Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 août 2009 3 05 /08 /août /2009 10:41
En juin dernier (c'était presque hier), Le Conseil de l'Europe faisait son boulot, à savoir demandait au royaume de revoir sa copie de la justice. En clair, il est contre la suppression des juges, c'est ce que dit son rapport à propos de "l'utilisation abusive du système judiciaire répressif motivée par des considérations politiques".

Ce conseil vaut de l'or, d'autant qu'il précise qu'en cas de renvoi des juges pour les remplacer par des procureurs, il convient de renforcer l'indépendance de ces derniers (dont on sait qu'ils dépendent directement du ministère, donc possibilité de collusion avec le pouvoir ou plier devant des injonctions ministérielles).

On en est où aujourd'hui ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Fred de Roux - dans Polémique
commenter cet article

commentaires

geo 05/08/2009 14:37

ah!!où en est on aujourd'hui!!!ben on parle toujours de la suppression des juges, de la non indépendance des procureurs, et surtout de la reconnaissance de la délinquance comme d'utilité publique..pour preuve on élève des s telles à tout va en l'honneur de sombre petit crétins qui se sont faits dézingués par leur conneries....ah!! ils ont des excuses...LESQUELLESamicalement

Fred de Roux 05/08/2009 15:16



Pas de doute, tu pètes la forme.
Bon, j'ai appris que ce sujet était toujours d'une brûlante actualité. Aïe ! Mais ques-ce qu'ils attendent tous pour ne pas voter comme un seul homme ? Ils sont nos représentants, oui ou non ? Si
la rue ne veut pas des réformes, il faudrait qu'ils commencent à l'entendre.



Renard 05/08/2009 13:24

Un petit espoir alors?

Fred de Roux 05/08/2009 15:11



Ca, c'est une autre histoire et je n'en sais fichtrement rien. Si ça passe, peut-être que le conseil constitutionnel s'en mêlera...



Présentation

  • : Le Mousquetaire des Mots
  • Le Mousquetaire des Mots
  • : Regard critique sur les mouvements du monde et impressions qui en découlent.
  • Contact

Recherche