Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mai 2009 6 30 /05 /mai /2009 07:38
Les entreprises gèrent leurs affaires non pas avec un capital réel, mais jouent avec l'endettement. Vive donc la bourse puisque ces entreprises sont cotées. A force de tirer sur la corde, et avec une crise mondiale, tout s'écroule. Après EDF qui rachète ses concurrents et lance un emprunt auprès des particuliers, voilà Danone qui veut augmenter son capital pour résorber sa dette. Le groupe dont les actions s'écroulent lance une nouvelle souscription auprès de ses actionnaires à un taux préférentiel. Je serais actionnaire, je reculerais d'un pas et quitte à perdre de l'argent, je vendrais mon portefeuille. Pourquoi irais-je payer  encore pour les erreurs des autres ? Très logiquement, si j'étais actionnaire, je m'en prendrais à ma stupidité et à ma cupidité. Je ferais donc machine arrière, laissant les loups se déchirer entre eux. C'est, paraît-il, pas une chose à faire car cela fait s'écrouler tout le système. Certes. Mais à quoi bon conserver des actions appelées à dépérir de jour en jour ? Mieux vaut sauver ce qui peut l'être, non ?
Cette crise et cette récession sont la résultante de la bêtise humaine "du toujours plus". La politique boursière est immorale car elle joue sur l'appât du gain. Parce qu'il faut sauver le système, les états ont renfloué les banques, rouages essentiels de la finance. Cela peut se comprendre puisque la société humaine est constituée de rapports marchands. Mais quand une société en vient à tout déréguler, à coter tout et n'importe quoi (je pense aux équipes de foot par exemple), on ne peut que se dire qu'il faut tout changer de son fonctionnement. Hélas, ce n'est pas pour demain.

Partager cet article

Repost 0
Published by Fred de Roux - dans critique
commenter cet article

commentaires

Jean+Legain+Humoriste 30/05/2009 09:10

Natixis avait aussi "augmenté son capital" juste avant que la bourse et plus encore ses actifs ne recommencent à plonger.

Fred de Roux 30/05/2009 09:27



La stratégie du toujours plus est nuisible



La+Bernache 30/05/2009 09:04

J'ai écouté cette idée de lancement d'emprunt avec ...comment dire ? Incrédulité ! Je n'ai pas un radis MAIS si j'en avais , je me demanderais  " Comment cela pourra-t-il jamais être remboursé par un Etat en faillite pour des décennies ??? " parce qu'il ne faut pas rêver , on en est là !!!

Fred de Roux 30/05/2009 09:26



Exact. même en ayant de l'argent et même beaucoup d'argent, il vaut mieux ne pas avoir d'actions. Il faut noter que si la spéculation n'avait pas connu un tel essor, on n'en serait pas là.



Présentation

  • : Le Mousquetaire des Mots
  • Le Mousquetaire des Mots
  • : Regard critique sur les mouvements du monde et impressions qui en découlent.
  • Contact

Recherche