Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juillet 2009 7 19 /07 /juillet /2009 06:43
Quand on sort de grand matin, on découvre des paysages insolites. Aujourd'hui par exemple, vers 7h30, petit tour dans le quartier. Sur une place très tranquille en temps ordinaire et silencieuse car endormie, je marche d'un pas serein quand mon oeil aperçoit un capot levé, puis deux, puis trois... Six voitures ont été incendiées dans la nuit. Vision sinistre, on se croirait en temps de guerre.
Cette image-là, je ne l'ai jamais vue que lors de reportages. Je ralentis le pas malgré moi, la stupéfaction me cloue sur place. Que s'est-il passé ? Hier au soir, ce spectacle de désolation n'existait pas, les voitures étaient sagement alignées contre le trottoir et s'apprêtaient à passer une nuit paisible.
A quel moment ces dégradations ont-elles été commises ? Je n'ai rien entendu. Pourtant, il n'est pas rare que j'entende les sirènes de pompiers. A moins que mon sommeil n'ait été si profond que je n'ai pas discerné quoi que ce soit. Comme tous les samedis d'été, les rues sont envahies d'individus qui font la fête, sortent entre amis, s'attablent aux terrasses... Mon quartier baignait dans une atmosphère détendue et joyeuse. Point de rires gras ou de bousculades. Ca respirait la fête et le plaisir d'être dehors.
Quelle quantité d'alcool ont-ils bu ces incendiaires d'un soir ? Quel mouvement les a poussés à saccager ainsi la propriété d'autrui ? Quelle violence ou quel esprit de vengeance les animait ?
Faut-il être déconnecté des réalités pour agir ainsi ? Ou trop englué dans une réalité funeste ?

Va-t-on désormais assister à la banlieusardisation des villes ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Fred de Roux - dans phénomène de société
commenter cet article

commentaires

Inclassable 21/07/2009 20:37

Bonsoir et merci pour ton com. Ton est bien il reflète ce qui se passe dans l'actu... KISS

Fred de Roux 21/07/2009 22:55



Merci, c'est gentil de me dire cela. je fais comme je sens et quand je le peux. Tout va si vite, il faudrait passer les 24 heures d'une journée pour éponger tout ce qui se passe. C'est donc
impossible. j'essaie donc de prendre en compte toute ce qui passe sous mes yeux.



trublion 21/07/2009 20:13

il est grand temps d'arréter de touver des excuses à ces malfrats incendiaires.Je ne saurais mieux dire que mon ami Manet , dans mes liens

Fred de Roux 21/07/2009 22:57



Non, je ne trouve pas d'excuses, j'essaie de comprendre les mobiles qui poussent à de tels actes. Ceux qui paient un certain laxisme d'une société trop permissive, ce sont ceux sont on a détruit
la voiture. La cible est donc mal choisie. Mais à qui à la faute ?



kinou31-36 21/07/2009 16:54

Manque d'éducation, de respect, de repères... C'est tellement drôle et puis, on en parlera peut-être à la télé. Si ce n'est pas "class" ça ???

Fred de Roux 21/07/2009 18:53



Ah oui, la téloche... Perso, je ne vois pas quel est l'intérêt d'être filmé. Vive l'anonymat et la tranquillité. On se demande ce que certains ont dans le citron...



Philippe 21/07/2009 07:01

Il faut toujours être le 1er même dans les plus mauvaises catégories ...C'est notre société qui veut ca, la compétition exacerbée, et je crois que le nain n'y est pas étranger ...

Fred de Roux 21/07/2009 18:49



Eh oui, la compétitivité est devenue la norme.Et quand on est désoeuvré, qu'on ne sait pas quoi faire de ses journées, qu'on n'a pas de l'argent à se vautrer dedans, on s'amuse à brûler des
voitures. Ca pose vis-à-vis des copains, on montre qu'on est un homme (drôle de vision de la virilité...), on fait mieux que le voisin...
Triste époque où les extrêmes deviennent la normalité...



DonQuichutte 21/07/2009 00:41

Il n'est pas certain que la consommation d'alcool soit seule responsable...La course à la première page des médias est aussi une de leurs occupations préférées !  Ces gosses passent leur temps à se lancer des défis. Peut-être suffirait-il de leur suggérer un défi comme "travailler plus longtemps que ceux de la bande de la ville voisine" pour entammer une énorne réussite !!A bientôt...

Fred de Roux 21/07/2009 18:45



Une bonne idée, cher ami, qui'l faudrait soumettre aux édiles et autres élus de nos cantons. La jeunesse ne fait pas que se saoûler, c'est vrai, elle est surtout en manque de perspectives. La
méthode ne consiste pas à tout offrir tout cuit des activités, mais de faire en sorte qu'il y en ait.



Olive 20/07/2009 23:20

Tu vois pourquoi on dit que Sarko cache les chiffres sur la délinquance.S'ils ont trop bu, ils sont bizarres, moi quand je suis bourré je ne brûle pas les voitures, je vomis .Peut être que Sarko est passé par là.Sinon c'est vrai que c'est dégeulasse, car on bosse, on s'endette pour acheté les voitures, pas malin ceux qui ont fait cela.

Fred de Roux 21/07/2009 18:46



Ils ne sont pas forcément ivres morts, ni shootés, mais tellement encadrés par leur ennui qu'il faut bien qu'ils s'occupent d'une manière ou d'une autre. Pour eux, c'est certainement marrant de
voir flamber des bagnoles, sauf qu'ils oublient en effet que les propriétaires font les frais de leur bêtise crasse.



La Bernache 20/07/2009 17:50

Totalement désolants de pareils actes - ici aussi on en a connu deux et personne n'est à l'abri - De jeunes chiens sans colliers , imbibés de drogues et d'alcool mais surtout "cassés" par des conditions de Vie rendues de plus en plus insupportables dans le pays - dis-moi , si l'on donnait à ces jeunes , des espaces à cultiver pour eux , des aires de jeux , des circuits pour vélos , des spectacles gratuits de films et théâtre , si en un mot on les drivait intelligement et avec le souci de les faire grandir dans leur tête ...mais non...on construit des prisons dans lesquelles on les jette ! Il n'y a pas d'argent pour les jeunes mais il y en a en suffisance pour construire des prisons !!! Je suis ulcérée de constater que la France est un Pays qui n'aime pas la jeunesse !!! et qu'on ne vienne pas me dire le contraire , il suffit de voir le budget attribué à l'Education Nationale !!! Pays de Me.... ?...NON !  Gouvernement de M..... ça c'est pas nouveau ! J'ai des jeunes , j'aime tous les jeunes et le massacre qui est fait de cette génération me rend malade - les vrais responsables se pavanent en manchettes blanches ...leurs mains sont aussi sales que leurs conscience !!! Pardonne ma colère c'est plus fort que moi  .  Amicalement  à toi

Fred de Roux 20/07/2009 21:06



Bonsoir La Bernache,

Nous sommes au moins deux à penser de manière similaire, même si c'est dit de manière différente. Je ne me laisse pas aller à la colère (selon Homère, ce serait une courte folie), j'essaie avec
mes mots d'exprimer ce qui devrait dit et pris en considération. cCest vrai que la jeunesse n'a pas sa place dans notre société. Même avec des études longues, elle a du mal à trouver du boulot.
Lorsque j'écoute des jeunes, je n'entends que du désespoir. Elle ne croit pas à l'avenir alors que c'est la pensée réservée aux vieux. Il n'y a pas de perspectives pour elle. On ne fait rien qui
la motiverait. elle est cernée par le chômage et l'inculture. Et elle s'enfonce non seulement dans la désespérance, mais également dans une forme de délinquance qui se traduit par des actes
violents.
Personne n'a voulu évoquer cela lorsque les étudiants manifestaient avec leurs profs. Eux, pas davantage que les autres, n'ont foi en l'avenir alors qu'ils se consacrent à l'étude. Ils se sentent
ligotés par le système qui refuse de regarder les réalités en face. Eux, ils sont allés manifester afin de protester. Les autres choisissent de brûler des bagnoles. D'ailleurs, ont-ils vraiment
le choix ? Rien n'est proposé pour que cette société soit une société à dimension humaine et plus le progrès technique fait des bonds en avant, moins l'homme est considéré. Tout pourtant semble
briller de mille feux, mais c'est un leurre. Or, els gouvernants font la sourde oreille : ils préfèrent penser qu'il faut sauver le système au lieu de considérer qu'il faut tout mettre à plat et
concevoir la vie différemment.
Tant qu'on n'aura pas remis l'homme au centre des préoccupations, qu'on se contentera de faire en sorte de le cantonner dans la portion congrue (c'est-à-dire, le réduire à n'être qu'un élément de
la production, ayant moins de valeur que la machine-outil), la violence embrasera des voitures. Par provocation, pour montrer du doigt ce qui ne va pas.
Je ne dis pas pour autant qu'il faut tout offrir à la jeunesse. Je dis qu'il faut lui proposer des espaces où elle peut s'exprimer, la prendre en considération car c'est elle l'avenir de la
terre.
Connaîtrons-nous l'heure où le système qui ne vaut rien sera enfin éliminé et l'homme  sera au centre des intérêts de tous ?



sixtine 20/07/2009 15:30

Même dans mon département du genre tranquille et dans une toute petite ville, on a assisté récemment à ce désolant spectacle... Impossible de responsabiliser des " irresponsables " qui trouveront toujours un prétexte pour donner libre cours à leurs actes crapuleux ... Mais il est vrai que si la répression était à la hauteur de la gravité de leurs gestes, ça en calmerait peut-être quelques-uns... Quoi que...

Fred de Roux 20/07/2009 17:59


Bonsoir Sixtine,
La troisième a été la bonne. J'espère que je vais pouvoir commenter ton commentaire sans que ça disparaisse chaque fois que je veux mettre en ligne. Donc, je recommence.
Je n'ai pas la certitude que la répression soit la bonne réponse à apporter à ces "crapuleries". En revanche, si on cherchait à éduquer ces jeunes qui plongent dans une certaine délinquance, ce
serait nettement mieux. Sévir, certes, mais en formant et non pas réprimer à tout va. Tout le monde est éduquable, pour peu qu'on le veuille.


sixtine 20/07/2009 15:30

Même dans mon département du genre tranquille et dans une toute petite ville, on a assisté récemment à ce désolant spectacle... Impossible de responsabiliser des " irresponsables " qui trouveront toujours un prétexte pour donner libre cours à leurs actes crapuleux ... Mais il est vrai que si la répression était à la hauteur de la gravité de leurs gestes, ça en calmerait peut-être quelques-uns... Quoi que...

Fred de Roux 20/07/2009 17:56


Allons bon, mon commentaire a disparu de la page par deux fois (le bouton Valider me joue des gags à répétition). Ca devient depuis en plus difficile de répondre aux commentaires. Je renonce à
répondre pour l'instant : OB guette derrière ses filtres ce que l'on écrit (oui, je fais un peu de paranoïa de circonstance. A dessein naturellement)


Pat59 20/07/2009 11:20

Ces méthodes de brûler des voitures sont des actes, excusez les mots, de petits cons crétins qui ne méritent que la taule au pain sec !Je suis pour la saisie de tout leurs biens pour rembourser les malheureuses victimes si la police voulait bien s'en occuper sérieusement au lieu de mettre les dossiers dans un tiroir...Je me demande combien de temps il faudrait au même force de l'ordre pour retrouver les auteurs si la voiture d'un préfet ou notable au bras long faisait partie du lot ?Deux ou trois jours maximum...Détruire le bien d'un ouvrier ou employé pour le plaisir de "casser" pour montrer sa rage comme ils disent est vraiment le truc qui me dégoute et me donne des envies de baffes à l'encontre de ces crétins !Si on venait à brûler la mienne de voiture, je pleurerai, en premier de rage et en second car je n'ai pas les moyens de m'en payer une autre, et vu son âge ce n'est pas avec ce qu'éventuellement me donnerai l'assurance que je saurais le faire, et encore, les actes de ce type sont souvent exclus des conditions générales des assurances.Et sans voiture, comment me rendre à l'hôpital pour me soigner et passer mes examens, avec les transports en communs, oui, sauf qu'avec les horaires pour passer un examen à 10 H il faut partir à 7 heures pour avoir les correspondances et rentrer vers 18 heures suivant la longueur des soins et les mêmes correspondances pour le retour... le tout en étant bien malade. Ca c'est pour mon cas, je ne parle pas de l'ouvrier qui prend son poste à 6 heures du matin.S'ils ont envie de casser et montrer leurs rages, ils n'ont qu'à s'en prendre aux responsables, se lever sur leurs pattes arrières comme des hommes pour faire éclater leurs revendications face à des personnes qui peuvent se défendre, et non pas comme des rats qu'ils sont (mes excuses aux rats) !

Fred de Roux 20/07/2009 17:50


Bonjour Pat,

Je comprends le ressentiment que l'on peut éprouver face à des destructions de voitures. Surtout quand ceux qui protestent en ont vraiment besoin. C'est un utilitaire irremplaçable pour la plupart
d'entre nous. Je n'en ai plus depuis 13 ans et je fais autrement, j'habite une ville où il y a des transports en commun, une gare, et puis je suis valide. Somme toute, j'ai une sacrée chance.
Lorsque j'ai vu ces 6 voitures cramées, j'ai éprouvé du soulagement en me disant que je ne connaîtrais jamais ce type de mésaventure (et même de catastrophe) car moi non plus je n'aurais pas les
moyens de m'en offrir une autre. J'ai pensé à ceux qui avaient subi ce dommage et combien ils devaient être en colère devant ce vandalisme idiot.
C'est pour cela que j'ai écrit cet article : je ne comprends pas la violence quelle qu'elle soit. La vie est suffisamment compliquée sans qu'encore la bêtise vienne en rajouter une couche : on n'a
vraiment pas besoin de ça.


nalou 20/07/2009 01:40

Bof ils sont idiots ce sont des merdeux qui ne savent quoi faire pour em.... la police qui s'en fout royalement d'ailleurs, même pas capable de réflir dans quelle situation ils laissent certaines personnes.Nal

Fred de Roux 20/07/2009 08:46


Bonjour Nalou,

On peut se demander qui est à sa place de nos jours et qui fait son boulot. Posons la question des moyens : la police a-t-elle les effectifs ? La formation? Les moyens financiers et en matériel
?
De l'autre côté, posons également les bonnes questions : où sont les acteurs éducatifs (à commencer par les parents) ? Que propose la société à ceux qui n'ont pas les moyens de se divertir comme
d'autres ? Où sont les limites posées (hors répression systématique) par la société ?
On peut réfléchir longtemps sur ce problème de violence, mais en regardant d'un oeil lucide le schéma proposé par la société moderne. De quoi est-elle faite ?
Quand on aura les réponses à ces questions, on trouvera peut-être la solution.


Nath 19/07/2009 23:56

Bonsoir Fred,La sur-information des faits divers donne des idées de compétition à la bêtise... Non ? 

Fred de Roux 20/07/2009 00:04



Bonsoir Nath,

Sans doute : l'exemple pousse à l'imitation. On s'en passerait volontiers quand il s'agit de faits comme celui-là.



Renard 19/07/2009 23:22

En incendiant les voitures qui passent la nuit dehors, ils se trompent de cible, les riches contre lesquels ils ont la haine, ont des garages bien fermés, et souvent des vigiles pour protéger leurs berlines, mais les voitures brûlées en sont souvent à leur énième contrôle technique faute d'argent pour les remplacer.De toutes façons, je trouve dommage qu'on passe le plus clair du temps à leur chercher des excuses.

Fred de Roux 19/07/2009 23:30



Bonsoir Renard,

Effectivement les incendiaires (qui ne sont pas forcément des pyromanes) se trompent de cibles.
Pour ce qui est de leur chercher des excuses, ce n'est pas mon cas. Je déteste rien tant que la violence sous toutes ses formes (et celle-là en est bien une e violence). disons que j'essai de
rester dans une espèce d'objectivité en tentant de comprendre les mobiles. Des mobiles qui n'en sont pas, mais bien plutôt la conjugaison de circonstances défavorables (milieu, éducation,
culture, société déliquescente, voyeurisme journalistique,...).
Le pire c'est qu'ils n'ont pas conscience que le mal qu'ils font n'atteint pas le but recherché.



Lucien Aymard 19/07/2009 23:15

bonsoir fred, C'est, par dessus tout la connerie qui pousse les jeunes à de pareilles exactions. Ils sont tellement limités intellectuellement qu'ils ne réalisent pas qu'ils détruisent le bien de personnes qui ont souvent de très petits moyens.CordialementLucien

Fred de Roux 19/07/2009 23:33



Bonsoir Lucien,

Exact. Les berlines ne traînent pas dans les rues. Les petites voitures sont le lot des salariés sans grande richesse. La bêtise de ces "voyous" consiste quasiment  à détruire ce qui
appartient à des gens  identiques à leurs parents. Moralité : ils s'en prennent à eux-mêmes (d'une certaine manière)

Bonne fin de soirée



Rébus 19/07/2009 22:38

peut être des types qu ont le 14 juillet en retard

Fred de Roux 20/07/2009 08:47



Bonjour Rébus,

Tu m'arraches un sourire : avoir un 14 juillet en retard, voilà une expression qui n'était pas dans mes fournitures. Bravo !



geo 19/07/2009 18:46

salut Fred..cette réflexion "la banlieurdisation des villes" je l'ai eue il y a quelques jours ou 6 voitures ont été brulées...à cléon (76)les raisons?bof!!! d'abord la bêtise, ensuite le mimétisme...et enfin l'excuse d'être solidaire à une cause..un jeune renversé, la bavure...une jeune décédé....la bavure....les choux fanés du jardin...la bavure..Ces faits sont le fruits de plusieurs facteurs dont un principal : le laxisme!!!!bonsoir

Fred de Roux 19/07/2009 22:21



Bonsoir Géo,

Laxisme. Le mot est lâché. Il explique tout mais ne pardonne rien. Ce n'est pas celui-là que j'utiliserais, mais plutôt, malaise social, mal être de cette génération face à une société
consumériste et sans foi ni loi ( et pourtant, ça légifère sec depuis deux ans... !). Manque d'éducation, absence des parents, culture différente, milieu social, banlieue-ghetto, bref, tous les
ingrédients pour que la sauce violence prenne comme une mayonnaise battue vigoureusement. Quand on est dans une société malade et en voie d'extinction, que tout semble facile, qu'il suffit de...,
il ne faut pas s'étonner des dérapages. Les élus le savent mais ferment les yeux, préférant la répression à l'éducation.
Ces "casseurs" sont à plaindre car notre société ne leur propose rien, sinon un avenir incertain, des valeurs qui n'ont plus de sens, une vision faussée par l'argent et la facilité (tout semble
couler de source et facile à obtenir).
Lorsque les médias cesseront enfin de monter en épingle le moindre jet de pierre, ces "égarés du système" n'oseront plus le moindre geste imbécile. Les responsables sont bien ceux qui dénoncent
et exhibent cette violence sporadique qui n'est que le reflet d'une désespérance provoquée par une société qui ne donne aucun repère.




Jean georges 19/07/2009 12:32

C'est vrai qu'il fut un temps où aux infos ces faits " divers " faisaient le choux gras des médias. Aujourd'hui on ne montre plus que les quelques voitures qui ont pris un arbre sur le capot ou quelques pare brises brisés par la grêle - mais ça c'est l'orage - J'ai quand même entendu une info qui annonçait que dans la nuit du 14 Juillet seulement...! 356 voitures avaient brulé,en France, en baisse de 50% par rapport a l'an dernier- ce doit être grace à Brice le rouquemoute ...!Moi je reconnais que là ou j'habite je ne suis pas confronté à ces tristes agissements. Qui sont ces désoeuvrés qui font cela? quelle raisons les incite à ces travers?, quelles satisfactions en tirent-ils?, quelles punitions leur inflige t-on quand un de ces malades se fait prendre? Je n'ai pas de réponse, je fais comme beaucoup de nos concitoyens, tant que cela ne m'arrive pas, tant qu'un post comme celui-ci ne m'interpelle pas, j'ai tendance à làchement évacuer pour passer à autre chose. Merci de m'avoir un peu réveillé ce dimanche matin. JG.

Fred de Roux 19/07/2009 18:39



Bonjour Jean-Georges,

Le dimanche n'est peut-être pas le bon jour pour être réveillé.
Je m'interrogerai toujours sur les mobiles qui poussent à de tels actes de vandalisme. Il faut avoir la cervelle bien creuse pour s'attaquer sans cause à des biens qui ne nous appartiennent pas.
Pour peu que ce soit un instrument de travail, voilà des personnes bien en mal de pratiquer leur métier.
Dans le fond, ces voyous assurent la volonté des municipalités qui veulent expulser les voitures des villes. Les maires peuvent donc être satisfaits de cette délinquance qui tombe bien à propos.
Mais pour 6 voitures incendiées, combien encore restent ? Ce n'est pas demain que les rues et les places seront débarrassées de ces engins. D'ailleurs, s'il n'y en avait plus aucune, c'est tout
un pan de l'économie qui s'effondrerait...



Pascale 19/07/2009 11:53

Ah non, ah non ! France 2 a affirmé en début de semaine qu'aucun incident de ce genre n'était à déplorer depuis quelques semaines ! Vous avez dû mal regarder, mon cher Fred...

Fred de Roux 19/07/2009 18:31



Bonjour Pascale,

Désinformation comme toujours. Je n'ai pas rêvé. En outre, j'ai vu ces voitures calcinées être enlevées vers 13h.
J'ai rarement la berlue et je ne crois pas davantage aux mirages qu'aux miracles.



Josy.du.84 19/07/2009 10:44

Ce "spectacle" est hélas assez courant dans ma cité et ça énerve d'autant plus qu'on ne   connait pas leurs raisons !

Fred de Roux 19/07/2009 11:27



Bonjour Josy,

Les raisons sont multiples : casser du riche, se prendre pour des cadors, jouer avec le feu (c'est le cas de le dire), se croire fort, faire comme les autres, impressionner les copains,... Ca,
c'est pour le mental.
Il y a les raisons sociologiques : milieu social, économique, culturel. Avec le chômage, une société de consommation ne peut qu'engendrer de la violence réactionnelle. Pourquoi les autres
ont-ils et pas moi ?
Le résumé peut sembler bref, mais c'est un tout mêlé de ces fausses raisons. ils sont, ces incendiaires, à l'image de la société permissive dans laquelle nous vivons (permissive, car,
apparemment, l'argent coule à flot, la vie semble facile, tout est à portée de main...). La morale et le civisme (son pendant), ces deux mamelles de l'éducation, ne sont plus au goût du jour.
Hélas !



Présentation

  • : Le Mousquetaire des Mots
  • Le Mousquetaire des Mots
  • : Regard critique sur les mouvements du monde et impressions qui en découlent.
  • Contact

Recherche