Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 octobre 2017 3 04 /10 /octobre /2017 22:27

A trop parler et à parler trop vite, on finit par fâcher tout le monde. Après les illettrées, après le costard, après ceux qui ne sont rien, après les fainéants, voilà les fouteurs de bordel. Décidément, il n'en rate pas une. Pas étonnant qu'il y ait de la contestation : certains mots vulgaires suscitent la révolte. Et pourquoi  ? parce qu'ils dénoncent à eux seuls le peu d'estime dans lequel les citoyens sont tenus par le chef de l'état. On parle de mépris. Je parle de morgue et de prétention. Quand on est né avec une cuiller en argent dans la bouche, quand on a fait de très bonnes études, c'est facile de toiser le menu peuple qui peine, transpire et gagne chichement sa vie. Il a vécu sur quelle planète pour être aussi imbu de sa réussite ? Au fond, c'est un gamin mal élevé qui, parce qu'il est arrivé à ses fins, se croit tout permis. Notamment cette suffisance qui émerge systématiquement quand il s'agit des revendications des uns et des autres. Et ça se dit le chef. Ben voyons ! Tout le monde est respectable, alors, qu'il modère ses propos et adopte un langage moins outrancier parce que trop familier. C'est indigne de ne pas savoir se contenir et préférer l'insulte à l'indulgence. S'il avait vraiment eu un parcours semé d'embûches, on ne lui reprocherait pas cet orgueil mal placé. Ce n'est pas en effet faire preuve d'intelligence que de ravaler les protestataires à ce qu'il ne sont pas. Un peu de compréhension pour ces inquiétudes qui se révèlent parce que tout change. Il faut vraiment être idiot pour ne pas saisir la lourdeur du stress de ce peuple méritant qui trime tout au long de sa vie et voit son investissement récompensé par des flèches assassines. Un peu de dignité, s'il-vous-plaît, du respect pour ces travailleurs qui peinent et suent par tous les pores, qui parviennent à la retraire totalement épuisés et quasi sans grands moyens.

Pas de doute, il est parvenu à se faire élire, mais il oublie un peu trop facilement qu'il doit se rapprocher de ce peuple désemparé pour lui insuffler du courage et surtout de l'espoir. Pour l'instant, il a tout faux. Que d'occasions ratées... !

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Mousquetaire des Mots - dans critique
commenter cet article

commentaires

axel21 19/10/2017 18:12

Disons aussi que les journalistes (en manque de sensationnel) prennent un malin plaisir à lui tirer la carpette sous les pieds : ainsi les "fainéants", s'dressaient à ses prédécesseurs qui avaient laissé la situation en l'état et non pas au brave peuple français...

Moustic 06/10/2017 13:38

Tu as raison, il n'en rate pas une , il lui a manqué des leçons de savoir vivre et d'élégance dans ses propos, cela se paiera lors des prochaines élections présidentielles , au prix fort sans aucun doute.

nesci marc 05/10/2017 17:55

J'adore les commentaires de notre Florentin,le bon peuple du Cotentin rajouté au bon peuple du Languedoc plus le bon peuple de notre hôte ,ça le fait non!
Normal qu'on entende personne ,il ne reste que les extrêmes (plus ou moins sympathiques selon les préférences et la culture de vie de chacun) la droite et la gauche classique sont à terre et ce ne sont pas les intonations prononcées de Ciotti,la sempiternelle messe du Veau inquiet ou les tremolos de feu Cambedelis (j'allais dire Cambaceres) qui amèneront les gens à résister au mari de la couguar!
Amitiés Occitanes de très beau temps à toi Fred et à Florentin
marc

Florentin 05/10/2017 16:24

Cet arrogant, qui se croit tout permis, va forcément en rabattre. Il va s'apercevoir que l'exercice du pouvoir n'est pas une sinécure.Il trouvera face à lui des résistances, des impossibilités, des révoltes. Pour l'heure, et j'ai du mal à comprendre pourquoi, il ne rencontre pas trop d'obstacles. Les syndicats agissent en ordre dispersé et sont mous. Mais tant va la cruche à l'eau ... M'étonnerait qu'il fasse un second mandat ...Florentin

Présentation

  • : Le Mousquetaire des Mots
  • Le Mousquetaire des Mots
  • : Regard critique sur les mouvements du monde et impressions qui en découlent.
  • Contact

Recherche