Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mai 2009 5 01 /05 /mai /2009 08:43
C'est le premier jour du plus beau mois de l'année. Tradition oblige, le muguet est de rigueur. Mieux vaudrait en planter dans son jardin ou sur son balcon, car d'une année à l'autre, si on calculait le budget, ça ferait beaucoup. Tant mieux pour ceux qui font la cueillette dans les bois et qui vendent à la sauvette (c'est plus ou moins interdit), histoire d'améliorer leur ordinaire ! Dommage que cette fleur fragile ait été domestiquée et du coup, institutionnalisée : elle en perd son charme discret. Eh oui, le muguet des bois aime à s'abriter à l'ombre des feuillages, sur une couverture d'humus bien détrempé. Son parfum monte aux narines, délicatement, sans agressivité, contrairement au muguet de culture dont on peut se demander si le parfum qui s'en exhale n'est pas artificiel. (Il y a quelques années de cela, j'avais acquis un bouquet de violettes de Toulouse. Le bouquet sentait fort bon. 15 jours plus tard, il sentait encore très fort alors que fleurs, feuilles et tiges étaient totalement desséchées).
Le premier de mai a démarré depuis un moment, mais pas les manifs. Et si les salariés du public et du privé boudaient ces rassemblements ? Après tout, c'est tout à fait envisageable : les négociations du 18 mars n'ont à peu près rien apporté. Et depuis, rien de rien qui se profile à l'horizon du pouvoir d'achat.

Partager cet article

Repost 0
Published by Fred de Roux - dans actu
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le Mousquetaire des Mots
  • Le Mousquetaire des Mots
  • : Regard critique sur les mouvements du monde et impressions qui en découlent.
  • Contact

Recherche