Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 août 2009 2 11 /08 /août /2009 08:45
Je suis en vacances, j'en profite pour m'instruire. Aller d'un blog à l'autre sans aucun a priori, regarder leurs bannières, leur bandeaux, scruter à la loupe les liens établis par le maître des lieux, cliquer sur l'un d'eux... une entreprise passionnante et fort instructive.

Je viens donc, grâce à Flèche, de lire le courrier adressé au président de la république par un certain Bastien Cazals, instituteur de son état. Vous avez certainement entendu parler de lui et de sa désobéissance.


Cet homme a eu le courage d'écrire une lettre au président (oui, je dis bien courage) dans laquelle il explique les raisons de sa désobéissance. L'avez-vous lue ? Non  ? Voici le lien qui vous enrichira d'une lecture indispensable car elle est à la fois un exemple d'honnêteté intellectuelle ainsi qu'un texte fort bien écrit.

http://uneecolepourvictorethugo.hautetfort.com/

Ladite lettre est sur le bandeau de droite (à moins que ça ne s'appelle la bannière) au format PDF. Vous trouverez facilement.

Et ne me dites pas que ça ne vous intéresse pas, que ça ne vous concerne pas !

Partager cet article

Repost 0
Published by Fred de Roux - dans phénomène de société
commenter cet article

commentaires

sixtine 12/08/2009 19:41

Bonsoir, Fred. Cette lettre est le reflet de l'état lamentable dans lequel l'enseignement est maintenu ! L'écrire est preuve de volonté et de courage, et la faire circuler est synonyme de soutien... ! C'est bien !Amitiés.

Fred de Roux 12/08/2009 21:02



Bonsoir Sixtine,

Je crois en effet qu'il faut faire l'information le plus possible. je n'ai fait que prendre le relais, cela m'a semblé normal. Si chacun de nous pensait systématiquement à le faire, les infos
circuleraient plus vite et les actions seraient plus évidentes.
J'admire cet instit qui a osé écrire au président tout en sachant ce qu'il risquait. C'est un mec courageux, on peut le dire.

A bientôt



Lucien Aymard 12/08/2009 00:17

Bonsoir Fred,Merci d'avoir relayé cette lettre. C'est un appel désespéré de quelqu'un qui aime son métier et ne comprend plus les vues mercantiles de l'enseignement d'aujourd'hui de la part de nos dirigeants.Moi qui suis attaché à cette école à laquelle humblement, je dois mon instruction et le développement de la vie en société, je n'ai de cesse de tempêter contre cet abandon du concept même de laïcité et d'égalité devant l'enseignement.Je vais relayer cette lettre, ce qui me semble être la moindre des choses ne serait-ce qu'en soutien de cet homme qui va maintenant souffrir du poids de sa hiérarchie car c'est ainsi dans l'administration : d'accord ou bien tu en baves. Comme lui, j'aurais préféré en baver.CordialementLucien

Fred de Roux 12/08/2009 10:13



Bonjour Lucien et merci de prendre le relais. C'est ce que j'apprécie dans la formule du blog, la possibilité de transmettre et de faire suivre par les autres. Je pense que c'est important
d'informer dès qu'on en a la possibilité (dans mon boulot, je râle justement parce que l'information ne circule pas).

Je viens de voir l'heure de ton commentaire. Dis-moi tu ne te couches pas très tôt (remarque, tu n'es pas le seul...)

Bonjour à Béa et bonne journée à tous les deux.       Fred



heure-bleue 11/08/2009 18:42

Elle est superbe cette lettre mais elle ne servira à rien, si nous avons le Président que nous méritons, nous ne valons même pas la corde qui servira à nous pendre, il veut un sytème à l'américaine pour nous, les puissants vivront, les autres,, ils ont de le chance, survivront....

Fred de Roux 11/08/2009 19:16



Bonjour Heure Bleue,
Oui cette lettre a le mérite d'être écrite dans une très belle langue et surtout sans langue de bois. Vous n'êtes pas la seule à émettre des doutes quant au fait qu'elle ait atterri sous les yeux
du roi. Je ne serai pas aussi catégorique car elle est la représentation exacte d'un instantané de la pensée de son auteur. Ce qui est dit (ou plutôt écrit) est loin d'être anodin et mérite qu'on
s'y arrête. En tout cas, s'il ne l'a pas lue, il en aura entendu parler et ne peut donc l'ignorer. En revanche, là où je vous rejoins, c'est que la prise en compte de ce qui est dénoncé sera
vraisemblablement inexistante, encore que quelqu'un d'intelligent devrait en soupeser le contenu et prendre en compte les critiques.

Qu'on veuille nous imposer un modèle qui ne correspond en rien ni à nos aspirations, ni à notre mode de vie, c'est plus qu'avéré. Mais c'est à nous de le repousser par tous les moyens dont nous
disposons. Un exemple tout bête : ce n'est pas parce que la malbouffe a envahi la place publique que je me précipite au macdo pour m'enrober de mauvaises graisses. Je continue à la
franchouillarde de me nourrir correctement. Je ne bois que très rarement les cochonneries venues d'outre-atlantique, leur préférant un bon picatre bien de chez nous. C'est sans doute dérisoire,
mais ce n'est pas innocent : je veille à mon équilibre alimentaire et mental en ne tombant pas dans les excès de notre époque.
Merci d'être vvenue en visite et à très bientôt




cheri bibi 11/08/2009 16:30

merci cher Fred pour toutes ces informations bien utiles pour nous qui avions pris quelque distance afin de nous rendre en Crète pour une "cure de Résistance". Car la Crète est la terre de Résistance par excellence. nous en parlerons bientôt sur le blog.Nous en revenons plus motivés que jamais et nous essaierons de communiquer un peu de ce souffle qui nous a réanimés pendant huit jours.Le combat doit continuer, plus que jamais!Φιλικά

Fred de Roux 11/08/2009 16:57



Bonjour Chéri Bibi,

Cette lettre a le mérite d'exister et elle ne doit pas tomber dans l'oubli car le sujet en est trop important.
Cela fait plaisir de vous savoir revenus requinqués et prêts à bouffer du lion (en quelque sorte, le terme de bouffer n'étant pas très élégant, mais il exprime si bien ce qu'il veut dire).
J'attends donc le et les prochain(s) article(s).
Au fait, j'ignorais que la Crète était la terre de Résistance par excellence. Merci de cette information

A bientôt



aliciabx 11/08/2009 13:58

Si, ça m'intéresse et j'avais diffusé la pétition le concernant, en son temps.

Fred de Roux 11/08/2009 14:52



Bonjour ALicia,

Plus nous serons nombreux à faire circuler ce type d'information, moins les politiques ne pourront se cacher dans un silence destructeur. Il en va de l'avenir de toute une population, la nôtre et
quelle que soit la couleur de hotre peau ou notre religion. Nous avons le droit de vivre décemment : savoir et santé sont les deux mamelles auxquelles le pays se régénère de génération en
génération.
La rentrée est bientôt là. Restons vigilants et remettons-en une couche

A bientôt



kaléi 11/08/2009 13:41

Oui Renard, ce fichier se fait en douceur, après l'indignation des enseignants militants contre le projet de ficher les eleves dès la maternelle, "on" a quand même réussi à l'installer... Arfff... Merci pour ce lien Fred...

Fred de Roux 11/08/2009 14:50



Bonjour Kaléi,

On nous concocte des réformes qui n'ont pas d'autre sens que de faire régner la pensée unique et de ficher chaque individu. C'est tout de même terrible de penser que nos gosses ne sont que des
sujets à surveiller dès qu'ils braillent en avalant de l'air à la naissance. J'admire cet instit qui ose écrire noir sur blanc qu'il instaure la désobéissance civique. Il en connaît les risques
mais sa conscience l'exige. Comme je le disais précédemment, à nous de peser autant que faire se peut pour qu'une chape de plomb ne s'installe pas sur ce qui se passe dans notre dos.



Renard 11/08/2009 13:36

Merci pour ce lien, j'y suis allée... elle est superbe cette lettre..J'y ai aussi appris une chose c'est le fichage centralisé des élèves qui est en cours, sous le nom de "base élèves", et ça, ça se fait en douceur et personne n'en parle....Bonne journée à toi 

Fred de Roux 11/08/2009 14:47



Bonjour Renard,

C'est un dossier sensible et très important pour l'avenir. A nous maintenant de le prendre en compte et d'exiger qu'on cesse de casser le tout premier service public : celui de l'éducation.
Pour moi deux services doivent rester dans le giron de l'état : l'éducation et la santé. Ce sont les plus importants de tous.



Pat59 11/08/2009 13:06

Bonjour Fred,Merci pour le lien, j'ai lu la lettre, fort bien écrite il décrit très bien le marasme dans lequel se trouve l'éducation nationale, pour ne citer que ce poste des fonctions publiques.Maintenant, je crains que sa lettre reste... une lettre morte pour autant qu'elle ait abouti sur le bureau du Roi.Mais la désobéisance citoyenne de cette personne est un exemple.AmicalementPat

Fred de Roux 11/08/2009 14:46



Bonjour Pat,

Merci d'avoir pris la peine de lire ce courrier qui, de mon point, vu que la sanction finanacière a été levée par le tribunal administratif au motif qu'il n'avait aucune consigne précise quant
aux heures de soutien, doit être parvenue sur le bureau présidentiel (c'est une claque et une sacrée claque).
Je crois que les anti tous poils doivent s'intéresser de très près à ce type d'affaire car elle concerne toute la popultion : l'école est le devenir de nos enfants, de nos petits-enfants et de
ceux qui les suivront. Là est un moteur réel de mouvement. Il n'y a pas que les gosses de riches qui ont droit à l'éducation et au savoir. Parce que souvent l'intelligence la plus pure émane de
milieux modestes. En conséquence de quoi il faut suivre ce dossier et apporter notre soutien.

Encore merci et à bientôt



Lumières contemporaines 11/08/2009 10:42

Je vais y aller de ce pas. Bonnes vacances.

Fred de Roux 11/08/2009 13:06



Bonnes vacances également.



Présentation

  • : Le Mousquetaire des Mots
  • Le Mousquetaire des Mots
  • : Regard critique sur les mouvements du monde et impressions qui en découlent.
  • Contact

Recherche