Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 avril 2016 4 21 /04 /avril /2016 10:52

Ah la loi Travail... ! Elle en fait couler de l'encre. Ils montent tous au créneau, surtout PG. De cette loi, ils ne veulent toujours pas alors qu'elle a été amendée. Leur résistance porte sur trois points : la surtaxation des CDD, le mandatement syndical obligatoire, le compte personnel d'activité. Evidemment, la surtaxation ferait dégringoler les bénéfices. Autant je peux comprendre les petites entreprises qui, en cas de coup de feu, ont besoin d'embaucher des contrats courts, autant je ne saisis pas pourquoi les grandes entreprises refusent d'embaucher sur le long terme (souvenons-nous du million d'emplois promis par PG...) et préfèrent l'embauche de personnels intérimaires.

Ces messieurs représentant les grands, petits et moyens patrons menacent de quitter la table des négociations. Ce qui mettrait fin au processus, puisqu'une négociation signifie qu'on est plusieurs à discuter du bout de gras, chacun  défendant son bifteck.

Mais ces gens-là pensent-ils à ceux qui cherchent du boulot, font tout et n'importe quoi pour vivre, ou plutôt, survivre ? Ceux qu'ils méprisent ne peuvent faire des projets d'avenir car leur statut est trop précaire, ce dont les entrepreneurs se contrefichent. Tout ce qui compte, au fond, c'est le rapport du travail pour le patron. Et non la pérennité de l'emploi. Il oublie que si son affaire marche et obtient des marges intéressantes, c'est parce que les salariés turbinent toute la sainte semaine pour son compte. Déjà que le salaire du simple employé n'a rien de grandiose, alors vouloir le cantonner dans une espèce de sous-classe de travailleurs pour le plus grand bénéfice de l'entreprise est bien dans l'esprit patronal (surtout dans les grandes entreprises). Certes, il faut qu'une entreprise, quelle que soit sa taille, puisse engranger des bénéfices. Pour ce qui est des grandes, elles n'ont pas de souci à se faire. Alors qu'elles se la ferment car, même avec des contraintes, dans la mesure où elles ont déjà obtenu le pacte de responsabilité (40 milliards, ce n'est pas rien), elles devraient être satisfaites.

J'en conclus que les (grandes) entreprises veulent le beurre et l'argent du beurre. Quels goinfres ! J'en déduis qu'ils veulent la mort du syndicalisme, cet empêcheur de tourner en rond qui négocie pied à pied dans le sens du salarié. Et donc contre le patronat. Et donc contre les actionnaires. Oui, comme l'aurait dit mon cher père, tous des pignoufles.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Mousquetaire des Mots - dans Economie
commenter cet article

commentaires

Florentin 25/04/2016 17:32

En repassant chez toi, je viens de me relire. Et ben dis donc, je devais être bourré ou pas loin, quand j'ai rédigé mon message. Je pourrais au moins avoir la politesse de relire ce que j'écris ...S'cuse !

Le Mousquetaire des Mots 29/04/2016 17:31

Pas grave qu'il y ait des erreurs, je comprends ce que tu veux dire. L'état s'est laissé blouser par Gattaz et compagnie. Et il persiste aujourd'hui en menaçant de se retirer des négociations (on ne peut pas dire qu'il aime les syndicats, mais il aime encore moins la perspective de ces négociations sans syndicat, du salarié face au patron). Il se dit qu'il ne renouvellera pas son mandat de patron des patrons. Certains vont respirer. Un temps. Mais peut-être déchanteront-ils très vite...

Florentin 22/04/2016 17:58

Ton analyse est la mienne. Gatttaz veut effectivent le beurre et l'arfent du beurre. Le patronnat, surtout le grndd patronnat évidemment, n'a même pas la reconnaissance du ventre. Il a encaissé les 40 milliards du responsabilité sans pratiquement aucune contrepartie. Il veut tout et n'entend rien donner en échange.

geo 21/04/2016 13:22

""je ne saisis pas pourquoi les grandes entreprises refusent d'embaucher sur le long terme""
vous avez remarqué que le CDD n'est pas utilisé que par les grandes entreprises privée,
l'état ne se gène pas et je peux vous dire que dans ce domaine l'état est le pire qui ne respecte pas la loi
je connais des dizaines de personnes fonctionnaire non titulaires, bien sur, qui font CDD sur CDD depuis plus de 5 ans,
alors de grâce, je vous en prie ne tapez pas uniquement sur l'entreprise, car pour l'état le CDD c'est votre argent (impôts)

l'état socialiste est lâche et uniquement dans la pensée électorale, le monde du travail il s'en moque il fait plaisir a des incompétents, les syndicats

nul besoin de loi ridicules, idiotes et liberticide pour le travail, n'oubliez pas que si le patron n'existe pas le salarié disparaît et que sans salarié le patron disparaît...ce binôme est indissociable...
qui le casse...les syndicats et le social exagéré...il n'y a plus d'équilibre..
mais bon c'est ainsi, la France socialiste n'aime pas le travail, la grande industrie, le "riche"...cet état maintien la France dans la pauvreté intellectuelle en massacrant l'école, l'université, le mond du travail...
pour une fois je ne suis pas en accord parfait avec vous..
amicalement

Le Mousquetaire des Mots 29/04/2016 17:28

Bonjour Géo, Je n'ignore pas que cette loi vise toutes les catégories d'entreprises. L'inconvénient de cette loi c'est qu'elle mêle les petites et moyennes avec les grosses et très grosses. Alors qu'il aurait fallu cibler au plus près pour qu'elle n'exaspère pas tout le monde, d'autant que le tissu des entreprises, en France, est essentiellement constitué de ces petites et moyennes. Je sais ce qu'il en est des CDD dans la fonction publique : embauchés pour un an, deux fois renouvelable et oust, dehors ! Je n'ignore pas que si le salarié perçoit le prix de son travail, c'est parce qu'un patron l'a embauché. mais aujourd'hui il y a des créations d'entreprise avec deux à trois salariés. On appelle cela des Start'up. Ou des auto-entrepreneurs. Feux de paille ? Ou cela s'inscrira-t-il dans la durée ?
Une chose est certaine aujourd'hui : personne ne fera plus carrière dans une seule entreprise. Sauf les politiques...

nesci marc 21/04/2016 12:48

Faut-il une loi pour travailler!
C'est la loi dite El Khomri ,un cacique des Républicains a dit "el conery" c'est vous dire la qualité du débat ,hélas pour Hollande la France n'est pas le PS et il ne faut pas toujours trouver le compromis devant quelque excités qui passent leur nuit debout (entre nous ils feraient mieux de " baiser " ça leur remettrait les idées en place) bref comme ils ont la majorité si cette loi est bonne il faut la voter ce ne sera pas pire que Sarkozy et chouette je me rééduque pour pouvoir manifester devant le futur président Jupé 'le seul qui a réussi à mettre 3 millions de gens dans la rue en 95!
Amitiés Occitanes
marc

Le Mousquetaire des Mots 29/04/2016 17:33

Je savoure l'astuce el conery, c'est bien trouvé. Tu es bien dur avec ceux qui font le pied de grue de nuit : ils en ont tellement marre... Perso, je préfère être au fond de mon lit et dormir du sommeil du juste. Surtout qu'il ne fait vraiment pas chaud ces temps-ci.

Présentation

  • : Le Mousquetaire des Mots
  • Le Mousquetaire des Mots
  • : Regard critique sur les mouvements du monde et impressions qui en découlent.
  • Contact

Recherche