Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juin 2015 5 05 /06 /juin /2015 16:05

La Grèce ne sera pas mise en défaut de paiement : elle a trouvé une astuce pour ne pas commencer les remboursements, exhumant une clause utilisée une seule fois depuis la création du FMI.

Donc pas de déchéance pour le peuple grec. Et c'est tant mieux. Comment aurait-on pu mettre ce pays, berceau de notre civilisation, dans une impasse budgétaire telle qu'elle serait alors sortie de la zone Euro ? Sortie qui aurait, de toute évidence, provoqué un désequilibre européen. Ce n'était pas envisageable. Alors qui a fait en sorte que les grecs sortent de l'impasse ? Certes, le nouveau dirigeant s'est battu tous ces mois derniers pour que le joug soit allégé et que son pays puisse sortir la tête de l'eau. Mais comment aurait-il pu, à lui tout seul, déniché une clause que même le FMI semblait ne pas connaître ?

L'Europe qui rechignait à céder aux appels du pieds de Tsipras ? Les EtatsUnis ? Ou bien un quelconque quidam s'est-il penché sur les statuts du FMI ? On ne saura jamais. Peu importe au fond, puisque la Grèce vient d'éviter la catastrophe d'un dépôt de bilan., la mise au ban de l'Europe et des marchés financiers.

Je me réjouis sincèrement de cette bonne nouvelle car, même si je n'écris plus guère d'articles sur la Grèce, elle reste très présente dans mon esprit et mes préoccupations. Je souhaite qu'elle sache passer ce cap difficile  et rejoindre les rangs des pays honorant leur dette. Encore que je juge plus qu'absurde de saigner des pays (Irlande, Espagne, Portugal) carrément à blanc pour satisfaire à des échéances qui plongent les peuples dans l'appauvrissement de leurs revenus. Chômage, retraites et salaires minorés, plus ou presque plus de service de santé, système scolaire démantelé... Et toutes les plaies que les exigeances européennes imposent aux membres de l'union.

Disons merci à une clause salvatrice qui permetra aux Grecs de redresser la tête.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Mousquetaire des Mots
commenter cet article

commentaires

jeanclaudethibault 09/06/2015 16:18

C'est insensé cette histoire de libéraux entêté dans une politique qui a foiré : voir l'augmentation de la dette grecque depuis leurs mesures archi vénales. Je vois que nous sommes nombreux à garder au coeur ce pays, berceau de notre civilisation ! Ils s'en sortiront, les banques allemandes et françaises ont tou à y perdre. Et c'est tant mieux !

Le Mousquetaire des Mots 12/06/2015 10:16

je corrige ma phrase : est bien plus obscure que le Moyen-Age

Le Mousquetaire des Mots 12/06/2015 01:01

Ce ne sont pas seulement des libéraux, mais des technocrates pétris d'une culture indécente qui nie tout espace vital au plus grand nombre. Notre monde est bien fâcheux et l'époque actuelle, malgré (ou à cause de) tous les progrès techniques, est obscure que le Moyen-Age

fanfanchatblanc 07/06/2015 20:21

Espérons que le bref délai de respiration sera opérationnel.
Bises

Le Mousquetaire des Mots 12/06/2015 01:02

Si les dirigeants ont un sel gramme d'intelligence, ils y regardront à deux fois avant de larguer la Grèce : le faire déséquilibrerait l'Europe.

Le Mousquetaire des Mots 08/06/2015 00:32

On croise les doigts. De toute façon, la sortie de la Grèce signifierait l'explosion de l'Europe.. Je pense que Tsipras est un fin politique qui ne cèdera pas face à Merkel (c'est surtout elle qui freine des 4 fers) . Sans doute plus doué, plus roué, plus subtil que bien d'autres dirigeants. Et c'est surtout un homme de conviction.

Florentin 06/06/2015 20:14

Oui, mais ,c'est reculer pour mieux sauter. la petite astuce utilisée par les Grecs ne leur donnera que le délai d'un mois ! Ils ont toujours la corde au cou. La génération actuelle et la suivante (au moins) sont foutues. Question : les armateurs et l'Eglise sont-ils toujours dispensés d'impôts ? Si non, ça ne résoudrait pas le problème, mais ça soulagerait un peu ...

Le Mousquetaire des Mots 07/06/2015 07:17

Bonjour Florentin,
Pourquoi n'a-t-on pas écouté DSK (2010) quand il a suggéré de revoir ll'étalement de la dette grecque ? On dirait bien que les meilleurs ( et là je n'évoque que l'économiste reconnu, le reste n'ayant rien à voir). Si ces "puissants" n'avaient pas écouté le seul son de cloche (celui des banques), l'Europe serait sortie d'affaire, Grèce comprise. Oui, rien n'est résolu, mais cette bouffée dair, espérons-le, permettra aux grecs de sortir la tête de l'eau; Depuis le début je claironne que la seule manière de sortir de ce bourbier était d'annuler toutes les dettes. Certes les créanciers auraient trinqué, mais cela aurait clos le bec ds banques. c'est carrément démentiel cette main-mise banquière sut tout. je sais bien que l'homme n'est pas aussi sapiens qu'on le croit, mais là, franchement ça fait plus que dépasser l'entendement.

Le Mousquetaire des Mots 06/06/2015 17:09

Merci Bl&anche,
Je suis en train de l'écouter.

Blanche de Marse 06/06/2015 16:16

Il y a obstruction sur la plateforme - je donne sur mon blog le podcast dont je parle dans mon billet d'hier - si tu veux bien - nous devons réclamer un Audit de la Dette si nous voulons sortir du merdier (pardon) dû à l'infâmie d'une dette illégitime pour tous les Citoyens , à commencer par les Grecs

nesci marc 05/06/2015 23:45

Et oui Cher mousquetaire tu connais la blague faite et refaite "ils sont tellement pauvres qu'ils n'ont pas de quoi finir leur monument!
Trêve de plaisanterie grande civilisation qui a inventé la république (volé par le pov'con) et la démocratie avec de grands philosophes , une antiquité extraordinaire ,de grands auteurs ,un pays de miel , la Calas ,Mélina Mercouri et malheureusement les colonels....
Amitiés de canicule
Marc

Présentation

  • : Le Mousquetaire des Mots
  • Le Mousquetaire des Mots
  • : Regard critique sur les mouvements du monde et impressions qui en découlent.
  • Contact

Recherche