Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 septembre 2016 1 26 /09 /septembre /2016 22:44

Apparemment, certains ont plus que d'autres le vent en poupe. Et tout aussi apparemment, un phénomène semble se créer qui attire tous les projecteurs. De même, les médias semblent converger vers le même nouveau soleil du moment.

Et ça jacte de plus en plus, ça suppute, ça soupèse, évalue et conclut. En bref, les médias sont atteints de macronite. Ils dégoisent à loisir, se pourléchant les babines à énoncer les possibles, l'avenir ou l'échec de ce petit nouveau qui, selon eux, aurait des ambitions alors qu'il est hors parti, gros écueil pour être à même d'emporter la course.

Oui, le sieur Macron a pour lui la jeunesse et donc la tête de l'emploi (pardon, du renouveau). Car que demande-t-on aujourd'hui, sinon qu'on change les vieux caciques pour des jeunots venant de la société civile ? A-t-il tort ? Ou raison ? Peu importe au fond : il se veut le chantre d'une économie libérale renouvelée selon ses préceptes. Pas ancien banquier pour rien en fait. En outre, formaté par l'ENA, même s'il a la jeunesse pour lui (comparé aux vieux barbons qu'on voit depuis très (ou trop ?) longtemps, la structure de sa pensée est celle de ses condisciples ou de ses prédécesseurs. Il ne s'agit plus de libéralisme au sens premier, mais d'ultra-libéralisme, cette course folle entamée dans les années 1980, où tout concourt à privilégier les grands groupes au détriment des petites entreprises. Non, pas banquier pour rien et pas énarque pour que dalle.

Alors ? Candidat ? Sans aucun doute. Avec un sacré handicap : il n'a pas de parti. Et ce n'est pas son mouvement "En Marche" qui peut lui procurer l'argent nécessaire à une campagne. Il va donc falloir qu'il coure partout et tout le temps pour dénicher et les appuis et les millions nécessaires. Le temps imparti semble un peu bref. Mais quand on a de l'ambition, on peut tout. Ou presque.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Mousquetaire des Mots - dans Politique
commenter cet article

commentaires

La Ségaline 30/09/2016 09:19

Avec toute les apparences d'un jeune loup Macron n'est rien d'autre qu'un faux jeune mais vrai capitaliste, franchement cumuler un passé de banquier et d'énarque il y a de quoi en épouvanter plus d'un.

Jean-François Vionnet 30/09/2016 16:14

Entièrement d'accord avec toi, Ségaline !

Jean-François Vionnet 29/09/2016 19:26

Ce n'est qu'un petit connard prétentieux soutenu par son épouse (une vieille bourgeoise qui se croit arrivé à (rien)). Comme il n'a jamais travaillé vraiment et qu'il ne connaît de l'entreprise que sa position de directeur associé à la banque Rotschild (ce qui n'est pas vraiment une référence d'honnêteté et d'altruisme), je ne pourrais jamais croire en un tel individu.

Florentin 29/09/2016 14:40

J'ai de la réticence à admettre ce monsieur. Certes, je lui trouve des qualités, de l'ambition (il en faut), et une réelle envie de bousculer les choses. Il a de plus la chance d'être jeune et d'incarner le renouveau, face à plein de vieux chevaux de retour. Mais, c'est un thuriféraire du libéralisme,fatalement peu soucieux du bas peuple. S'il est élu, je ne lui donne pas six mois pour être voué aux gémonies.

Présentation

  • : Le Mousquetaire des Mots
  • Le Mousquetaire des Mots
  • : Regard critique sur les mouvements du monde et impressions qui en découlent.
  • Contact

Recherche