Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juillet 2017 4 13 /07 /juillet /2017 10:42

Être membre d'en Marche exige une obéissance aveugle. Pas question de partager les idées des autres formations, ni les voter. L'esclavage politique bien pensé. Déjà que le jeunot a une majorité confortable, si en plus, les élus de sa formation ne peuvent, au moins, de temps à autre, reconnaître aux autres le droit d'émettre des idées auxquelles les marcheurs n'ont pas pensé signifie tout simplement qu'il s'agit là d'un embryon de dictature qui ne dit pas son nom. Et si jamais l'un ou l'autre marcheur passe outre les commandements édictés par leur gourou, il sera jugé par une cour spéciale et exclus. Quel sens de la liberté ! Typique d'une secte cette organisation millimétrée. Va falloir instaurer des sens interdits au parlement, élever des barrières afin de cadenasser les échanges avec les extérieurs.

Que dire de la prétention de consulter les citoyens ? Pour qu'ils participent, en apparence, à la vie de la cité, de la patrie ? Je vois mal comment on pourrait discuter puisqu'il faut être embrigadé et respecter les règles sous peine de se faire rabrouer.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Mousquetaire des Mots
commenter cet article

commentaires

La Ségaline 31/07/2017 19:02

Eh oui, je le voyais venir gros comme une maison mais je voulais lui laisser le bénéfice du doute. Ben il a pas fallu longtemps pour qu'on voie qu'effectivement c'est un peu comme le "Canada Dry" (hou la ça nous rajeunit pas!): ça a le goût de la démocratie, l'odeur de la nouveauté et de l'espoir mais au final c'est toujours la même recette et ça sent plus le rance que la liberté. Comment les gens ont-ils pu se fourvoyer à ce point, non pas en votant Macron mais en lui donnant les pleins pouvoirs aux législatives?

nesci marc 24/07/2017 08:13

Bonjour cher mousquetaire ,loin de ses préoccupations ,voici mon "fesse-bouc" du jour!
--------
Viendra ,viendra pas......
Ah non je ne parle pas du Brésilien
A 200 millions d'euros
Non simplement du bonheur
Un appartement en coloc
Avec madame ascenseur......
Du côté du Languedoc
Pour mes genoux usés
De carrelage ,rugby et voiture
Et ce que vous savez.....
Histoire de finir ma life
En beauté "Disons demain"
Quand je m'abonnerais
Si ce n'est pas trop cher
Tant de femmes à consoler
Des divorcées ,veuves et mures
Mais pas trop......
Même si ma carcasse de vieux Fennec
A quelque ratés....
Tout fonctionne ,je vous rassure
Comme disait le chanteur!
Ma pauvre Cécile ,j'ai encore le temps!
------
Amitiés occitanes de chaleur
marc

Présentation

  • : Le Mousquetaire des Mots
  • Le Mousquetaire des Mots
  • : Regard critique sur les mouvements du monde et impressions qui en découlent.
  • Contact

Recherche