Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 août 2016 3 31 /08 /août /2016 16:59

Vous étiez au courant que le 31 août était la journée mondiale des blogs ? Moi, non ! C'est la première fois que j'en entends parler. Encore une journée mondiale qui s'ajoute à la kyrielle des déjà existantes. C'est très à la mode ces journées mondiales. Quelle société perdue ! Sans doute a-t-elle besoin de ce type de repères pour ne pas se perdre davantage... Journée de la femme, journée des mères, journée des grands-mères, journée des pères, des grands-pères, journée de l'enfant... Tout ou n'importe quoi est bon pour créer une journée. Peut-être à cause de l'absence d'événements notoires où chacun peut se retrouver et - peut-être - partager... Faut-il que la solitude soit grande pour que la foule communie dans un même élan ?

Apparemment, cette mondialité s'impose partout et pour tout. Rien qui vaille vraiment la peine qu'on s'y arrête. Mais le besoin de fête est tel qu'une nouvelle journée de ceci ou cela fait l'affaire. Au moins pour ces quelques uns qui ne supportent pas leur isolement. S'agit-il d'un besoin de reconnaissance devant le vide au-dessus duquel on est suspendus ? La société est meurtrie, ne croit plus à grand chose, désespère car rien ne va comme elle le souhaite. Alors, pendant qu'on fraternise, on oublie ses soucis, on se la joue joyeux, on bavarde, on rit, on folâtre. Tout plutôt que l'ennui.

Et quand on ne parle pas de journée, il y a la fête de la musique, la fête nationale, celle de Noël, de Pâques... Soupir....................

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Mousquetaire des Mots - dans Mondialisme
commenter cet article

commentaires

Nikole 07/09/2016 16:46

C'est n'importe quoi, mais comme si souvent ... :-(

Florentin 02/09/2016 22:37

Braquer le projecteur sur une catégorie de personnes ou de valeurs ne manque pas en soi d'intérêt. Tout dépend du contenu de ces journées. La difficuluté et l'ânerie de la chose, c'est qu'on en fait des grands-messes ridicules et qu'elles servent de prétexte à ne rien faire par ailleurs. Quid du bénéfice pour les grands-mères, par exemple. Bon week-end. florentin

La Ségaline 02/09/2016 10:05

Paradoxalement ces journées de tout et n'importe quoi me semblent être le symptôme du grand "rien" dans lequel nous vivons: on fête tout et rien (journée mondiale des blogs, ça me laisse sans voix) pour nous rappeler le vide de notre existence, il n'y a qu'à voir les pages people remplies de poupées gonflables dont le seul talent est d'occuper la toile et les objectifs on ne sait même pas pourquoi. c'est d'un pathétique, ça me consterne.
En tous cas la journée de la connerie universelle, pas de doute, c'est tous les jours...

Le Mousquetaire des Mots 02/09/2016 20:43

Ta dernière phrase m'a fait rire : elle est pleine de bon sens et reflète une réalité, triste c'est vrai, mais tellement vraie.

Présentation

  • : Le Mousquetaire des Mots
  • Le Mousquetaire des Mots
  • : Regard critique sur les mouvements du monde et impressions qui en découlent.
  • Contact

Recherche