Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juin 2009 2 02 /06 /juin /2009 19:38
Le roi n'en rate pas une. Il invite OB mais oublie la reine d'Angleterre. Quel camouflet pour cette digne dame ! Quelle goujaterie impardonnable du premier homme du royaume. A croire que la majesté n'est pas synonyme d'éducation. OB s'arrange pour faire savoir que la présence de la reine est indispensable. TDu coup, le roi et sa cour rougissent de honte car le Buckingham fait savoir que nul membre de la famille royale n'honorera de sa présence les festivités du 6 juin. Aïe ! Les relations vont refroidir plus vite qu'elles ne s'étaient réchauffées.

Eh bien non, C'est le dauphin de la reine qui viendra sur les côtes normandes. Oui, le prince, fils de la reine, futur roi d'Angleterre. Ouf, se dit-on dans les couloirs du palais. L'honneur est sauf malgré tout. On oublie déjà que cette faute de goût restera dans les annales du pire. Et c'est là que ça coince : les erreurs diplomatiques ont la mémoire longue, très longue. Il suffira d'un petit rien désormais pour rappeler que le roi est impoli même s'il se targue d'être civil. Ce ne sont pas ses ronds de jambe qui rattraperont  le crime de lèse-majesté dont il s'est rendu coupable.

Partager cet article

Repost 0
Published by Fred de Roux - dans Polémique
commenter cet article

commentaires

Fleche 06/06/2009 18:00

N. Sarkozy nous fait très souvent honte quand il va à l'étranger, maintenant, il nous fait honte car il n'invite pas les personnalités qu'il aurait fallu inviter.@RébusOn nous le dit tant et tant que Sarko et Obama s'entendent bien, qu'on n'y croit plus.

Fred de Roux 06/06/2009 20:37



Entente de façade : quand on est un chef d'état, on est tenu à la diplomatie. Certains ont un sens inné de la politesse, d'autres non.



La+Bernache 06/06/2009 11:34

Comme impair on ne fait pas mieux ! C'est bien à des détails comme ça (sans parler de ses goûts en littérature ) qu'on s'aperçoit qu'il ne pèse pas bien lourd en politique le mini président !

Fred de Roux 06/06/2009 14:40



Mais hélas, il pèse quand même : son égomanie le trahit, c'est vrai, mais il a une telle conscience de lui qu'il n'hésite devant rien. Il est prêt à fouler aux pieds tout ce qui ne sert pas son
intérêt. Pas étonnant qu'il commette autant de bévues...



fred+de+roux 03/06/2009 20:29

Bien souvent ? C'est un euphémisme. Les états généraux de la presse ont eu lieu : ils sont tous à sa botte.

fred+de+roux 03/06/2009 20:28

Bine souvent ? C'est un euphémisme. Les états généraux de la presse ont eu lieu : ils sont tous à sa botte.

sixtine 03/06/2009 16:29

Méfions nous de la Presse dans son ensemble ! elle est bien souvent l'instrument du pouvoir !

Fred de Roux 03/06/2009 23:23



Ce n'est pas bien souvent qu'elle en est l'instrument, c'est tout le temps.



Rébus 03/06/2009 00:38

et en même temps, la presse cocardière nous assure qu'Obama et sarko s'entendent comme larrons en foire

Fred de Roux 03/06/2009 08:16



Hum ! Cette presse-là ne va tout de même pas raconter les relations épineuses qu'ils peuvent entretenir. Le mensonge est bien pratique quand il s'agit de satisfaire l'égomanie.



Présentation

  • : Le Mousquetaire des Mots
  • Le Mousquetaire des Mots
  • : Regard critique sur les mouvements du monde et impressions qui en découlent.
  • Contact

Recherche