Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juillet 2009 4 09 /07 /juillet /2009 21:48
Les mots ont-ils vraiment un sens ? On peut en douter quand on entend la cour assurer que l'emprunt voulu par le roi a une dimension pédagogique : celle de sensibiliser les serfs aux questions de l'avenir (qui est à construire sur des décombres un peu trop fumants).
Les discussions sont âpres jusque dans les rangs du parti royal. D'aucuns voudraient que ledit emprunt soit obligatoire auprès des classes aisées, mais le grand chambellan a rejeté cette idée (pour une fois une bonne idée) car ce serait, selon lui, contraire à l'engagement de ne pas augmenter les impôts.
Donc ça discutaille sec et il ne semble pas qu'ils sachent encore accorder leurs violons. Eh oui, il y a de la cacophonie dans l'air.
Tandis que ces beaux messieurs parlementent et tentent de trouver la meilleure manière de lancer cet emprunt, LA mesure-phare annoncée par le roi lui-même lors du congrès de Versailles, les serfs, eux, rejettent cette idée (traduisez : la confiance ne règne pas dans le royaume).
Du côté du palais, on atermoie. Car enfin, si cet emprunt imaginé par le roi en personne est lancé en même temps que les régionales, cela induirait automatiquement des comportements contestataires parmi l'opposition qui ne négligerait certainement pas de titiller le roi et sa cour à propos de leur gestion hasardeuse. Trop risqué donc : il s'agit de ne pas prêter le flanc à la critique dans un moment aussi crucial.
Conclusion qui s'impose : les idées jaillissent dans des cerveaux enfiévrés, mais quelque part dans un recoin un peu sombre, l'imagination débridée est rattrapée par les réalités.

Partager cet article

Repost 0
Published by Fred de Roux - dans actu finance
commenter cet article

commentaires

TendrePoison 11/07/2009 10:31

Non, les mots n'ont plus aucun sens en tant que tels, juste une utilité stratégique

Fred de Roux 11/07/2009 14:18



Bonjour Tendre Poison,

Voilà l'expression la plus juste qu'il m'ait jamais été donné de lire. La com, ce n'est que de la stratégie qui se sert du vocabulaire pour véhiculer des idées prégnantes. Et dire que la plupart
des serfs tombent dans le piège...



trublion 10/07/2009 19:29

une chose est sure , c'est que cet emprunt ne nous sera pas imposé , garanti seulement.Je ris encore en me souvenant de ce spécialiste boursier , qui disait que celui d'Edf était une arnaque , puisque frais déduits le taux était des plus réduits et en plus l'engagement est pour quelques années !  alors attention aux apparences

Fred de Roux 10/07/2009 21:30



Apparemment il y aurait un tiers de serfs à penser que ce serait une bonne affaire. Même Balladur y va de sa remarque contre cet emprunt...
Pour qu'un état emprunte auprès des administrés, il faut que ceux-là aient confiance. Est-ce le cas aujourdh'ui ? Apparemment pas du tout pour les 2 tiers suivants.



Présentation

  • : Le Mousquetaire des Mots
  • Le Mousquetaire des Mots
  • : Regard critique sur les mouvements du monde et impressions qui en découlent.
  • Contact

Recherche