Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mars 2017 5 03 /03 /mars /2017 19:11

Y'a le feu au lac. Tous ces beaux messieurs, habitués des ors de la république, se cherchent un repreneur d'une affaire en déroute. Ils pilonnent leur ancien champion qui, lui, n'en démord pas et fait traîner un feuilleton indigne. Il se dit qu'il attend le grand rassemblement du Trocadéro pour voir si son socle est toujours aussi solide. Et pendant qu'il prétend n'en faire qu'à sa tête broussailleuse, ces anciens amis le pressent de se démettre, des tribunes sont écrites, des désenchantements et surtout des frayeurs se font jour, s'étalent en place publique, des réunions se tiennent avec le chef de la majorité, cet ancien président qui les avait menés à la baguette mais dont le caractère est bien trempé et qui jubile certainement en sous-cape de se voir le centre de leurs attentions. Qui plus est, il n'est certainement pas mécontent de voir son ancien collaborateur dans le pétrin (la vengeance est un plat qui se mange froid, très froid).

Le fameux (ou fumeux ?) plan B ressemble comme deux gouttes d'eau au plan A, apparemment et certainement bientôt hors course. La référence des références, c'est l'ancien ministre droit dans ses bottes, un temps exclu pour avoir porté le chapeau à la place d'un hôte illustre de l'Elysée, qui renaît des cendres de l'élu du premier round. Pas franchement joyeux de se voir relégué en seconde place et sitôt rattrapé par les basques par ses anciens compagnons de route déboussolés. Un pis-aller en quelque sorte. On lui laisse volontiers ce privilège empoisonné. S'il joue le  numéro 2, la droite étant aussi laminée que la gauche, il a peu de chances, quoi que puissent en dire les sondages, l'emporter.

D'autant qu'avec la blonde de service, le jeu, si elle n'est pas éliminée par la justice, ne sera pas des plus aisés : l'affaire gros sourcils, suivie de la désertion de certains bien de droite vers son parti, ne sont pas faites pour lui dessiner un chemin vers les étoiles.

A qui dit-on merci ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Mousquetaire des Mots
commenter cet article

commentaires

Moustic 05/03/2017 13:37

Un plan B, ce ne sera pas utile, le fion restera en lice, têtu et entêté, il ne laissera pas sa place, il veut aller au bout, même dans le mur pour prouver qu'il existe.

Le Mousquetaire des Mots 06/03/2017 10:16

C'est ce que je pense. Tout en n'étant pas mazo, j'ai écouté sa harangue d'hier. C'était sans équivoque.

Nikole 04/03/2017 11:55

. Y'a vraiment des oups de pied dans le fion qui se perdent... L'attitude la plus digne eût été, c'était si "simple" de se casser tout de suite, et encore plus élégamment, en faisant de plates excuses ... si ça se trouve, il lui eût été (beaucoup) pardonné ... Mais non, il s'enfonce, il s'enfonce, et je ne comprends même pas au nom de quoi ni de qui il peut avoir la folie, à moins d'un orgueil démesuré et mortifère, de continuer comme ça. Qui, mais qui, avec une once de dignité, peut encore avoir l'idée de voter pour lui (mis à part son épouse et ses enfants) ? Attention, quand on marche dans un marécage, on peut y laisser sa vie. Au moins son âme. Ah, j'oubliais, tout le monde n'en a pas une.

nesci marc 03/03/2017 21:31

Cher Fred ,vous reprendrez bien un doigt de liqueur de Macron ,car j'ai bien l'impression que la droite la plus conne du monde est de retour ,quand à Droopy Fion que j'ai vu sur twitter pour appeler au rassemblement contre l'injustice qui lui est faite,c'est une " Gabegie" pardon monsieur mais vous n'êtes qu'un français justiciable comme les autre et si vous avez profité de l'argent public celui des impôts de tous les Français ,vous êtes soumis comme toute personne physique à la loi correctionnelle ou pénale ,alors plan A,B ou C qu'importe c'est nul pour la démocratie et vous pouvez en appeler à tous les fous du sens commun ,tous les culs-bénis de Valérie Boyer ,les troupes du cardinal Retailleau ,les agités de Jérôme Chartier,vous pouvez contester le Parquet National Financier (qui a été crée suite à une loi sur l'affaire Cahuzac que vous n'avez pas voté ,tiens tiens...) rien n'y fera ,il ne fallait pas poser à Paris-Match avec votre trop jolie famille devant une gentilhommière Château et un parc de 6 hectares rutilant ,pour un fils de notaire de Province qui a toujours fait de la politique ,vous avez excité la curiosité des journalistes et ce qui devait arriver arriva ,vous avez été pris la main dans le pot de confiture et maintenant il faut payer .......
Rendez-vous dimanche au Trocadero ,j'ai quelque amis qui vous attendent avec des casseroles
Amitiés cher mousquetaire
marc

Présentation

  • : Le Mousquetaire des Mots
  • Le Mousquetaire des Mots
  • : Regard critique sur les mouvements du monde et impressions qui en découlent.
  • Contact

Recherche