Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mars 2017 1 13 /03 /mars /2017 10:51

Lorsque j'offre quelque chose à un ou une ami(e), ce n'est pas tant le prix que l'idée du plaisir de « régaler » quelqu'un que j'apprécie. Quand je fais un cadeau, je le fais d'abord parce que cela me fait plaisir. Et je ne cherche rien en retour.

Dans les costumes payés à gros sourcils, on ne peut que se poser la question du pourquoi, toujours sous-jacent au cadeau lui-même. En politique, de tels cadeaux obligent à s'interroger sur les motivations profondes et, immanquablement, nous pensons tout de suite que celui qui arrose généreusement cette personne sait qu'il obtiendra en retour une faveur. Ce ne sont pas des présents innocents, mais un sujet à soupçons et controverse. En la matière, le soupçon est immédiatement tangible. Et la controverse naît d'elle-même.

Le prétendant à la plus haute fonction, dans ce cas précis, est tout de suite regardé de travers. On sait très bien que ses 'amis' espèrent un retour qui peut être un poste important dans un ministère. A moins qu'il ne s'agisse de marchés publics dont il sera alerté, en amont de l'ouverture dudit marché, afin d'être le moins disant.

En bref, cela s'appelle soudoyer. La probité doit être de mise quand on s'occupe d'affaires d'état. Favoriser tel ou tel, pour avoir été 'acheté', celui qui reçoit un cadeau dispendieux est obligé de remercier à la hauteur de ce qu'il a reçu.

Le plus choquant dans cette affaire de costumes, c'est le prix payé. Qui peut, en effet, s'offrir des vêtements de prix ? Il se dit qu'un pull de bonne facture en cachemire coûte 2000 euros. Quand on sait que la moyenne des citoyens gagne moins mensuellement, il y a de quoi être perturbé, scandalisé, en colère.

Oui, ces gens-là ont la richesse insolente : ils négligent cette différence de revenus qui crée un abîme entre eux et la France d'en bas. Coupés de la base électorale, ils oublient un peu trop vite que, sans elle, ils ne sont rien. Alors, Messieurs, atterrissez une bonne fois pour toutes : le peuple veut autre chose que des mensonges, des privilèges, des petites magouilles entre gens de la haute. Souvenez-vous de la brioche quand le peuple manquait de pain.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Mousquetaire des Mots
commenter cet article

commentaires

Le Mousquetaire des Mots 14/03/2017 12:04

J'aurais dû écrire terreau et non terrain.

Le Mousquetaire des Mots 14/03/2017 12:04

Ce qui me stupéfie le plus, c'est cette arrogance de se croire intouchable. Il ne sait pas atterrir et semble étonné qu'on puisse voir en ses actes quelque chose de répréhensible. Vraiment déconnecté des réalités du terrain électoral.

Jfvionnet 14/03/2017 09:31

Entièrement d'accord avec toi, ça sent le conflit d'intérêts, la magouille, la carambouille, très loin de la probité annoncée par le candidat. Mais ce que je ne comprends pas, c'est que des petits vieux retraités (même si le bus était gratuit) peuvent se déplacer pour le soutenir, ou alors ils sont devenus sourds, car son programme est plus libéral, et beaucoup moins protecteur que celui des autres, et ne diffère guère de celui de Marion Anne Perrine. Et en plus ça se dit catholique, où est la charité chez cet homme ? Amitiés de Provence où le printemps est magnifique.

Moustic 13/03/2017 19:00

Il y a certainement de quoi enquêter et lancer des limiers sur cette ténébreuse affaire.
.

nesci marc 13/03/2017 14:27

J'ai vu sa confidence de presse ,pathétique ,enfermé dans le costard de la honte,il semblerait que ce cadeau soit le cadeau d'enterrement de la vie politique du Fion et les Républicains vont perdre une élection imperdable mais quand on est " la droite laz plus conne du monde " c’est pas étonnant!
Amitiés à tous les deux
marc

Axel 21 13/03/2017 12:06

Giscard avait accepté les diamants de Bokassa... pour lui. Mitterrand avait remis ses cadeaux à un musée à château Chinon,ce qui s'est passé avec Chirac au Japon n'a jamais été éclairci. Sarkozy faisait du yacht de luxe avec ses amis de l'industrie et de la finance. Seul, Hollande pratiquait en onaniste le scooter... Mais les mauvais plis se reprennent vite, sauf sur les costards à 7000€...

Présentation

  • : Le Mousquetaire des Mots
  • Le Mousquetaire des Mots
  • : Regard critique sur les mouvements du monde et impressions qui en découlent.
  • Contact

Recherche