/2009 18:07



Ah, je vois que toi ausi tu as lu l'article des Echos. Pas mal, non ?



Jean Georges 24/08/2009 23:54

Salut Fred,Un joli panel de bonnes nouvellespar contre sur les banquiers je suis étonné de cette brève. Tu crois qu'ils ont peur du Loup de l'Elysée, le contraire m'étonnerait moins. J'en doute au train où ils mènent la bourse en ce moment, je nous vois bien encore un coup cracher au bassinet, pour réparer leur monstrueux trafic .A demain J.G

Fred de Roux 25/08/2009 18:06



Bonjour Jean Georges,

J'aime bien faire bref : il y a tant et tant à dire que pondre un article par nouvelle, cela devient impossible. Alors je réduis au maximum (en espérant que ma synthèse est compréhensible). Comme
toi je ne crois pas que les banquiers éprouvent un sentiment quelconque de crainte à l'endroit du roi. Ils le tiennent puisqu'ils lui prêtent de l'argent.
J'ai comme l'impression que ce n'est que du pipo et une grande mascarade pour se donner l'air de...
Quant à cracher au bassinet, c'est tellement routinier que c'est devenu la norme. Donc je m'attends à tout sauf à voir réduire le montant des factures et impôts.

Bonne continuation dans ton blog et tes coups de gueule     Fred



Lucien Aymard 24/08/2009 23:44

Bonsoir Fred,Et voilà, Monsieur est servi ... c'est vrai que j'ai omis de mettre le lien dans mon article. Le voici :http://www.lesechos.fr/depeches/politique/afp_00176719-bonus-lefebvre-pour-que-l-etat-ne-travaille-plus-avec-les-banques-recalcitrantes.htmEn espérant que ça marcheAmicalementBéa et Lucien

Fred de Roux 25/08/2009 18:01



Bonjour Lucien,

Merci pour le lien, j'ai lu l'article avec un grand intérêt. Monsieur se fait donneur de leçons... Pourquoi pas, puisqu'il est porte-parole, mais plus rusé que lui, tu meurs. C'est si facile
d'aligner des mots pour en faire de sphrases qui frappent l'imagination... Mais qu'y a-t-il derrière ? Vraisemblablement du vent.
Bon, on continuera à entendre ces grands stratèges...

Bonne journée (bien qu'elle soit déjà bien entamée).

Fred



Lucien Aymard 24/08/2009 23:23

Re bonsoir Fred,Ce sont surtout les déclarations de Mgr Lefebvre sur les banquiers qui ont attiré mon attention. Il aime plaisanter le bougre, il a toujours l'ânerie prompte.AmicalementBéa et Lucien

Fred de Roux 24/08/2009 23:26



Pexu-tu me donner la référence exacte ? Histoire que je rigole un peu...



Tisserande 24/08/2009 20:41

Oui les banquiers gouvernent le monde et les politiques soit travaillent pour eux ... soit sont impuissant devant ce pouvoir! il faudrait une volonté internationale très forte pour imposer des lois! Chez Laplote on voit Sarkozy qui trinquent avec eux! Paroles, toujours des paroles (comme avant son élection); les petites phrases de mon "Qui a dit?" sont à ce sujet très révélatrices - Intéressant de se pencher sur les mots du passé, de comparer avec ceux du présent! Le temps a l'air de se rafraîchir alors bonne soirée.

Fred de Roux 24/08/2009 21:29



Bonsoir Tisserande,

Le monde est perverti par l'argent (pourtant, on en repart aussi nus que lors de notre naissance). Cela devient particulièrement intolérable à cause de la crise qui jette sur le pavé trop de
salariés. Pendant que ces derniers peinent, d'autres les tondent sans émoi. La morale n'est plus qun vain mot. Et les beaux discours ne sont que de beaux discours. C'est si facile d'user de mots
vides de sens... parce que derrière eux se cachent des intentions inavouables. Berner le peuple, c'est bien la seule chose de vraie dans tout ce qui se fait en politique. Pas étonnant que tout le
monde en ait assez. Assez d'être leurré, assez d'être exploité jusqu'à n'avoir plus rien, assez des mensonges.
Et pourtant, le peuple, tout douloureux qu'il soit, reste inerte. Trop de désespoir ? Je n'en sais rien. Il faudrait que ça bouge et fortement. Et au plus vite, avant que tout soit vidé de sa
substance.

Tu as raison : le temps fraîchit. Pourvu qu'il pleuve et qu'on puisse respirer à pleins poumons autre chose que les émanations des bagnoles...

Bonne soirée et à bientôt      Fred



des pas perdus 24/08/2009 18:03

les banquiers craignent Sarkozy...

Fred de Roux 24/08/2009 19:36


Bonsoir Des Pas perdus,

Tu coirs ? Moi, pas du tout. Ce n'est que de la communication. Ils s'entendent comme larrons en foire. Avoir l'air de s'en prendre aux banquiers, traders, retraites-chapeaux, bonus, pàarachutes
dorés, ça fait bien dans le décor. Le peuple est exigeant. Il faut donc lui faire croire qu'on se préoccupe de tous ces travers financiers et qu'on prend en considération son malaise face à ce
qu'il ressent comme des exactions. Abonder dans son sens en paroles ne coûte rien, sauf qu'il faut le clamer sur les toits.
Je ne suis pas pessimiste ni critique. Seulement réaliste.

Bonne soirée


karak 24/08/2009 17:57

Aprés la crise, une visite chez Sarko, c'en est trop! ils vont craquer c'est sûr.. Un malaise vénal est à prévoir!

Fred de Roux 24/08/2009 18:41



Un malaise vénal ? Ils le sont tellement qu'ils ne risquent pas grand chose. En face d'eux il y a peut-être plus vénal encore qui sait ? Qui peut savoir ?)



Renard 24/08/2009 15:35

Sur le Monde à la page économie.Apparemment, un article de Claire Gatinois et Anne Michel du samedi 27 juin 

Fred de Roux 24/08/2009 18:28


Bonsoir Renard,


Exact, mais pas seulement : j'épluche chaque journal aussi bien de droite que de gauche et j'essaie d'en retranscrire les grandes lignes. Mais il y en a tellement que je saute tout à fait
volontairement certaines infos. C'est un peu soulant de tout recenser. Et je n'ai pas l'assurance que certaines d'entre elles retiendraient l'attention.

Bonne fin de journée



Renard 24/08/2009 12:13

Les avocats vont couiner, car ils risquent de perdre des clients...Nous entrons dans l'ère des délations tous azimuts apparemment...De toutes façons, après les scandales des subprimes, nous en avons un autre qui arrive, celui des LBO (Leverage Buiy Out) puisque les experts estiment que les établissements financiers français pourraient perdre environ 28 milliards d'euros..Voilà la prochaine bombe qui va nous tomber dessus.. 

Fred de Roux 24/08/2009 15:10



Bonjour Renard,

Un procureur a décrété qu'il refuserait de dénoncer ses clients susceptibles de... Pour lui, ce n'est pas son rôle, donc désobéissance judiciaire malgré les mesures de rétorsion qui lui pendent
au nez s'il en passe par là.

Tant de milliards que ça ? Où as-tu péché cette info ? Jmaais entendu parler.

Il serait temps que la transparence soit effective et que des règles voient le jour, et pas seulement en France.



Présentation

  • : Le Mousquetaire des Mots
  • Le Mousquetaire des Mots
  • : Regard critique sur les mouvements du monde et impressions qui en découlent.
  • Contact

Recherche