Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mai 2009 5 01 /05 /mai /2009 13:53
Et on n'a même plus le temps de s'y arrêter pour réfléchir.
Ce 1er mai de l'an de grâce 2009, le livret A a perdu de sa superbe et vivote à 1,75%, pas de quoi plastronner.
Le royaume serait contaminé par la grippe porcine, pardon mexicaine et bientôt il faudra circuler masqué (voilà qui va contredire l'ébauche de loi voulue par le ministre de l'intérieur !).
Un mignon va prendre la tête de la banque d'investissement (vous vous souvenez de Natixis ?).
Les factures électroniques profitent surtout aux entreprises qui les mettent en pratique : c'est sans doute bon pour la planète, mais surtout c'est toute une économie de papier, d'enveloppes, d'encre et de timbrage. Bien vu, non ? A ce détail près que le traitement informatique est gros bouffeur d'énergie. Côté consommateur, cela peut sembler bien, sauf qu'il est très difficile d'accéder auxdites factures en ligne (j'ai quelques expériences désastreuses dans ce domaine dont je passe le détail mais dont je dis que ça me fait râler sec).
Après l'appel des 25, les toubibs des structures hospitalières non universitaires y vont de leur propre copie.
Les tribunaux, après le précédent de Carterpilar, décident qu'on doit renégocier les plans sociaux. Fort bien, mais alors pourquoi acceptent-ils de recevoir et d'instruire les plaintes des personnes prises en otage par les salariés ?
L'actu, c'est tout à l'avenant, il y a du grain à moudre, tellement qu'il faut savoir cesser cette énumération.
Une bonne nouvelle parmi tout le reste : l'usine Mollex a obtenu un report de sa fermeture jusqu'en octobre. On souhaite aux salariés que leur entreprise trouve repreneur.

Partager cet article

Repost 0
Published by Fred de Roux - dans actu
commenter cet article

commentaires

Fred+de+Roux 03/05/2009 18:13

Il faudrait prendre du recul ou attendre pour pondre des articles. Mais le temps presse et ce serait dommage de passer à côté des chamboulements, des bourdes, des magouilles, de tout ce qui fait de ce monde ce qu'il est. Faire une espèce de récapitulatif comme celui-là, c'est seulement pour montrer que tout est mélangé et qu'on ne peut s'arrêter sur tout. Hélas ! Il faudrait deux ou trois vies pour réfléchir aux événements qui se succèdent trop vite.

sixtine 03/05/2009 15:20

Bon article qui souligne l'avalanche d'évènements avec lesquels il convient peut-être de prendre un peu de distance...pour ne pas être " noyés " sous la masse !

Présentation

  • : Le Mousquetaire des Mots
  • Le Mousquetaire des Mots
  • : Regard critique sur les mouvements du monde et impressions qui en découlent.
  • Contact

Recherche