Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juin 2017 4 01 /06 /juin /2017 05:56

Décidément, les médias qui siègent dans les émissions où ça discutaille de politique ne tarissent pas d'éloges à propos du très frais président. Selon leurs dires, il a fait, dès le premier jour, un parcours sans faute. Et alors ? Des erreurs, des bourdes, des propos outranciers, il en a prononcés quelques uns du temps où il était ministre. Auraient-il déjà oublié  qu'il faut travailler pour s'acheter un costard ?  Que les ouvrières sont des illettrées ? Pff ! La macron-mania est bien partie... ! Exit l'esprit critique que seul le recul peut assurer. Ils sont spectateurs d'un jeu auquel ils ne comprennent vraisemblablement rien et adulent le nouveau veau d'or.

L'absence de recul est évidente : ce n'est pas parce que les premiers pas en politique internationale ont lieu tout de suite après l'intronisation, ni parce qu'il a serré la pince de Trump, rencontré Poutine à Versailles, que le jeunot est parfait. Ce doit être parce qu'il est désormais président pour 5 ans que les journalistes en pincent pour lui et l'abreuvent de compliments.

Leurs airs béats quand ils prononcent son nom, leurs sourires extatiques dont ils ponctuent leurs phrases sont agaçants. Cette soudaine popularité du fait de l'élection me fait penser à des lèche-culs prompts à tourner leur veste pour s'investir adorateurs indéfectibles. Ils baignent dans leur jus, alors que le président fraîchement élu entend réserver les commentaires, n'admet pas les fuites dans la presse, choisit quels journalistes seront appelés à le suivre et autres manipulations très politiques... Ces adulateurs du "jour d'après" encensent le nouveau chef d'état, l'oignent comme s'il était le saint-esprit, lui vouent un culte aveugle. Quel esprit critique est donc le leur ? Ils se précipitent en vagues de compliments ampoulés, radotent à longueur de une ou d'émission, n'en finissent pas de chanter ses "exploits". Ils décortiquent des images parce qu'ils n'ont rien d'autre à narrer, la parole présidentielle étant désormais "muette".

Ils sont pires que des gosses. C'est d'un ridicule...

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Mousquetaire des Mots - dans critique
commenter cet article

commentaires

segolin183 02/06/2017 08:56

Coucou,le jeu de mots ultime fait par Canteloup sur Europe 1:
A propos de son ministre Ferrand ,le jeune président aurait dit " il est clair mon Ferrand "
Après ça tu peux mourir d'autant plus que l'autre abruti s'est retiré de l'accord de Paris sur la Cop21
Amitiés d'un libre penseur (et je le jure sur la vie....)
marc

Moustic 01/06/2017 12:42

Comme les gosses, tout beau, tout nouveau, ça ne va pas durer, attends l'impact des première lois, ça va décoiffer à l'assemblée et dans les rues.

Nikole 01/06/2017 12:09

Qu'ils attendent un peu avant de crier au Messie. Parce que Mais non, à mon avis... Je ne demande, en l'occurrence, qu'à me tromper, mais je ne crois pas un seul instant à ce pseudo blanc-bleu. Pour l'instant c'est Dr Jeykill, juste lui pour l'instant, sans hydeur...

segolin183 01/06/2017 07:56

Sans exagération,cher mousquetaire,je croyais lire le début d'un livre tellement les fleurets mouchetés touchaient ces cibles médiatiques en plein cœur et de la ,mais il était temps que l'on retrouve (a) un vrai président avec de la hauteur ,du recul ,de l’autorité républicaine!
Je ne chanterais pas les louanges avec les oies du capitole,j'attends de voir ,enfin si mes yeux me le permettent ,mais je constate qu'il a ringardisé tous les présidents de la cinquième à part le grand Charles (qui a trahi les pieds-noirs....ne l'oublions jamais)
Si j'avais le pouvoir de mettre une chanson pour illustrer ton magnifique article ,je mettrai:
Ah tu verras ,tu verras ,tu l'auras ta maison avec des tuiles bleues ,des croisées d'hortensias ,du soleil plein les cieux......tu verras ,tu verras!
Amitiés Occitanes de temps lourd
marc

Présentation

  • : Le Mousquetaire des Mots
  • Le Mousquetaire des Mots
  • : Regard critique sur les mouvements du monde et impressions qui en découlent.
  • Contact

Recherche