Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mai 2009 3 06 /05 /mai /2009 12:12
Le palais réunit les pontes de sa faction. Les éléctions approchent, il faut donc bien arrêter les listes. Mais ce n'est pas le roi qui décide. Sinon ça servirait à quoi de réunir les personnalités les plus en vue du parti ? C'est beau de constater qu'en ce domaine il y a encore un zeste de démocratie. C'est bizarre, mais j'avais cru que les tandems dont on nous a tant vanté le charme et la responsabilité étaient déjà composés. Y aurait-il du changement dans l'air ? Certainement pas. En fait, il faut seulement compléter ces fameuses listes dont on ne connaît  que les têtes. Car enfin, n'allez pas croire qu'à deux ce serait suffisant pour réorganiser l'Europe façon royaume. D'autres appelés seront donc élus pour cette fonction qui n'a rien de symbolique puisqu'il s'agit de légiférer et encore de légiférer. Et donc de réformer. La réformite aigue, syndrôme de la royauté, doit avoir pignon sur rue partout en Europe. Pas question en effet que les autres citoyens de la vieille Europe échappe à la dictature de la réforme tous azimuts.

Partager cet article

Repost 0
Published by Fred de Roux - dans actu
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le Mousquetaire des Mots
  • Le Mousquetaire des Mots
  • : Regard critique sur les mouvements du monde et impressions qui en découlent.
  • Contact

Recherche