Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 décembre 2015 3 23 /12 /décembre /2015 01:23

La calotte reçue par les partis traditionnels est retentissante. Même s'ils ont sauvé les meubles. Les beaux jours du bipartisme semblent comptés. Alors que rien ne permet cependant de prédire quand le verrou sautera.

Il existe un fossé abyssal entre les élites politiques et le peuple. A force de bonnes paroles, de promesses électorales transformées en mensonges, plus personne ne sait à quoi s'accrocher. Tout va à vau l'eau. On ne sait vraiment que penser et encore moins qu'espérer. On ne voit pas le bout du tunnel, tout paraît sombre et l'avenir est si incertain que certains, désespérés, écœurés par une attitude qui leur semble cynique, trouvent refuge dans les extrêmes. Ce qu'il faut tenter de décrypter derrière ces votes, ce n'est pas tellement le vote en lui-même, mais plutôt ce qui le déclenche. Les politiques sont si loin des préoccupations réelles des électeurs qu'ils ne peuvent même pas imaginer une fin de mois difficile, le spectre du chômage qui plane, la hantise qui assaille chacun quant au lendemain. La vie de beaucoup est devenue un cauchemar. Cela a débuté avec la crise dont  on a caché l'ampleur et qu'il fallait l'envisager sur le long terme. Une élection en chasse une autre, présidents  et gouvernements passent. On se débarasse de l'un et on ne veut plus de son successeur. Alors, pourquoi ne pas tenter d'emprunter une troisième voie ?  Si certains se servent de cette arme qu'est un bulletin pour exprimer leur ras-le-bol, d'autres n'hésitent plus à suivre celui qui parle le plus fort et qui abonde dans leur sens. Et comme on les prend par l'aspect le moins honorable de leurs sentiments, ils tombent dans le panneau. Virulence et violence des propos, sous couvert de bonnes pensées et du souci du citoyen, sont les moyens employés pour rameuter les déçus de tout. Pour eux, tenter le diable dans l'espoir d'un avenir plus riant est la seule solution.

Qu'il n'y ait toujours pas de tripartisme régional est-il une bonne chose ? Au fond, ces électeurs ne peuvent qu'être un peu plus écoeurés : on ne tient pas compte, en apparence du moins, de ce qu'ils disent. Il faudra faire très fort pour les ramener à la raison commune. Si le chômage régressait régulièrement, sans doute cela les inciterait-il à revisiter leurs positions. mais tant qu'il n'y aura pas d'embellie de ce côté-là, on peut craindre des bouffées de colère. Et la colère, quand elle est entrée, peut éclater par surprise. Et comme la virago sait trouver les mots pour faire prendre la mayonnaise, on est en droit de se poser la question : où va-t-on dans cette France de plus en plus partagée ? Que fait-on du ressentiment de ces méprisés qui voient leur championne rejetée par l'alliance gauche-droite ? Alliance qui lui donne raison : ces partis classiques s'entendent pour la faire chuter. Elle a beau jeu désormais pour dénoncer derechef la connivence UMPS. N'a-t-elle pas vitupéré qu'elle "pourrirait" le gouvernement ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Mousquetaire des Mots - dans Scan politique
commenter cet article

commentaires

geo. 24/12/2015 18:06

oui, une baffe sévère, que va faire Hollande, et bien un coup tordu avec la constitution...l'état d'urgence reconductible, génial non!!
et je pense que le FN va être muselé, c'est comme cela que notre "tout mou" manie la démocratie....

L'erreur des électeurs a été d'oublier qu'il s'agissait de régional et non pas comme l'a laissé croire Valls une élection vitale pour la nation....résultat il y a des laissés pour compte...les régions..pauvre France

Présentation

  • : Le Mousquetaire des Mots
  • Le Mousquetaire des Mots
  • : Regard critique sur les mouvements du monde et impressions qui en découlent.
  • Contact

Recherche