Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mai 2015 1 25 /05 /mai /2015 09:35

C'est déjà, à quelques jours près, la moitié de 2015. Je n'en reviens pas, tout va si vite. Hier, il y avait un franc soleil et un vent plus léger que celui de la veille. Ce matin, le ciel semble couvert et les rayons du soleil traversent difficilement le voile nuageux.

J'ai arrosé mes plantations. Ca pousse, chaque plante à son rythme. Cette année, j'ai inauguré un pied de rhubarbe, un groseiller, une verveine. Bien évidemment, il y a trois plants de tomates qui, pour l'instant, n'ont pas été pollinisés. J'ai hâte d'en découvrir la première fleur, signe que j'aurai quelques tomates. L'an dernier, mes plants étaient envahis de pucerons (lesquels, je n'en sais rien) que j'épouillais tant et plus à l'aide d'une mixture à base de tabac. Est-ce la rhubarbe qui se déploie juste à côté d'eux ? Aucun nuisible ne se pointe.

Les grappes de groseille ont entamé leur coloration, passant du vert acidulé au rose tendre pour rougir lentement. Un seul pied ne suffira pas, mais c'est juste pour le plaisir de l'oeil. Il y en aura assez pour agrémenter une salade de fruits.

La verveine embaume au milieu des géraniums, côtoyant le basilic et la menthe. Deux pieds de blettes ont résisté à l'hiver et s'en donnent à coeur joie. Quant au persil, il croît à la perfection.

J'ai l'intention de me lancer dans la culture du haricot : il paraît qu'on peut en faire pousser en jardinières. Il m'a même été dit que les pommes de terre, ainsi que les oignons, s'y sentaient bien : ce sera pour l'an prochain.

Ce soir, je prendrai soin de mes plantations, quand le soleil aura tourné à l'ouest. Et demain, je recommencerai les mêmes tâches : je crois que j'ai l'âme d'un jardinier.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Mousquetaire des Mots - dans jardinage
commenter cet article

commentaires

jeanclaudethibault 28/05/2015 17:57

Magie du texte, je te voyais au milieu d'un jardinet, voire d'un jardin ! Je vous admire, les jardiniers épanouis; je suis incapable de patience et la pensée de la difficulté de tout réussir avec les plantes me paralyse... C'est un défaut, je le confesse; le plus honteux est que je suis fils et petit-fils de jardiniers ! Mauvaise graine...

Le Mousquetaire des Mots 29/05/2015 11:40

Mauvaise graine, dis-tu ? Mon cher, l'ascendance ne transmet pas forcément les talents familiaux. Un exemple : mon père était doté d'un humour décapant et je n'en ai pas hérité. Eh oui, la filiation n'est pas aussi exigeante et se garde bien de commettre l'erreur de rejetons parfaits. D'ailleurs, ce n'est pas une tare que de ne pas se doter d'un potager. Et mon cher père n'a jamais vu pousser son gazon, sauf sous le sapin que Kino, un rattier, s'est empressé de détruire en courant tout autour de l'arbre. En va revanche il m'a transmis son amour des livres

Florentin 27/05/2015 15:02

Là, tu me parles carrément chinois ! Je n'y connais strictement rien. J'ai bien un jardin. De petit format (250 m2 environ), mais, j'ai le jardinier qui va avec. Mon frère en l'occurrence, qui a la main vert et qui en a pris la charge. Je ne vais qu'à la récole ! Je suis verni, hein ?

Le Mousquetaire des Mots 28/05/2015 12:35

Et pourtant je parle bien le français... (C'est de l'hmour !). Je n'y connaissais rien, mais m'y mettre m'a démontré qu'il n'y avait rien de bien sorcier dans l'entretien d'un potager. Autant cela me réussit, autant je n'ai aucun don pour l'entretien de plantes d'intérieur. Sans doute parce que pour moi, un jardin est avant tout un potager (mais je n'en sais rien et surtout je ne me suis pas posé la question).

jfvionnet 26/05/2015 11:25

Le jardinage c'est bien, c'est beau, c'est reposant, quoique ! J'avais bien essayé avec 100 mètres carrés sur un terrain de 6 500 m 2, il y a fort longtemps, avec des pommes de terre, des haricots verts, des petits pois, des fraises, enfin un vrai jardin, mais maintenant j'ai planté hier 5 artichauts, mais il faudra attendre un an au moins, pour les résultats. J'ai des aromates thym, origan, laurier, persil, coriandre, basilic, romarin etc., pour le reste je vais au marché.
Mais j'avoue que c'est très amusant de voir pousser ses plantes. Amicalement provençal.

nesci marc 25/05/2015 11:35

Et les premières fraises poussent autour de mon chalet de la Salvetat ,les framboises et mures bourgeonnent ,ensuite elles vont rosir devant le beau Suédois (un peu rital)vainqueur de l'Eurovision pour finir en pot de confiture pour le plaisir de votre serviteur!
Le jardin c'est la poésie des fruits et légumes et lorsque le jardinier est amoureux de son jardin au point de faire rougir ses tomates ,l'âme du mousquetaire n'en est que plus jolie!
Respects du cabestan
marc

Le Mousquetaire des Mots 25/05/2015 19:44

merci de ta réponse : au moins ai-je un lecteur. Tu as de la chance d'avoir fraises et framboises. Et autour d'un chalet. Veinard ! Pour ce qui est de moi, je me contente d'un balcon et j'apprécie d'avoir un espace où je peux donner libre cours à ma fantaisie jardinesque. Peut-être devrais-je planter un pied de fraises... Qui sait ? J'aurais peut-être des résultats...
Bonne fin d'un lundi de Pentecôte.

Présentation

  • : Le Mousquetaire des Mots
  • Le Mousquetaire des Mots
  • : Regard critique sur les mouvements du monde et impressions qui en découlent.
  • Contact

Recherche