Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 octobre 2013 1 28 /10 /octobre /2013 05:18

On nous répète à tout va qu'il n'y aura pas de nouveaux impôts. Hum ! Il y a peu, une taxe à 15,5% des prélèvements sociaux est sortie du chapeau. Murmures grondants d'un peu partout et d'un peu tout le monde. Ce relèvement inédit touchait à toute l'épargne : PEL, CEL, Assurance-Vie... Et pourquoi pas le Livret A, le Livret Jeune, le LEP... ? Que penser de la patronne du F.M.I. qui a mis son grain de sel et a proféré la bonne idée qu'il fallait taxer l'épargne de ses compatriotes, au nom de la résorption de la dette. La majorité des Français est davantage Petit Poucet que Ogre. Les miettes qu'ils amassent ne font pas des géants (vous pouvez me rappeler le taux rémunérateur du Livret A ?). Avec la crise qui ne veut pas décaniller et assaille nos côtes sans relâche, ces rémunérations sont devenues si mesquines qu'il faudra envisager de ne plus rien placer de nos économies (pour ceux qui en ont).

Les grondements populaires ont fait lâcher du lest  : c'était trop. Et ça l'est encore. Reste à défendre l'Assurance-Vie, placement favori des Français qu'il se dit, qui, elle, sera rognée par ces prélèvements à 15,5%

Mais au fait, pourquoi vouloir épargner ? Ça ne sert à rien, ça signifie qu'on est riches et donc qu’on peut tendre la main au gouvernement. Aux petits épargnants donc de relancer une économie débile !

Mais tout baigne, Madame la Marquise, tout baigne. Les multinationales sont exemptes de ces taxes : normal leur siège social n'est pas en France.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Mousquetaire des Mots
commenter cet article

commentaires

Pangloss 02/11/2013 20:48

J'ai bien peur que ce ne soit plus un problème de droite ou de gauche mais de pesanteur française. Une réduction des dépenses publiques et une réorganisation des services publics déplairaient aux fonctionnaires (globalement de gauche) et une révision de la gestion des multinationales et des grandes entreprises déplairait au patronat (globalement de droite). Une attitude responsable vis-à-vis de l'immigration déplairait à la bien-pensance mais la poursuite de la politique actuelle fait le lit de l'extrême-droite. Conclusion: ne touchons à rien (cf "Le vase brisé" de Sully-Prudhomme) car tout risque de s'écrouler. Et entretenons ce système ruineux en tondant un peu plus le troupeau.

Le Mousquetaire des mots 04/11/2013 23:17

Je crois que la crise fait qu'il y a comme une valse hésitation, sans compter que les humeurs à la française ne facilitent pas les choses.

segolin183 04/11/2013 22:51

Entre un qui n'a rien fait (Chirac ) un qui a mal fait et un peu bien fait (sarko ) et un qui n'ose pas faire au risque de déplaire (hollande ) on est mal barré!
Marc nesci

Le Mousquetaire des Mots 03/11/2013 08:27

Bonjour Pangloss,
C'est à la fois vrai et faux. On veut que ça change, mais sans faire de casse. Je ne pense pas que ce soit, à l'heure actuelle, le vœu pieux de ne fâcher personne, mais plutôt une forme d'absence de réelle volonté. Ceci dit, les temps sont durs, la crise est toujours là, l'embellie se fait attendre, les mesures à prendre peuvent provoquer un plus grand enlisement que l'actuel. Les politiques sont des gens cultivés, intelligents, mais ils doivent manier en même temps le martinet et le gant de velours. La diplomatie est un art difficile et la seule pédagogie ne fera pas changer d'avis les têtus que nous sommes qui ne veulent céder sur rien et surtout veulent conserver les fameux acquis sociaux (conquis de haute lutte, il faut le reconnaître). Ne rien changer signifie tout simplement l'immobilisme. Mais persister dans le libéral ne mène nulle part. La voie est donc très étroite et les marges de manœuvre infimes. C'est sans doute ce qui donne à penser que le gouvernement navigue à vue. Je crois qu'il fait surtout ce qu'il peut. C'est peut-être à nous de nous montrer un peu plus intelligents... (En sommes-nous capables ?)

segolin183 02/11/2013 11:10

J'ai horreur du Hollande bashing ,il faut voir d'ou on etait parti et on s'en rend compte tous les jours! La preuve la magouille realisé entre le trio NKM ,Baroin ,Pecresse à propos des portiques " ecotaxe " au prés d'une societé Italienne ou si on se dedit il faudra payer prés de 800 millions d'euros (une paille)
Il a fallu que j'achète mon nom de domaine pour enfin pouvoir tout configurer et je vais mettre ton lien sur mon blog d'ici quelque minutes! Respect car tes articles sont toujours trés fouillés! Marc nesci

Le Mousquetaire des Mots 03/11/2013 08:18

Bonjour Marc,

Ça fait plaisir de te revoir. Depuis que j'ai opté pour la nouvelle version d'O.B, je n'ai plus de liens. Tout est devenu virtuel et comme dans cette version je n'ai toujours pas trouvé le moyen d'insérer les liens, je suis dans la panade. Plus de contacts à de rares exceptions. Plus de message pour signaler un visiteur. Euh, non, ces alertes arrivent a posteriori (à quand la simultanéité, coup de génie s'il en est d'internet qui accomplit les transferts avec une rapidité fulgurante ?). Autre exemple : je peux te répondre, mais je ne sais plus quelle est ton adresse de messagerie, ni celle de ton site. J'ai quelque part une liste assez détaillée, encore faut-il que je retrouve cette trace papier... Si la nature a horreur du vide, moi je n’aime pas qu'on tronque ma mémoire au prétexte qu'il faut savoir s'adapter aux changements imposés.
La Gauche a hérité de la Droite, c'est vrai. Mais est-ce une raison suffisante pour reprendre tout ce que son prédécesseur avait concocté ? Reste que la dette doit être remboursée par tous les moyens. Pourtant, il suffirait d'avoir un peu d'imagination pour qu'on n'en soit pas à faire trinquer ceux qui n'ont pas grand chose. Je te conseille le commentaire de Pangloss (ci-dessous) : il est très éclairant. Ceci dit, ce n'est pas en ricanant à propos de François Hollande que les choses avanceront. Les mous du cerveau attendaient un miracle : or Rome ne s'est pas construite en un jour. Cette impatience provoque des remous que certains entretiennent. Et pendant que ces petits malins excitent la population, certains profiteurs de la grogne creusent leur trou et s'installent dans une posture de légitimité, le piège à cons par excellence qui risque de provoquer un séisme social et politique. J'espère que nous ne connaîtrons pas une telle catastrophe.
Tu connais mon adresse de messagerie. Fais-moi parvenir tes coordonnées. Amicalement

La Ségaline 31/10/2013 12:45

Mince alors, me voilà riche avec mes 800€ sur mon livret A! Il va falloir que je crache au bassinet.

Le Mousquetaire des Mots 01/11/2013 12:34

Ouah Ségaline, tu fais donc partie de ces riches qui amassent. Eh beh, je ne l'aurais pas cru si tu ne l'avais pas dit.
Rien à voir avec ta réponse, mais je crois bien que tu vas recevoir une réponse qui ne t'étais pas vraiment adressée. Décidément O.B. se perfectionne en erreurs !
Bon week-end en famille.

Le Mousquetaire des Mots 01/11/2013 12:32

Bonjour Florentin,
La nouvelle version d'O.B. présente l'inconvénient que les alertes en messagerie des visiteurs ne se fait plus. Pas très pratique. Mais bon, je vais, quand j'ai le temps, vérifier si oui ou non, quelqu'un m'a rendu visite.
Il n'y a pas que l'ex qui reste tapi, prêt à sauter sur l'occasion, j'en connais une autre qui exploite savamment toutes les failles, ramassant à la pelle les déçus. Sa dernière saillie a été de la même eau que ses déclarations passées. Dire que les adhérents à ses idées s'illusionnent, c'est un pur euphémisme. Si jamais elle parvient à ses fins, ils sera trop tard pour eux de comprendre qu'ils ont été grugés.

Florentin 30/10/2013 17:14

On pensait en votant à Gauche qu'on verrait enfin la justice sociale, que le nouveau président ferait tout au moins un effort pour qu'elle règne enfin. Mais que dalle ! Les pauvres sont toujours aussi pauvres et les riches de plus en plus riches. Alors ? L'ex attend, tapi dans l'ombre ...

Le Mousquetaire des Mots 01/11/2013 12:35

Bonjour Florentin,
La nouvelle version d'O.B. présente l'inconvénient que les alertes en messagerie des visiteurs ne se fait plus. Pas très pratique. Mais bon, je vais, quand j'ai le temps, vérifier si oui ou non, quelqu'un m'a rendu visite.
Il n'y a pas que l'ex qui reste tapi, prêt à sauter sur l'occasion, j'en connais une autre qui exploite savamment toutes les failles, ramassant à la pelle les déçus. Sa dernière saillie a été de la même eau que ses déclarations passées. Dire que les adhérents à ses idées s'illusionnent, c'est un pur euphémisme. Si jamais elle parvient à ses fins, ils sera trop tard pour eux de comprendre qu'ils ont été grugés.

Blanche de Marseille 28/10/2013 09:33

En tout cas ça prouve une fois de plus l'incompétence de ce gouvernement pour ne pas en dire plus ! Il navigue à la godille ! un coup à droite , un coup à gauche , un stationnement au Milieu (...) façon de parler évidemment ! Je disais au début qu'il sentait le sapin ...à présent je pense qu'il est crâmé pour de bon ! Il se montre pire que la Droite réac bling-bling ...nôtre " cher Président ne disait-il pas "Mon véritable adversaire c'est la Finance ! " L'apparatchik de service a été trop loin cette fois , l'indignation est générale ! Il se reprend ? Bien lui en prend mais je doute de son avenir à la prochaine présidentielle et ça ne fait rire personne car il nous met en danger grâve de voir s'installer un parti extrême !

le Mousquetaire des Mots 28/10/2013 20:28

Bonsoir Blanche,

Merci de passer du côté de chez moi. Je reprends du service. Pour critiquer. Ça ne change donc jamais ? Je l'avoue, j'attendais mieux. A croire que j'avais des œillères. Déception ? Oui, d'une certaine manière. Le tout, tempéré par un scepticisme inné. Je ne crois pas aux miracles, mais là, c'est carrément pitoyable. Je comprends que les gens soient déçus, comme s'ils avaient été floués. Je pourrais aller plus loin dans la critique, remonter le temps et évoquer les précédents de cette gabegie. Sans doute le ferai-je un jour. Mais pour l'heure, je reste sur mon quant à soi. J'espère que l'avenir ne nous trahira pas et ne nous apportera pas des désillusions amères.
A bientôt Blanche. Avec toute mon amitié.

Présentation

  • : Le Mousquetaire des Mots
  • Le Mousquetaire des Mots
  • : Regard critique sur les mouvements du monde et impressions qui en découlent.
  • Contact

Recherche