Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 novembre 2015 4 26 /11 /novembre /2015 15:56

Il se bouge, tente d'infléchir les lignes dures de nos partenaires, prend des décisions graves. On le traitait de mollasson... Il s'est mué en chef de guerre. Il vient d'obtenir de l'Allemagne qu'elle envoie un contingent de 650 hommes pour appuyer nos troupes au Mali. Il rencontre les chefs d’États des grandes puissances. Et pas pour la COP 21. Mais contre le terrorisme. Il y a deux semaines que les attentats de Paris ont eu lieu. L'état d'urgence a été prorogé de trois mois. Des militaires sillonnent les rues, des agents de sécurité veillent dans les magasins, les bureaux de poste, les administrations. Les douaniers filtrent le passage aux frontières. Les universités sont interdites aux non habilités, personnels et étudiants doivent être en possession de leur carte pro ou étudiante. Les rassemblements sont interdits, la fête des Lumières à Lyon a été reportée à l'an prochain. Bref, des mesures censées assurer la sécurité des citoyens. Tout est sous haute surveillance.

C'est pesant, inquiétant. On prend conscience enfin qu'on n'est pas à l'abri d'autres attentats n'importe où sur le territoire. Tout le monde le dit : on est en guerre. Non pas une guerre conventionnelle, mais une guerre de l'ombre, dont l'ennemi est insaisissable, peut être n'importe qui. Pourtant, tout semble normal.

On découvre également que si Interpol existe, il n'y a aucun partage des données criminelles entre états. La Belgique serait un vivier de personnes peu fréquentables à cause de leurs intentions malsaines. Les fauteurs des troubles d'il y a deux semaines auraient transité par nos voisins, passant et repassant la frontière sans contrôle. Alors que celui qu'on poursuit serait connu depuis belle lurette. Et reste introuvable.

Se posent des questions : comment se fait-il qu'aujourd'hui, on sache beaucoup mais qu'on puisse peu ? Parce que l'Europe (28 états tout de même) n'a pas su anticiper ce qui était prévisible et qu'elle n'a pas su non plus s'organiser pour que les services de renseignement ignorent les frontières et se transmettent leurs données. C'est à peine croyable que, dans ce monde dit de communication, on ne communique rien du tout. Déjà que l'Europe n'a pas prévu d'armée transfrontalière, mais qu'elle n'ait jamais imaginé qu'établir des relations entre services était vital pour chacun me dépasse. L’Europe semble être une vaste passoire où n'importe qui peut circuler sans contrôle. La flexibilité, c'est bien, mais l'insouciance, non. Que chaque pays veuille garder la main haute pour ses affaires intérieures, ça se comprend, mais qu'elle ignore une organisation suppra-nationale en matière de renseignement et de sécurité, ça me dépasse. 

Il bouge pour qu'une coalition internationale prenne en chasse le terrorisme. le Parlement en discute. C'est bien, on avance. mais, franchement, n'aurait-il pas fallu anticiper, mettre à plat les différences, s'allier autrement que sur le plan commercial, créer des services de liaison entre les différents états ? Maintenant que nous sommes confrontés à une violence qu'on ne connaissait plus depuis 70 ans, est-il encore temps de s'organiser et s'allier ? Oui, certainement. mais avec des difficultés inhérentes aux différences de mentalité et de culture. S'il coure la planète, ce n'est pas pour se faire voir, mais obtenir un consensus qui satisfasse tout le monde. Qu'on ne vienne pas me dire qu'il est mou.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Mousquetaire des Mots
commenter cet article

commentaires

geo 30/11/2015 14:09

en chef de guerre la posture qui lui va presque mieux
Mollasson bien sur qu'il l'est mais il a été obligé de réagir face à la montée de l'intégrisme et du FN,
il tient trop a être réélu président, la place est bonne ...la cop 21 sera je pense une "com21" rien de plus..mais bon chacun voit ce monsieur comme il l'entend..s'il est réélu alors je ne donne plus cher de notre peau nous ....
amicalement

Florentin 27/11/2015 18:25

Trop vite appuyé ! Je voulais dire. Et là, ça ne va pas être la même musique. Ce sont des domaines dans lesquels il est nettement moins à l'aise.

Le Mousquetaire des Mots 29/11/2015 20:34

Bonsoir Florentin,
Oui, c'est une autre histoire. Il n'a pas ménagé ses effort depuis 3 ans, mais sans succès. Sans doute trop de frilosité de la part des entreprises. Et quand je pense au patron des patrons avec son million d'emplois, j'ai cru comprendre que ce n'était que du pipeau pour obtenir une ristourne sur les impôts, les charges et autres atouts peu agréables quand on aime un peu trop l'argent. Soupir... !!! On ignore de quoi demain sera fait, mais j'espère malgré tous les voyants au rouge que cette courbe qui est une fâcheuse descente aux enfers pour ceux qui la subissent finira par s'inverser.

Florentin 27/11/2015 18:23

Le comportement de Hollande dans cette affaire et ses efforts pour "mouiller" tous ses partenaire européens. Dont acte. Reste qu'on se demande pourquoi tous ces efforts n'ont pas été faits depuis Janvier dernier. Mais, bon, mieux vaut tard que jamais. Ceci étant,il va devoir redescendre sur terre et se colleter avec le social, le chômage et l'économique. ET là, ç. .

nesci marc 27/11/2015 07:29

Hier soir il y avait un débat fort intéressant sur France 2 dans des paroles et des actes ou dans un premier temps on a vu un ministre de l’intérieur de haute tenue et ensuite trois débatteurs de qualité dont Mathieu Guidère qui a explique le meli-mélo entre musulmans de diverses chapelles (comme le différent entre catholiques ,protestants qui a fait tant de morts en Europe) donc nous ne sommes pas au bout de nos peines et malgré le Hollande-bashing j'ai toujours su que le président n'était pas un mou du tout et vous verrez en 2017 ,nous ne sommes pas à l'abri d'une grosse surprise démocratique je n'ose dire " Républicaine " car je ne voudrai pas donner quitus à qui vous savez!
Amitiés Républicaines et vive la France
marc nesci

Présentation

  • : Le Mousquetaire des Mots
  • Le Mousquetaire des Mots
  • : Regard critique sur les mouvements du monde et impressions qui en découlent.
  • Contact

Recherche