Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 octobre 2014 6 04 /10 /octobre /2014 08:28

Escalade dans la cruauté, nouvelle décapitation, menaces de plus en plus virulentes. Voilà le principe établi d'un fanatisme odieux. Ceux qui prennent plaisir à se faire filmer alors qu'il tranchent la tête d'un innocent (quoi qu'ils en pensent), sont tout sauf courageux. Ils agissent masqués. Ce ne sont que des sanguinaires qui défient Dieu lui-même. Quelle gloire y a-t-il à saisir un sabre autrement qu'à visage découvert ? Si véritablement leur cause était juste, ils s'afficheraient franchement devant les caméras. Des cerveaux gangrénés par la brutalité, la soif de sang, le besoin de marquer leur territoire. Au nom de quoi ? Ils ne font qu'assouvir leurs plus bas instincts. Et en toute impunité.

Je pense à ces familles auxquelles on ôte le père au nom de l'arbitraire. Elles vivent l'horreur la plus absolue. La mort n'est jamais facile, mais l'acte par lequel elle arrive est odieux au-delà de l'imaginable. Insupportable. Parce qu'injuste et injustifiable. Donc condamnable. Le déchaînement armé parviendra-t-il à faire cesser cette boucherie infecte ? Le plus terrible c'est de se dire que l'action des nations contre cette barbarie est justifiée. Alors que je réprouve la violence. Mais doit-on baisser pavillon, ne pas réagir face à une démence caractérisée ?  C'est bien là l'aspect le plus pervers de cette affaire : on ne peut agir autrement qu'en réprimant. Cela a un coût car il y aura des victimes collatérales. Comme toujours dans tous les conflits. Et c'est au nom de l'innocence qu'il faut intervenir. Pas seulement parce qu'il s'agit d'occidentaux. Au nom de ces innocents qui seront foudroyés pour les crimes des autres. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Mousquetaire des Mots
commenter cet article

commentaires

jfvionnet 06/10/2014 10:36

Et dire et penser que les soldats français faisaient la même chose en 1912, avec les marocains en révolte, nous montre bien qu'il n'y a aucune évolution positive, en matière de guerre. Amicalement.

Le Mousquetaire des Mots 07/10/2014 17:06

Bonjour marc,
Merci du renseignement que tu me donnes, j'étais dans l'ignorance de ce volte-face. Seuls les imbéciles ne changent pas d'avis, dit-on : apparemment, l'âge aidant, ce monsieur a su admettre une évidence puisqu'il n'y a en effet aucune preuve de l'existence ou de la non-existence d'un Dieu quel qu'il soit.

Le Mousquetaire des Mots 07/10/2014 11:36

A Jean-François,
Tu viens de m'apprendre quelque chose (je n'ai pas encore atteint un âge canonique). Et même si j'étais dans l'ignorance totale, je me doutais bien qu'il y avait des moyens rétorsifs contre ceux qui se rebellaient. Guerre d'Algérie, guerre du Viet-Nam, etc, etc. Quelle guerre ou invasion est propre ?

nesci marc 06/10/2014 11:23

Merci Monsieur le mousquetaire des mots ,ce jour est particulier pour moi et Hubert Reeves n'a pas toujours dit cela!
A l'époque (années 80 ) ou il faisait une chronique je crois sur Rmc ,Sud-radio ou Inter je l'ai bien entendu dire que la multiplication infinie des galaxies et des planètes dans ce trou béant qu'est l'univers n'était pas compatible avec une existence divine!
Respects du Languedoc
Le cabestan

nesci marc 04/10/2014 13:09

Quelquefois le monde dans lequel on vit m'écœure ,d'autant plus qu'on massacre au nom d'un Dieu hypothétique......Ils auront bonne mine les extrémistes de toute religion lorsqu'on prouvera qu'il ne peut exister d'être suprême (je précise que je suis baptisé catholique et élevé par des " bonnes " sœurs et " gentils mais caressants " curés )
Je présente mes respects au mousquetaire des mots (en précisant que j'ai refait l'inventaire de Prévert sur mon blog www. segolin183.com pour stigmatiser les donneurs de leçon de droite)
Le cabestan Segolin183

Le Mousquetaire des Mots 05/10/2014 14:24

Bonjour Marc,
Comment ne pas être écœuré par autant de cruauté gratuite ? Oui le monde d’aujourd’hui ressemble davantage à une super-gabegie où tout semble permis. Alors qu'il existe des préceptes vieux comme le monde et que les religions devraient se contenter de dispenser la bonne parole et non l'anarchie et la violence. Quant à l'existence de Dieu, je te cite les propos d'Hubert Reeves : " on ne peut pas prouver que Dieu existe, mais on ne peut pas non plus prouver qu'il n'existe pas". C'est à chacun de se déterminer par rapport à ce qu'il croit ou ne croit pas. En revanche, le déterminisme autoritaire et fratricide n'a rien de divin. L'homme est un loup affamé qui ne désire que conquêtes et pouvoir absolu. Quelle imbécillité !

Présentation

  • : Le Mousquetaire des Mots
  • Le Mousquetaire des Mots
  • : Regard critique sur les mouvements du monde et impressions qui en découlent.
  • Contact

Recherche