Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 février 2017 4 16 /02 /février /2017 14:23

C'est incroyable comme les événements vont vite, si vite qu'on a à peine le temps de les connaître qu'ils ont déjà changé, et encore moins le temps d'y mettre son grain de sel pour les commenter. Les embrouillaminis glauques qui s'étalent sur la place publique ne sont pas rassurants. Certes, les mis en cause ne sont pas irréprochables, mais a-t-on l'esprit requis pour nous indigner, commenter, vilipender ? Je me demande sincèrement si c'est bien de suivre tout cela, d'emmagasiner des faits, de développer son point de vue personnel. Et donc de critiquer comme tout un chacun les faits et gestes des autres. N'est-ce pas quelque peu immoral d'en rajouter une couche par-dessus les dires des médias ? N'est-ce pas entrer dans leur jeu et de juger sans preuve X ou Y pour des actes qualifiés d'immoraux ou contraires aux lois ?

Certes, le citoyen a le droit de s'indigner et de crier son mécontentement. Cependant, pourquoi condamne-t-on plus vite que la justice ? Lorsque les médias jettent un pavé dans la mare aux ragots, on s'empresse de reprendre l'affaire, on en discute, on émet un avis et on condamne parce que la mise sur la place publique a jeté le discrédit de tel ou tel. Et cette condamnation populaire est sans doute pire que celle qu'infligerait un tribunal : la réputation entachée le reste à jamais. Et on se détourne de celui auquel on s'empresse de jeter la première pierre.

Et pendant qu'on jacasse de ceci ou de cela, chacun y allant de son idée, de son jugement, le temps passe. Sans apporter quoi que ce soit de neuf ou de constructif. La démocratie est mise à mal. Pas étonnant que les extrêmes espèrent l'emporter car le mécontentement va grandissant. La troisième voie est de plus en plus en route.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Mousquetaire des Mots - dans critique
commenter cet article

commentaires

nesci marc 16/02/2017 17:26

Cher mousquetaire ,je publie tous les matins sur mon mur facebook car entre le café ,le réveil et les gouttes dans les yeux j'ai de quoi tuer le temps donc il ne fuit pas chez moi je l'utilise ,la preuve
------
Je dois entrer dans ce qu'on appelle la confrérie des "vieux cons " (salut Jef ,comme ça on sera au moins deux) car je trouve le comportement de ces jeunes de banlieue improductif et complétement idiot ,ce n'est pas en brûlant des voitures ,en cassant des vitrines de magasins ,en stigmatisant des policiers ,en lançant des cocktails Molotov que vous allez faire avancer la cause de Théo (qui vous a demandé le calme) la blonde se frise la moustache et rigole! (et oui elle a une petite moustache..a dolfe)
Je ne suis ni " renoi " ni " beur" mais croyez que c'était facile pour les familles Nesci et Azzara (chassés par la misère et la faim) qui sont arrivés à Nice entre les deux guerres ,ces quolibets ,sales ritals ,sale race plus toutes les insultes en " nissart " alors que les ascendants de maman étaient Niçois depuis avant 1860 où Nice et la Savoie étaient Italiens sous l'autorité de Victor Emmanuel II,roi d'Italie et du Piémont (avant la révolution des " camisi rossi " et l’avènement de la démocratie....prônée par Garibaldi)
"Seta" en Mai 2017 que je vais pouvoir manger de la vache Canadienne et du poulet glacé alors que je redoute la dégustation d'une vieille poularde à la crème frontiste ,après avoir refusé en entrée des rillettes pas fraiches pour finir avec des macarons non identifiés ,agrémenté de la cuvée d'un jeune " Toutankhamon" un peu vert suivi d'une pause café de Cuba " Merluchoniste"
Il a osé le " Fion " faire un meeting à Compiègne (en un mot) dans l'Oise ,non loin du célèbre wagon de la Rotonde où l'armistice fut signé et vous savez quoi il veut abaisser la majorité pénale à 16 ans comme Sarko (qui l'avait promis et ne l'a pas fait),étonnant non ,c'est dur de se faire adouber par celui qu'on a voulu " sod.....é " ( il y a quelque jeux de mots et calembours cachés que vous apprécierez ,j'espère...)
Famille et amis ,je vous aime (sauf deux)
Le soleil est sorti il fait beau
Marc
Ps/ j'en ai marre de tous ces débats ,Bachar ,Fion et consorts donc je rechange la chanson et me détend avec ce qui suit ,une chanson d'avant la seconde guerre mondiale où l'insouciance de la vie ne laissait pas présager le terrible futur 'j'avais mis sue mon mur le petit cabanon chanté par alibert )

Présentation

  • : Le Mousquetaire des Mots
  • Le Mousquetaire des Mots
  • : Regard critique sur les mouvements du monde et impressions qui en découlent.
  • Contact

Recherche