Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juillet 2009 3 01 /07 /juillet /2009 08:06
Nous sommes le 1er juillet, jour des augmentations annuelles. Et quelles augmentations... !

Le salaire du smicard
obtient 1,3%. Avec de taux, il perçoit désormais 1337,70 euros (brut bien évidemment : le regard qui tombe vers le bas de la feuille de salaire découvre un net très inférieur :1051 euros) au lieu de 1321,2. Le Pérou pour quelque 3 millions et demi d'individus qui sautent de joie en pensant aux dépenses qu'ils vont enfin pouvoir envisager.
Les personnels de la fonction publique, parce qu'ils sont payés à la valeur du point d'indice, voient ce point revalorisé d'un généreux 0,5%. Là encore ce ne sont que manifestations d'une joie débordante de la part des 5,2 millions de fonctionnaires.
Ceux qui ont le malheur de pointer au chômage (environ 2 millions de personnes) attendent avec impatrience le prochain versement de leur allocation royalement augmentée de 1%.
Les ex Rmistes deviennent des RSA à compter du 6 juillet. Encore cinq jours à attendre cette rente fabuleuse qui leur permettra de garder la tête au-dessus de l'eau.
Les familles en charge d'une marmaille n'auront droit à aucun coup de pouce car les allocs restent inchangées, na !

Pour l'instant, le gaz n'augmentera pas (le gazier attend la période automnale bien plus propice puisqu'elle est suivie par l'hiver) mais sans doute la fée électricité soumise à concurrence, produit phare de l'énergie, devrait connaître un petit coup de pouce dans le courant d'août : il s'agit bien en effet du courant qui passe entre l'électricien et ses clients. Comme ces derniers sont donc contents de lui rendre service...

Les restaurants doivent s'aligner sur la TVA à 5,5% et en contrepartie sont tenus de pratiquer des baisses de prix... Le rêve  de tous les clients potentiels !

La SNCF va revisiter les prix des transports de ville à ville (les plus empruntés) à hauteur de 3,4% (augmentation moyenne). Usagers ferroviaires, prévoyez de dépenser plus pour aller gagner moins !

Partager cet article

Repost 0
Published by Fred de Roux - dans actu finance
commenter cet article

commentaires

La Bernache 04/07/2009 17:33

En fin de compte , devant tous ces désagréments qui nous pourrissent la Vie jour après jour , comme les tuiles tombant par jour de tempête , tu arrives à nous faire rire avec ton humour sarcastique et ça me plaît bien         c'est toujours ça de gagné !Bravo

Fred de Roux 04/07/2009 18:38



Heureusement, on peut encore rire, surtout à nos dépens. Ca soulage du reste.Donc, rions tant qu'on le peut (on pourrait bien trouver une taxe sur le rire...)
Merci de passer aussi souvent, c'est très sympa. Et puis, si je te fais rire, c'est tant mieux.

A bientôt



La Bernache 02/07/2009 16:43

" la tête au -dessus de l'eau " je reprends ton expression qui est très juste au sujet des RMI - RSA etc... C'est , pardonne-moi je vais être très grossière mais je ne peux m'en empêcher tant le dégoût est profond et ancien ...C'est cette saloperie de gauche mitterandienne qui a inauguré le système de " survie" à tous les étages - les jeunes par du demi-travail - les retraitès par , forcèment des retraites misérables corollaire inéluctable : quand on a pas cotisé suffisament etc...ce qui est tout à fait logique . Ce sont ces enfoirès de la gauche miterrandienne qui nous ont conduits , bernés , et voilà le résultat ! je les hais autant que la droite cupide ! ils sont identiques !!! les gens du Peuple mourront de misère ? eux qu'ils crévent comme des chiens !  (pardon les cagnous )

Fred de Roux 02/07/2009 17:54



Bonsoir La Bernache,

Ceux qui entrent en politique ne visent que le pouvoir et son corollaire : l'argent. La politique n'est jamais sociale puisqu'on considère comme normal (voir les mesures envisagées et mises en
pratique pour leur tenir la tête hors de l'eau - qu'ils disent !) qu'il y ait des exclus, des SDF, des pauvres et des nantis. Il en est ainsi depuis que le monde est monde, hélas ! J'ai tendance
à penser que ce n'est pas normal que, dans une société dite moderne, il y ait autant de différences entre les uns et les autres. Et apparemment, cela ne semble pas vouloir s'arranger puisque nous
alons vers l'abolition des acquis sociaux (autrefois, c'était l'abolition des privilèges. A-t-on le droit de dire que l'accès à la santé et à l'éducation sont des privilèges ?)



Rébus 01/07/2009 18:57

C'estt beau ces augmentations généreuses

Fred de Roux 02/07/2009 17:49



C'est même bien trop : les smicards n'ont vraiment pas besoin d'être autant augmentés...



Présentation

  • : Le Mousquetaire des Mots
  • Le Mousquetaire des Mots
  • : Regard critique sur les mouvements du monde et impressions qui en découlent.
  • Contact

Recherche