Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 janvier 2015 1 26 /01 /janvier /2015 11:19

La gauche Syriza a gagné les élections. Le peuple grec l'a portée au pouvoir avec 36 % de suffrages. Pendant la campagne pré-électorale, le dirigeant, un quadragénaire qui ne mâche pas ses mots, a fait naître beaucoup d'espoir chez ses compatriotes qui subissent le plan financier de restructuration des finances publiques. Le combat de cet homme est de lutter contre la troïka et d'obtenir des modifications de ce plan qui met la Grêce à plat. Avec 25 % de chômage, comment pourrait-elle se redresser ? Les salaires ont été coupés en deux, le coût de la vie a dangereusement augmenté, la population s'est appauvrie à un seuil tel que les jeunes émigrent au Canada, aux USA ou ailleurs : il n'y a pas de travail. Les conditions dégradées à l'extrême ont incité les grecs à pousser de l'avant le parti Syriza.

Reste maintenant à former un gouvernement, composer donc avec la droite pro-FMI. Pas dit que ce rassemblement droite-gauche apporte des bienfaits (s'il en apporte et il faut l'espérer) au peuple grec qui n'en peut plus. La renégociation promet d'être houleuse : renégocier une dette, c'est la faire baisser et l'étaler à plus long terme. Sans augmenter les taux évidemment. Dure tâche pour le tout nouvel élu.

Certains diront que nous ne sommes pas concernés. Je pense le contraire car c'est la première fois que l'extrême gauche prend le pouvoir. Tsipras n'a pas l'intention de quitter l'Europe. Abandonnera-t-il l'euro ? Ce serait étonnant. En tout cas, je lui souhaite bonne chance : réformer est difficile, les convictions peuvent changer. Je souhaite qu'il ne déçoive pas le peuple grec car ce serait terrible. Il faut donc souhaiter qu'il parvienne à convaincre du bien-fondé de ses demandes de changement quant à la dette grecque.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Mousquetaire des Mots - dans Actu
commenter cet article

commentaires

Florentin 27/01/2015 11:14

Il était temps de donner un coup de pied dans la fourmilière ! On a soumis la Grèce à une diète mortifère. Une diète qui l'a mise par-terre et qui n'a fait qu'augmenter sa dette. De son endettement de 120% du PIB elle est passée à 170% ! Un paradoxe étonnant ! Et ça pouvait durer encore, 10 ans, 20 ans. L'Europe va être obligée de respecter enfin les gens. PS : Henry Monnier ? Un caricaturiste (l'inventeur de Mr Prudhomme), un acteur comique, un dramaturge du 19e siècle ...

Bea et Lucien 26/01/2015 13:05

Eh oui ! A force de jeter le peuple dans le dénuement, on en arrive à cette situation (qui est tout de même mieux que l'extrême droite). Je fais confiance à ce nouveau gouvernement pour donner une bonne leçon aux théoriciens qui ont précipité ce pays dans les ténèbres. Et je souhaite que la réussite donne des idées à d'autres pour balayer tout ce pseudo libéralisme qui n'est qu'une espèce de totalitarisme déguisé.
Amicalement
Béa et Lucien

nesci marc 26/01/2015 13:03

Artemios Roussos dit Demis est mort.....
Et maintenant que vais-je faire de tout ce temps que sera ma vie de tout ce temps qui m’indiffère!!!!!!
Démosthène de son tonneau et ses congénères ont inventé la philosophie et la démocratie.....
Syriza et Tsipras la révolte ,qu'en feront-ils.....je vous laisse " philosopher "pour le comprendre
Amitiés éclairées et éclairantes
Marc

geo 26/01/2015 12:55

oui, l’extrême gauche à gagné...avec un programme démagogique et dangereux pour les grecs eux même..mais bon si cela marche pour ce pays tant mieux, mais je ne pense pas que l'ami Mélanchon pense que le France fera de même...quand à la renégociation de la dette si les grecs y arrivent cela risque de faire tache d'huile et entraîner des pays à tenter cette renéciation...ce dont la France n'est pas prête
amicalement

Présentation

  • : Le Mousquetaire des Mots
  • Le Mousquetaire des Mots
  • : Regard critique sur les mouvements du monde et impressions qui en découlent.
  • Contact

Recherche