Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 avril 2016 4 07 /04 /avril /2016 19:36

L'homme du jour, c'est le tout jeune ministre qui vient de fonder un nouveau parti. Tiens donc ! ? L'idée n'est pas mauvaise, mais qu'est-ce que cela cache ? Son parti ? En marche. Quelle sobriété ! C'est net, fringant, pétaradant. En un mot, jeune. L'idée ?  que ce ne soit pas un parti qui soit de gauche ou de droite, mais un rassemblement de toutes les bonnes volontés de droite et de gauche. Intéressant. Novateur ? Peut-être. Le pays a en effet besoin d'envisager autrement l'avenir. Il a besoin de relever la tête. D'espérer du changement. De sortir du trou dont il ne parvient pas à sortir. Alors, pourquoi pas ?

Cela ressemble à ce qu'on appelle une coalition. Je n'ai rien contre. Depuis le temps que je me dis que tout ce qu'il se passe est idiot, qu'il n'y a que les ego des uns et des autres qui s'entrechoquent lors des élections, qu'il est temps de sortir de ce bipartisme séculaire et qui se déchire depuis trop longtemps, la proposition a de quoi séduire.

Oui, mais... Je ne sais trop que penser de cette situation où un ministre du gouvernement ose se positionner comme un leader avant même que les élections soient en route. Certes, il est jeune, et pour moi, ce n'est pas un handicap. Cependant, j'hésite à adhérer, même si depuis longtemps je préconise une alliance avec les modérés des deux partis qui se disputent la primauté depuis des lustres. Oui, j'hésite, car je ne sais pas ce que cela cache. Ambition personnelle exagérée ? Outrecuidance de quelqu'un qui croit tout savoir ? Et adorerait être calife à la place du calife ? Ou bien un aiguillon piloté en sourdine par quelqu'un d'autre ? 

Il a pour lui de venir de la société civile. Et comme je pense qu'il faudrait que ce ne soient pas toujours les mêmes caciques qui occupent le devant de la scène, sa "civilité" me séduit. Cependant, il sort de l'ENA. Et ça, ça me chagrine. Parce que j'en ai marre des concepts appliqués uniformément grâce à la culture technocratique dispensée par cette école. Qu'il soit passé par le monde de la banque ne me dérange pas vraiment. Il a au moins l'expérience du monde tel que nous le connaissons (à un autre niveau que nous, mais bon...), contrairement à la grande majorité des élus, énarques comme lui pour la plupart et qui n'ont guère cotôyé le monde du travail, celui de la vraie vie.

Alors, que penser de ce monsieur, même pas quadragénaire, inconnu du grand public il y a encore deux ans ? Une étoile montante ? Un mirage ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Mousquetaire des Mots - dans Actu
commenter cet article

commentaires

Blanche de Marse 24/04/2016 20:16

Bonjour cher Mousquetaire des mots - j'ai beaucoup à lire , délaissant la blogosphère ...Ton billet comme d'habitude me plaît - En fait ce " gentil petit requin " comme je l'appelle me fait plutôt penser par son attitude à Raminagrobis ...comme ce chat malin il est beau , intelligent , cultivé , instruit , expérimenté...Sauf , je rejoins géo , qu'il est de l'ENA ...et là le bât blesse ! Toutefois , dans un gouvernement dont le principal navigue " à la godille " pourquoi pas ?...mais ce qui me fait marrer c'est qu'il tient la dragée haute à valls dont je ne supporte pas le tempérament de furieux - Macron , puisque c'est de lui qu'il s'agit est posé , calme , réfléchit...Oui ça m'amuse beaucoup ce qui se passe Toute mon amitié :-)

Le Mousquetaire des Mots 25/04/2016 16:24

Bonjour Blanche, quelle joie de te revoir... ! Tu joues à la revenante ? Il y a combien de temps que tu ne te manifestes plus ? Je m'inquiétais de ton silence, avais fait une incursion sur ton blog, mais rien, nada, niente. Au point que je me posais la question de savoir si tu étais toujours parmi nous ou bien partie pour un ailleurs plus radieux. Tout comme toi et Géo, je reste sur la réserve. Justement parce qu'il est passé par l'ENA (et je le dis clairement dans l'article), une école que j'aimerais voir disparaître car la culture qui est enseignée prépare ses élèves à être tous semblables. Et tous libéraux même s'ils s'en défendent. Gentil petit requin dis-tu ? Une image forte, tempérée par l'adjectif gentil. Il a pour lui, de mon point de vue, d'afficher ses idées, semble mieux comprendre que les autres qu'il faut faire bouger la crasse de notre système. Mais ce qu'il propose (la dérégulation absolue) n'est pas pour me plaire, même si dans ses propositions, il y a des idées neuves. Je ne vois pas comment on peut être social et libéral en même temps. Pour moi, c'est antinomique. Tu peux le surnommer Raminagrobis : même sous la liberté de ses propos et malgré ses attitudes ouvertes, il est, ce me semble, fin politique et trop "formaté" : son passage par la banque l'autorise à exprimer des vérités (au moins sur le plan financier ainsi qu'en droit), mais même si je juge séduisant qu'il ose être "direct", je m'en méfie. Si j'ai utilisé le terme de mirage dans le titre, ce n'est pas pour rien. Il est très "poil à gratter", ou "épine dans le pied". Il prend les autres à rebrousse-poil, sciemment. Il jouit d'une toue relative liberté de langage, mais en paie le prix (on lui remonte les bretelles). Bref, ça change des habituels consensuels qui s'entendent tous comme larrons en foire et qui nous mènent en bateau. Il se peut qu'il ne soit qu'un poisson-pilote, chargé de secouer le cocotier et faire tomber les monuments (certains les qualifient d'éléphants). En fait, on ne peut pas savoir s'il roule pour lui ou s'il déblaie le terrain (bien miné) de la présidentielle. Wait and see disent nos cousins d'outre-manche. Oui, je reste dans l'expectative et sur mes gardes.
Un grand merci pour ta visite inespérée. J'espère que tes lectures (j'en ai beaucoup également) t'apportent ce que tu y cherches. Bonne fin de journée. Amicalement

Florentin 11/04/2016 15:40

J'ai entendu que, pour l'instant, on lui demandait de jouer es sous-marin pour son mentor actuel, M Hollande. Invité à créer un parti centriste (comprenant les déçus du socialisme traditionnel, les centristes et les modérés de la droite) qui, à l'ultime moment serait invité, en cas de choix PS-Républicains;à pencher du côté du sieur Hollande. Combine politique hasardeuse, mais vraissemblable. Personnellement, je n'aime pas trop ce personnage, qui, sous des dehors de gauche, est un véritable homme de droite. Malin, sans doute, et qui attend son heure. Qui viendra, car il est brillant et on manque de gens brillants....

jfvionnet 10/04/2016 18:08

Je suis un peu du même avis que Géo, ce philosophe épris de sa prof, qui n'a travaillé que dans une banque, qui est adepte du libéralisme, qui a fait l'ENA, ne me dit rien qui vaille. Je préférerais nettement les adeptes de J.P. Chevénement avec leur parti. Amicalement.

geo 09/04/2016 19:27

"""que ce ne soit pas un parti qui soit de gauche ou de droite, mais un rassemblement de toutes les bonnes volontés de droite et de gauche"""
ce n'est pas nouveau ça, c'était d’ailleurs le slogan d'un certain Bayrou
mais attention ce fringant jeune homme est un social libéral plus libéral que social....
le bilan qu'il affiche n'est pas jusqu'à aujourd'hui positif...moi je reste sur la réserve...iol me semble dangereux....

Présentation

  • : Le Mousquetaire des Mots
  • Le Mousquetaire des Mots
  • : Regard critique sur les mouvements du monde et impressions qui en découlent.
  • Contact

Recherche