Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mai 2009 7 31 /05 /mai /2009 21:42
C'est intéressant d'écouter les représentants des petites listes qui se présentent aux européennes. Les points de vue sont à la fois divergents et convergents. L'un reproche à l'autre de pactiser avec le pouvoir en place en soutenant les traités, l'autre soutient qu'il n'en est rien et qu'on peut changer le visage de l'Europe sans tenir compte des traités. Surtout ne pas chercher à comprendre où se situe leur différence : elle n'existe pas. Ce ne sont que des mots différents pour une même idée. Ils désirent avec une force égale, une Europe plus humaine, entendez par là une Europe sociale, sanitaire, éducative...
Le propos le plus important à mes yeux, ce fut lorsqu'un représentant du parti anti-libéral a prononcé cette petite  phrase : "Le parlement ne décide rien". Très vite interrompu par le présentateur, sans doute parce qu'il venait de dévoiler le dessous des cartes. Si jamais les serfs des royaumes concernés par l'Europe entendaient cette dénonciation, il était à craindre qu'ils comprendraient enfin que les gouvernements des états inscrits dans la Communauté proposaient et décidaient de la politique de Bruxelles. Un sacré leurre puisque tout un chacun s'acharne à dénoncer l'aveuglement de la commission européenne. C'est à la fois vrai et faux. Vrai en ce sens que tout se décide à Bruxelles, faux parce qu'effectivement les états gouvernent en sous-main.
Il faut que ça change et que chaque européen, quelle que soit sa nationalité, fonce jusqu'aux urnes et vote contre cette main-mise des gouvernants, reprenne ainsi le pouvoir et impose son point de vue sur la politique à mener. Le nombre de listes peut provoquer un séisme plus dévastateur que plusieurs tsunamis réunis : l'émiettement des voix peut en effet permettre une remise en question centrale, surtout si les voix chipées aux grands partis viennent clairsemer la répartition actuelle. Plus il y aura de représentativité des différents courants politiques, plus la politique menée à Bruxelles sera sociale.

Partager cet article

Repost 0
Published by Fred de Roux - dans Europe
commenter cet article

commentaires

Jean+Legain+Humoriste 02/06/2009 09:32

Représentant du parti anti-capitaliste, pas anti-libéral.Il faut arrêter de se faire voler l'idée libérale par ceux qui la dévoient. Le libéralisme, ça n'est pas l'habillage de la ploutocratie vanté par les Sarko et consors quand le vent souffle dans leur sens.Le mot libéral ne veut pas dire grand chose d'ailleurs, tant il est polysémique.

Fred de Roux 02/06/2009 14:13



Oups, j'ai écrit trop vite. Toutes mes excuses pour cette bourde involontaire.



juliette 01/06/2009 13:18

je comprends le dégout de "la bernache" car je crois que le sentiment qui m'habite est de même nature. Nous commettons une erreur récurrente: celle de croire que des élections régionales nationales européennes peuvent réellement changer les choses. Sans doute avons-nous atteint les limites de la démocratie représentativeIl est temps de passer à la démocratie participative!sans espoir ni crainte! seul moyen d'agir librement.

Fred de Roux 01/06/2009 13:39



Moi aussi je le comprends ce dégoût, mais rester sans rien faire (= s'abstenir), c'est la porte ouverte en grand pour assurer au roi d'asseoir confortablement sa légitimité de pensée. Ca ne sert
à rien de râler si on n'agit pas. d'autant que ceux qui pensent comme le roi, eux, foncent dans les isoloirs.



geo 01/06/2009 12:50

Le parlement ne décide rien"...bien sur phrase prononcée souvent par un certain faceur...mince, je sais plus ou on met le "t"..c'est un peu vrai, ce sont surtout les commissions....c'est le résultat de ce fameux "non"je plaisante.. tu viens chez moi et tu t'étonnes, .Au départ je voulais un blog sérieux également....et me suis rendu compte que le sérieux en France n'existe pas...Si tu donnes tes idées politiques, te reçois une volée de bois vert si tu n'es pas dans le bon courant...c'est à dire la contestation voire la mauvaise fois...alors j'ai laissé tombé...beaucoup parlent de ce qu'il ne connaissent pas, ....bref j'interviens de temps à autre mais en général ne m'éternise pas...j'aime la discussion....l'échange et certaines fois l'esprit contradicteur...mais n'aime pas l'insulte, le non respect de l'autre...enfin je te remercie de ta visite et me devais de te la rendre..amicalement

Fred de Roux 01/06/2009 13:41



Re salut Géo,
J'aime bien ton commentaire. Il est honnête. On peut être sérieux tout en rigolant. J'aimerais rire plus souvent, mais le contexte ne s'y prête pas vraiment.



Fred+de+Roux 01/06/2009 11:03

Rien à faire ? Pas d'accord Félix : ce non a bloqué les projets qui stagnent encore dans les cartons. Le Lisbonne, traité simplifié ? Reprise directe du précédent, oui. Mais toujours bloqué (il y a eu le non irlandais).Ce ne sont que nos votes qui bloquent les projets. Alors ne négligeons pas ce droit, si on veut peser sur ce qu'il se passe, sinon on finira bien par nous l'enlever et là, ce sera le totalitarisme.

felix 01/06/2009 10:50

Un deputé francais s'est vu refuser une proposition de loi ( la Poste ) sous pretexte qu'elle etait contraire aux directives européennes . Dans la mesure ou Bruxelles ne peut pas l'accepter, un deputé ,( mandaté par des citoyens francais, des élus, des maires -en quantité - et des senateurs), ne peut pas ne serait ce que "déposer" une proposition !C'est a dire que des le depart, on annonce clairement la couleur: les citoyens de chaque pays n'ont pas le droit à la parole, meme s'ils utilisent les outils de la democratie par le biais de leurs representants élus ! On savait dejà que notre vote CONTRE majoritaire concernant l'europe (telle qu'elle nous est proposée) , il n'en n'avaient rien à faire non plus !   .......

Fred de Roux 01/06/2009 13:47



Le Non au référendum a été une sacrée épine dans le pied puisque désormais il y a le traité de Lisbonne (reprise édulcorée en apparence du précédent, et qualifié de "simplifié"). Pour ce qui est
de faire taire les uns et les autres, ce sont seulement les dictatures qui pratiquent ce type de méthode. Sommes-nous dans une dictature ? Pas tout à fait, mais si on laisse faire, on y va. Il
reste encore un zeste de démocratie, alors profitons-en pour nous faire entendre.



Pat59 01/06/2009 10:40

D'accord avec toi Fred, il faut aller voter, quoique je comprends Bernache, elle pue cette Europe.Je vais aller voter mais franchement c'est pour faire barrage car cette Europe elle me sort de partout.Un exemple : Une loi Européenne a le pas sur une loi nationale, ok ? Bien des pays s'en s'ont moqués, et pas qu'un peu. Les sanctions sont d'ordre monétaire alors comme c'est le brave peuple qui paie avec ses impôts les dites amendes pourqoi se priver de faire une loi contraire qui saigne déjà le contribuable, où faire voter une loi qui sert les intérêts d'une partie de toute façon c'est la base qui paie ?

Fred de Roux 01/06/2009 13:44



Lieux vaut voter en y allant à reculons que bouder les urnes. C'est le seul moyen pour nous de nous opposer à l'opression, à la pensée unique, à l'injustice. C'est bien plus facile de ne pas
participer que de prendre part au débat démocratique. Nous sommes citoyens européens, alors comportons-nous en tant que tels. Malgré tout le mal qu'on peut penser et du royaume et de l'Europe.



La+Bernache 01/06/2009 07:39

Franchement je pense que vous rêvez complètement ! Quelle est la Liberté de Citoyens français actuellement ( je ne m'occupe que de mon pays ) ?...Nous avions claqué un NON retentissant à la figure de Baroso et de cette Constitution europèenne malhonnête,  concoctée par Bolkeinstein (dont on entend plus parler mais qui tire les ficelles dans l'ombre , personne ne peut en douter , même s'il est à la retraite ) ...que s'est-il passé ? NS l'a signée dans nôtre dos  (soi-disant nouvelle mais pareille en fait )  Il n'a consulté et ne consulte personne - il a fait de ce vote du 7 Juin " sa chose "  Ils s'entendent tous comme larrons en foire !  Nous sommes cocus - battus et pas contents et il faudrait encore aller faire allégeance aux ripoux ???Vous rêvez, c'est bien ce que je dis , parce qu' aucune parole n'est respectée dans cette europe de M....Je suis d'autant plus sévère que j'étais une Européenne convaincue ! mais celle qu'on nous fait subir  (ou prétextée )  ça sent l'égoût ! c'est moi qui vous le dit !  la majorité des citoyens à compris qu'on se moquait d'eux ! le dégoût est IMMENSE !

Fred de Roux 01/06/2009 09:25



Bonjour La Bernache,
Beaucoup sont démobilisés et ça se comprend. Cependant, si on ne se bouge pas les fesses, on sera encore plus cocus, battus et pas contents. Dans une semaine moins
un jour, il en sera décidé pour plus de social ou pour moins de social. Il nous revient de choisir d'être enterrés vivants ou de sortir la tête de la mouise. L'abstention fait le jeu de ceux qui
ne veulent pas voir fourrer notre nez dans les affaires communautaires.
Essayez de chanter sur l'air de la marseillaise ce qui suit :


Aux urnes, citoyens !
Prenez le bon bulletin !
Votez, votez !
C'est pour demain.
Changez votre destin !



juliette 01/06/2009 06:03

bien d'accord avec toi, Fred, il faut aller voter et provoquer cet émiettement dont tu parles.Mais ne serait-il pas temps d'ouvrir d'autres perspectives. Par exemple la création d'un autre parlement où on enverrait des représentants élus par les chomeurs les licenciés les rémists les sdf les sans pap etc...on aurait deux parlements auxquels deraient être soumises toutes les mesures concernant l'Europe.ça aurait au moins le mérite de donner un bon boulot à ceux qui n'en ont pas ou qui en ont un mauvais

Fred de Roux 01/06/2009 09:18


Bonjour Juliette,
L'idée n'est pas mauvaise. Le hic, c'est que les tenants actuels ne voudront jamais en entendre parler (on n'abandonne pas le pouvoir, on s'y accroche). Il faudrait un référendum sur le sujet. Le
ras-le-bol est tel que sans aucun doute l'idée passerait. J'en connais qui feraient une tête de 36 pieds de long.



Présentation

  • : Le Mousquetaire des Mots
  • Le Mousquetaire des Mots
  • : Regard critique sur les mouvements du monde et impressions qui en découlent.
  • Contact

Recherche