Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juin 2014 1 30 /06 /juin /2014 11:58

Ah le Canard, quelle source de confidences averties ! Que nous apprend-il ? Tout simplement que nos chères banques, plus onéreuses que jamais, défient la logique et assomment leurs clients avec des taux prohibitifs. Tandis que la BCE leur octroie des liquidités à des taux jamais vus précédemment, elles exercent une pression fort avantageuse pour elles, et elles seules. Pauvres clients qui n'en peuvent mais ! Mais qui, malgré l'usure pratiquée, se voient contraints d'emprunter. Et de payer le prix fort.

Non, décidément, les banques ne sont pas des mécènes (elles ne l'ont jamais été) et ressemblent de plus en plus à Shylock.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Mousquetaire des Mots
commenter cet article

commentaires

Ségaline 01/07/2014 08:13

Oui on marche sur la tête, surtout en ce qui concerne le monde financier. Quand je pense que l'État en son temps les a renflouées, les pauvres banques! Espérons que les nouvelles lunettes de Hollande lui permettront d'y voir plus clair. Je ne sais pas pourquoi mais j'ai déjà des doutes...

Le Mousquetaire des Mots 01/07/2014 08:36

Hélas, F.H. n'a pas le pouvoir de changer cette aberration. Regrettable. Les couillons qui ont pondu des traités n'ont pas songé aux conséquences. Ils n'ont pas su anticiper la crise et voilà le beau merdier dans lequel nous sommes. Quant aux banques, cela étonne qui qu'elles poursuivent toujours les mêmes chimères dont la plus absurde est d'entasser de plus en plus d'argent, au détriment du plus grand nombre.

Florentin 30/06/2014 17:07

Comment comprendre par exemple que la BCE prête aux banques à des taux proches du zéro et n'ait pas le droit de prêter au même taux aux Etats, lesquels sont contraints, par exemple, d'emprunter aux banques au prix fort ? jer voudrais qu'on m'explique cette anomaie et pourquoi les Etats acceptent ce curieux circuit.

Le Mousquetaire des Mots 01/07/2014 08:33

C'est un non-sens, mais cela vient des accords signés par les états. Il faut donc remettre en cause ces accords afin que la BCE joue pleinement son rôle (mais je crois savoir que l'Allemagne ne veut pas en entendre parler).

Présentation

  • : Le Mousquetaire des Mots
  • Le Mousquetaire des Mots
  • : Regard critique sur les mouvements du monde et impressions qui en découlent.
  • Contact

Recherche