Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juillet 2017 1 17 /07 /juillet /2017 09:57

L'assemblée a voté majoritairement, dont acte, la loi d'habilitation. Une révolution. Mais qui n'est que factice, le libéralisme tout crin ayant dévoyé l'idée première. Bien commun, bien personnel. Chacun a besoin de quelque chose pour vivre. Mais dans la relation employeur - employé, il y a le fossé infranchissable : celui qui dirige a toutes les clés du pouvoir entre ses mains, le salarié n'a que son salaire, produit de son travail. Cette dualité très concrète réduit le champ de l'évolution personnelle.

Penser qu'on peut tout diriger sans tenir compte des libertés individuelles, fonder la relation sur le pouvoir autoritaire, c'est réduire l'homme à ce qu'il n'est pas : un outil. C'est pourtant bien le produit fourni par le travail qui enrichit la société via ses entrepreneurs. La force de travail du plus grand nombre est à prendre en compte. L'employeur peut embaucher et débaucher. Le salarié ne peut qu'être embauché. Inégalité des pouvoirs. Assujettissement de l'homme par l'homme, rapports de force contradictoires et, dans le même temps, complémentaires.

Il n'empêche, le plus grand nombre va trinquer plus que nécessaire : le salarié est content d'avoir son salaire, même quand il n'est pas très élevé ; il vivote avec et sait s'en contenter. Mais la transformation du code du travail va changer son quotidien puisqu'il sera à la merci de l'employeur qui, selon qu'il y aura des commandes ou pas, pourra le licencier sans autre forme de procès. Drôle d'avenir promis à la jeunesse qui, comme on le sait tous, est le potentiel du futur du pays.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Mousquetaire des Mots
commenter cet article

commentaires

Moustic 21/07/2017 13:27

Le capitalisme libéré est pire , pas de compassion pour les employés que de l'exploitation la plus rentable possible. Sans honte ni remord, un retour vers la lutte des classes organisée par un président .

Florentin 20/07/2017 19:34

L'histoire est vieille comme le monde. Il y a, comme dirait le général de Villers, les "baissés" et les exploiteurs. Les choses auraient pu, dans l'absolu, se passer dans l'harmonie. Mais l'appât du gain a faussé les échanges. D'où le capitalisme. C'est,comme ça et ça sera toujours comme ça ...

nesci marc 19/07/2017 18:40

Il y a un peu plus de 2000 ans ,on a voté une loi d'habilitation pour des gens qui n'avaient rien demandé ,il n'y avait ni parlement ni relation employeur/employé ,et depuis cette époque la plupart des gens sont soumis à ce dictat et personne ne s'en préoccupe ,assujettissement de l'homme par l'homme,quand à la suite de ton exposé ,ne tirons pas trop vite des plans sur la cmète ,attendons de voir ce qu'il en est réellement!
Amitiés Occitanes
Dos douloureux
marc

geo 19/07/2017 14:41

bonjour,
c'est vrai il ya une casse sociale et vraisemblablement plus une casse de notre société,
Beaucoup voulait l'Europe et jusqu'a maintenant il semblerait que nous anciens président présentaient ce qui va se passer et qu'ils ne voulaient pas d'où cette frilosité de réforme, car en fin de compte cette réforme est centre le monde productif....avec un lot d'ineptie...

le CDI limité cette nouveauté de débile un contrat a durée indéterminé limité ce n'est pas mal comme invention....et vous allez voir le meilleur est à venr. L'europe est un nivellement par le bas, le niveau va continuer a descendre....voila l'europe vous la vouliez et bien......vous l'avez regardez la Grèce, le Portugal, l’Espagne et vous verrez votre devenir...Macron n'est que l'excecuteur des basses oeuvres de la finance...la vraie...
et puis il y a un phénomène qui ce développe; l'immigration et on joue sur lempathie...il fuie la guerre, ah c'est beau quand même des jeunes hommes en pleine force de l'âge qui se sauvent comme des rats plutot que de défendre leur pays...mais non ce n'est pas cela il viennent en conquérant c'est l'envahisseur......non ne sursautez pas sur votre chaise en me collant des noms d'oiseaux , ouvrez grands vos yeux et oreilles et faites marcher vos neurones...Macron assassine la France ce émigrés vont être répartis partout en France...pour eux la conquête est facile on leur ouvre nos portes on casse littéralement toute la société pour le remplacer par une autre, je dis n'importe quoi pensez vous, et bien regardez autour de vous.....

voila le modèle français qui va disparaitre progressivement...et si vous n'êtes pas d'accord alors donnez moi vos arguments car voyez vous j'aimerais me tromper....
amicalement

Présentation

  • : Le Mousquetaire des Mots
  • Le Mousquetaire des Mots
  • : Regard critique sur les mouvements du monde et impressions qui en découlent.
  • Contact

Recherche