Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mai 2009 6 30 /05 /mai /2009 08:48
Cherche travailleurs saisonniers pour cueillir asperges ou fraises. Ce pourrait être le dernier type d'annonce susceptible de s'afficher au pôle pour l'emploi. Apparemment, pas besoin de requérir à cette organisation officielle pour trouver à la pelle des cueilleurs qui sont, en l'occurrence, des cueilleuses venues de l'est. Ca se passe en Alsace, pas très loin de Strasbourg et finalement, très près de Bruxelles. L'Europe, c'est donc cela : on embauche par dieu sait quelle filière des gens venues de l'Est qui acceptent, faute d'autre proposition ou de moyens, d'être sous-payés.
Le travail de la terre a toujours été pénible. Ramasser des fraises ou des asperges qui poussent au ras le sol exige de ployer le dos tout au long de la journée. Dur labeur donc qui mérite un salaire décent. Eh bien non, pas question de rémunérer ce boulot au tarif horaire légal (8,71) : ces ramasseuses reçoivent 50 centimes par kilo. Combien de temps faut-il pour ramasser un kilo ? Combien de kilos faut-il cueillir par jour pour avoir des euros entiers ? De combien d'heures journalières est constituée la cueillette ? Je l'ignore. Mais ça ne ressemble pas du tout à des horaires de bureau.
Les conditions d'hébergement ne sont pas royales, ce sont de préfabriqués équipés de sanitaires, pas forcément bien entretenus. Mieux vaudrait sans doute dormir dans une grange que de crécher dans ces "piaules".
Si vous êtes tentés par la cueillette de fraises, d'asperges ou de tout autre produit de la terre, prenez soin de vous enquérir des conditions d'hébergement et du salaire : l'esclavage moderne ne vaut pas mieux que celui du temps de l'ancien esclavage.

Partager cet article

Repost 0
Published by Fred de Roux - dans actu
commenter cet article

commentaires

Fred+de+Roux 31/05/2009 09:13

Tu veux dire qu'on y retourne au pas de course : tous les acquis sociaux sont balayés les uns après les autres à coup de réformes accélérées. Pourquoi les patrons agiraient-ils autrement que le roi ?

Fleche 31/05/2009 09:02

C'est juste, la cueillette des fruits et la récolte des légumes est souvent l'occasion d'exploiter des êtres humains à la recherche de quelque argent. Peu payés, mal logés et parfois mal nourris ...Le XIXème siècle n'est pas loin ainsi que le début du XXème.

fred de roux 30/05/2009 18:14

C'est ce qu'on appelle des avancées sociales

sixtine 30/05/2009 17:01

C'est de la spéculation, purement et simplement !Le logement s'étant rarefié, les prix se sont envolés ! Idem pour l'emploi !On citait à la télé l'exemple d'un cadre licencié qui voit ses prétentions de salaire revues à la baisse s'il veut retrouver un job... Et quelle baisse : près de 50% !

Présentation

  • : Le Mousquetaire des Mots
  • Le Mousquetaire des Mots
  • : Regard critique sur les mouvements du monde et impressions qui en découlent.
  • Contact

Recherche