Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 avril 2017 7 23 /04 /avril /2017 11:00

Lever dès potron-minet : j'ai l'habitude de me lever tôt. Surtout le jour des élections. J'ai horreur d'avoir à patienter dans une file d'attente. Alors, la solution consiste à se pointer dès l'ouverture du lieu de vote. Facile : c'est à quelques pas de chez moi, dans l'école fréquentée par mes enfants quand ils étaient en primaire. La cour n'a pas changé, le préau non plus : c'est là que sont installés les isoloirs et le personnel qui enregistre les votes.

Je ne sais pas si cette élection est sécurisée, mais pas même un policier municipal à l'horizon. Deux vagues agents de sécurité bardés de gilets jaunes. Pas de fouille, on entre, on sort, comme si de rien n'était. De toute façon, l'heure n'était pas à l'affluence.

Ca n'a pas traîné : non, il n'y avait pas de queue à perdre patience. J'ai consciencieusement pris les 11 bulletins empilés sur une table, puis j'ai tout de suite trouvé un isoloir, glissé mon choix dans l'enveloppe et procédé à mon devoir civique. Les préposés aux urnes étaient tous d'un âge très avancé. Il y a eu quelques difficultés de lecture, mais la dame qui cherchait dans la liste, après quelques hésitations, a fini par trouver.

Si j'ai passé 10 minutes dans le préau, c'est bien le bout du monde. Quelle délivrance de retrouver la cour, puis la rue... !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Mousquetaire des Mots - dans Election
commenter cet article

commentaires

nesci marc 24/04/2017 09:04

Tout comme moi cher Fred
Amitiés
marc

Présentation

  • : Le Mousquetaire des Mots
  • Le Mousquetaire des Mots
  • : Regard critique sur les mouvements du monde et impressions qui en découlent.
  • Contact

Recherche