Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 février 2015 7 22 /02 /février /2015 12:45

Une entreprise est en redressement judiciaire. Elle ne peut conserver son activité. Un administrateur judiciaire est en charge de la liquidation. Qu'en est-il pour les salariés ? Normalement, il existe une assurance de garantie salariale (A.G.S.). S'ils ont cotisé pendant toute la durée de leur contrat, ils seront indemnisés. La procédure est simple : l'administrateur  judiciaire, devenu liquidateur, recueille tous les éléments les concernant et assure la transmission de leur dossier à l'A.G.S. Les délais sont courts. Sauf problème. Le liquidateur judiciaire étant débordée, il sous-traite les dossiers via S.C.T.S (Service Salarial des Mandataires Judiciaires). Et c'est là que cela pose problème : si certains perçoivent leurs indemnités en temps voulu, pour d'autres ce n'est pas le cas. Chacun se rejetant la balle, il se dit que le dossier n'étant pas complet ou incorrectement rempli, le règlement ne peut être effectué. Or, le plus souvent, dépendre de plus d'un organisme (sous-traitance) fait que certains documents sont égarés. Mais comme personne ne veut reconnaître qu'il y a une faille d'un côté ou de l'autre, ceux qui sont concernés en sont réduits à patienter. Ce cas de figure existe, hélas. mais alors qu'advient-il de ces "laissés pour compte" ? Personne ne s'inquiète de ce que ces pauvres chômeurs, à court d'argent, subissent des frais inhérents au découvert qui découle directement d'une erreur professionnelle dont ils ne sont pas responsables.

Il n'y a pas de doute à avoir : l'administration (publique ou privée) est toute à revoir. Lenteur et lourdeur coexistent avec incurie, incompétence et insouciance. Et on parle de simplification...

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Mousquetaire des Mots
commenter cet article

commentaires

nesci marc 22/02/2015 20:26

Cher mousquetaire les gens ne sont plus motivés mais il ne faut pas jeter l'eau du bain avec le bébé car à ce moment la on fait du populisme et le populisme est la voix royale que voudrait bien prendre une certaine blondasse.....J'en ai connu dans de stages ou il fallait papier et papier pour toucher 400 euros de royalties mais je ne me suis jamais découragé et avec beaucoup de persévérance et de pugnacité on arrive à ce qu'on désire ardemment!
Respects du Cabestan
Marc(tagnan)

Florentin 22/02/2015 18:47

Oui, comme dit Geo "pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué " ? Le fameux choc de simplification est un véritable flop ! On multiplie les circuits pour le moinde truc et on demande aux gens des démarches sans nombres, la plupart du temps totalement vaines. C'est un véritable sscandale ! Grossi par des fonctionnaires souvent inaptes ou tout au moins fainéants et irresponsables.

geo 22/02/2015 15:55

bonjour,
bel démonstration de c qu'est la France..parler de simplification est vain.
Ce mot n'a pas de sens pour le législateur, pour expliquer que c'est blanc, il va y avoir 50 pages, 200 corrections de texte, 20 amendements...chacun va vouloir son nom, la loi "machin"...
La France est affublée d'une décadente, paresseuse et sans imagination...en somme des fonctionnaires qui par leur verbiage font de ce qui est simple une chose compliquée,incompréhensible...
bref la France est détentrice d'une grande vérité
"pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué"
bon dimanche
salut

Présentation

  • : Le Mousquetaire des Mots
  • Le Mousquetaire des Mots
  • : Regard critique sur les mouvements du monde et impressions qui en découlent.
  • Contact

Recherche