Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juillet 2014 4 10 /07 /juillet /2014 00:40

Un puits sans fond, des dépenses incontrôlées, tel est le bilan après des années à parader et cocoricoter sans se soucier de quoi que ce soit. Un sacré bilan que les élections ont encore aggravé. Il y a actuellement une foule de prétextes pour des mises en examen par la Justice. Et ça y va tous azimuts. Excessif ? Au regard des dernières nouvelles distribuées par des journaux, il semble bien que non. Car, même si je ne les porte guère dans mon cœur, ils ne pondent pas d'article sans avoir consulté (comment ? Ça, c'est une autre histoire) des rapports, eu en mains des documents et des rapports sérieux. Et, se basant sur leurs lectures, ils orchestrent avec brio la mise en page de ces "travers" si communs aux élus qui se moquent comme d'une guigne de respecter la loi et qui, tels des bravaches sans conscience, se concoctent des salaires ou des frais annexes en enfreignant la morale. Que leur importe en effet que de plus en plus des concitoyens crèvent de misère, ils se remplissent sans état d'âme des poches déjà bien remplies. Point étonnant que le feuilleton actuel les défrise : la manne dont ils profitaient grâce à leurs accointances et leurs complicités. Pas facile de changer d'habitudes. Par ricochet, le "Tous pourris" refleurit mieux que jamais. Et la débâcle de ces goujats ne fait que renforcer le sentiment que le politique est une âme damnée. Point étonnant donc, une fois de plus, de constater que les élites sont condamnées à la déconsidération de leurs électeurs. Ils l'ont bien cherché, et, c'est malheureux à dire, le dégoût qu'ils inspirent est mérité. Comment croire encore possible l'honneteté politique ? Désabusés, écoeurés, les citoyens n'ont plus qu'une envie, que ce vacarme cesse pour laisser place à autre chose. Quand donc viendra le jour où un Monsieur Propre prendra en mains les rênes du pays ? Vraisemblablement jamais, mais malgré nous, nous aspirons à davantage de rectitude de la part des hommes d'Etat.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Mousquetaire des Mots
commenter cet article

commentaires

Ségaline 11/07/2014 07:57

Le constat est amer et on ne peut que le partager. "Tous pourris" en effet c'est ce qui revient à l'esprit, comment pourrait-il en être autrement? J'ai bien peur que le "Monsieur Propre" dont tu parles ne vienne jamais, d'ailleurs existe-t-il vraiment?... En revanche ils sont nombreux à se prétendre tels, on l'a vu aux dernières élections avec la montée du FN. Les magouilles révélées des uns profiteront toujours à d'autres, mais dans l'affaire c'est toujours nous qui seront lésés et l'intérêt commun qui sera piétiné.

jfvionnet 10/07/2014 08:46

Je suis au courant de toutes ces turpitudes des hommes politiques, en lisant chaque mercredi, le "Canard Enchaîné", et encore j'ai la nette impression de ne pas tout savoir. Que des juges indépendants fassent leur travail, vite, et que de nouveaux hommes politiques prennent le relais, sans corporatisme, mais juste avec l'idée de servir le pays.

Présentation

  • : Le Mousquetaire des Mots
  • Le Mousquetaire des Mots
  • : Regard critique sur les mouvements du monde et impressions qui en découlent.
  • Contact

Recherche